Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Sevrage difficile du Xeroquel

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Siggy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 17:16    Sujet du message: Sevrage difficile du Xeroquel Répondre en citant

Salut !

Le Xeroquel ne m'a pas du tout convenu. Outre le fait que j'étais somnolente et peu attentive à ce que je faisais, il m'a fait prendre 9 kilos en 6 mois.
Avec le Centre Expert, nous avons donc décidé de faire un sevrage progressif du Xeroquel pour passer tranquillement au lithium.
Le sevrage s'est déroulé sur un mois, au début ça allait plutôt bien (un peu d'irritabilité, mais rien de grave), je suis passée de 300 mg progressivement à 125 mg puis on a introduit le lithium. J'ai conservé le Xeroquel (100mg) jusqu'à samedi dernier, j'ai arrêté le dimanche.

Ça se passe très mal.

J'ai été voir le médecin parce que depuis lundi, je suis très irritable, très impatiente, je peux fondre en larme d'un instant à l'autre, heureusement je n'ai pas trop de pensées suicidaires. Il m'a conseillé de prendre du Valium en continu sur la journée pendant quelques jours le temps que le pire soit passé.

Est ce que vous avez eu une mauvaise expérience de sevrage comme ça ? Ça a été difficile pendant combien de temps ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 17:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 17:38    Sujet du message: Sevrage difficile du Xeroquel Répondre en citant

Bonsoir Siggy,

J'ai eu une très mauvaise expérience de sevrage mais avec un antidépresseur. Même si les molécules sont différentes et les sevrages sans doute différents, je peux comprendre ce que tu vis. Il faut être patient avec le sevrage et tenir bon. Je ne sais pas si c'est bien ou pas de remplacer un problème par un autre vu que la Valium entraîne aussi une dépendance. Mais si ça t'aide bien, prends le Valium le temps que les symptômes de sevrage disparaissent.

Une autre solution serait de reprendre le Xéroquel au dosage auquel tu l'avais arrêté et de le diminuer beaucoup plus lentement. A voir avec ton médecin.
Dans mon cas, je me dis a posteriori que j'aurais dû reprendre l'antidépresseur ou passer par un antidépresseur à demi-vie plus longue (comme le Prozac) pour le diminuer trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès lentement. Je n'ai pas supporter la dernière marche (qui était pourtant petite, je n'avais pas un dosage) alors que les diminutions progressives ne m'avaient causés aucun problème.
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 17:46    Sujet du message: Sevrage difficile du Xeroquel Répondre en citant

PS: il manque un morceau dans mon message.
Je disais que j'avais un petit dosage quand je l'ai arrêté mais de passer de 5mg à 0mg du jour au lendemain a été catastrophique. Il aurait fallu essayer de couper le comprimé encore en deux pour arriver à 2,5mg de séroplex puis prendre 1/2 cp un jour sur deux, puis un sur trois, etc et éventuellement passer à une autre molécule comme le Prozac qui s'élimine plus lentement (quoique, le Séroplex ne s'élimine pas aussi vite que certains antidépresseurs comme l'Effexor).

Je n'ai pas voulu de benzodiazépines pour supporter le sevrage mais j'ai eu de l'Atarax qui n'entraîne pas d'accoutumance. C'est moins fort que les benzos mais ça m'a quand même aidée. J'ai ensuite eu du lithium et là, ça a bien calmé les angoisses. Mon expérience ne concerne pas un neuroleptique mais sache qu'on finit par sortir du sevrage, même quand il est très long.
Revenir en haut
Siggy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2016 - 12:27    Sujet du message: Sevrage difficile du Xeroquel Répondre en citant

Merci beaucoup pour tes réponses et ton ressenti :)
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2016 - 17:26    Sujet du message: Sevrage difficile du Xeroquel Répondre en citant

Bonjour Siggy,

Je dois être une "dure à cuire", je n'ai jamais eu de pb de sevrage,
et Dieu sait pourtant que j'ai arrêté plusieurs fois d'un coup! (à ne pas faire, j'insiste)

Cependant je trouve que passer de 100 mg Xeroquel à 0 d'un coup, c'est trop rapide.
Il y a un dosage à 50 mg qui aurait pu être utile. L'idée de Girl est intéressante : reprendre à un dosage où tu étais ok
et re-diminuer plus lentement.
Tu peux peut-être en reparler avec ton médecin?

Par ailleurs, ton dosage de lithium est-il optimal? As-tu fait une prise de sang régulièrement pour au moins être sûre d'être dans la fourchette thérapeutique?
Je sais qu'une fois stable, on peut garder le lithium en "sous-dosage" en quelque sorte,
mais dans un premier temps il te faut être au bon niveau.

Le Valium est un classique en sevrage, donc tu peux le prendre et tu le diminueras aussi progressivement après.
J'espère que ton psy est disponible!

Courage Siggy,

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
Siggy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Ven 27 Mai 2016 - 13:04    Sujet du message: Sevrage difficile du Xeroquel Répondre en citant

J'ai toujours été assez sensible de base, effectivement. Mon médecin à préféré m'arrêter un peu et rester chez moi le temps que le pire soit passé. Je prend du Valium dès que je sens monter une angoisse. J'ai fais mon dosage de lithium hier et je suis dans la bonne fourchette. L'avantage de l'arrêt complet c'est que je suis beaucoup moins léthargique, beaucoup plus énergique. Je n'ai plus besoin qu'on me secoue pour me réveiller. Je ne veux plus jamais toucher au Xeroquel de ma vie.

Merci de votre soutien :)
Revenir en haut
Siggy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Mar 14 Juin 2016 - 15:13    Sujet du message: Sevrage difficile du Xeroquel Répondre en citant

Hello !

Je vais beaucoup mieux sauf pour une chose > les nausées.
J'ai régulièrement des nausées surtout l'après midi et le soir. Ça peut être un effet du sevrage au Xeroquel ou un effet du Lithium ?
Je peux prendre un anti-nauséeux ?
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Mar 14 Juin 2016 - 16:25    Sujet du message: Sevrage difficile du Xeroquel Répondre en citant

Bonjour Siggy,

contente de te retrouver, et en forme!

Pour les nausées, c'est un des effets du lithium en effet. Mais souvent c'est au début puis on s'habitue;
as-tu augmenté ton dosage récemment?

Si ce n'était pas le cas, peut-être est-ce un aliment que tu supportes moins avec le lithium,
car comme le lithium chamboule un peu tout le système digestif, il peut y avoir des répercussions de ce genre.
Essaie peut-être de voir si tu peux changer qqch dans ton alimentation avant de prendre un anti nauséeux car ça aussi ça ralentit la digestion,
ça risque de t'embêter pour le transit (en plus en général ça fait dormir, ce n'est peut-être pas ce que tu cherches!)

J'élimine un problème de surdosage car je pense que tu fais bien tes prises de sang, n'est-ce pas?
Ou alors as-tu mangé plus salé ou moins salé que d'habitude, ce qui peut influer fortement sur ta lithiémie.

Voilà des pistes!

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
Siggy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Mar 14 Juin 2016 - 16:55    Sujet du message: Sevrage difficile du Xeroquel Répondre en citant

Salut, et merci de ta réponse rapide :)

J'ai le même dosage depuis 1 mois et la lithiemie est super pour le moment, la prochaine est jeudi, je verrais s'il y a eu une variation.

Comme j'essaye de perdre le poids que m'a fait prendre le Xeroquel, je mange light. J'ai beau réfléchir à ce que j'ai mangé, il n'y a rien en commun et je mange pas plus salé que d'habitude. Mais si c'est transitoire, tu me rassures.
Après, je suis toujours dépendante des somnifères pour dormir malheureusement. Mais bon, c'est un moindre mal par rapport à tout le reste, je croise les doigts pour que ça reste ainsi :)

Merci encore !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:13    Sujet du message: Sevrage difficile du Xeroquel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com