Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Up?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
qwirkle
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 24

MessagePosté le: Ven 27 Mai 2016 - 13:28    Sujet du message: Up? Répondre en citant

Bonjour,
comme je le disais dans un autre message dans la partie traitement, mon psychiatre m'a mise depuis 15 jours sous AD, du Valdoxan, 25mg le soir, en + du dépakote 500 matin et soir, et vératran 5mg matin et soir pour les angoisses

Les angoisses, c'est dès le matin avant même de poser le pied par terre...
Heureusement, après la petite pilule verte, ça passe

Là, je me demande si je ne suis pas en train de partir en vrille avec l'AD.
Je suis très "excitée", presque hyper active par rapport à ce que c'était devenu, ce matin j'ai fait du ménage (même le four), et je sens en moi cette excitation, cette tension... en même temps qu'une petite crise de parano sur les gens en général (qui m'énervent tous, sauf mes proches), et surtout, le fait que je regarde les autres hommes, ceux qui pourraient me plaire. Alors que je suis mariée, maman de 5 enfants, pas du tout "disponible", et à mes yeux plus du tout intéressante.
Mais ça ne m'empêche pas de "fantasmer", ce qui en soi n'est pas bien grave
Sauf que je sais que c'est un signe chez moi que je pourrais bien repartir en hypomanie, ça me désole car je ne suis pas "fiable", et puis j'attendais aussi pas mal de soulagement en acceptant l'AD, alors si c'est pour revivre encore une crise hypomaniaque, la faire vivre à mon conjoint, le sevrage, et puis la descente après...
Merde

A ce compte-là j'ai surtout envie de tout arrêter de ces pu**** de traitements, si ça ne marche même pas, si ça ne sert qu'à me faire grossir, perdre mes cheveux, trembler, j'en passe et des meilleurs.
Me voilà bientôt avec une ALD30, et pourquoi?
Je me sens tellement en colère, et triste à la fois...

Je revois le psy la semaine prochaine, mais franchement je ne sais pas trop à quoi ça me sert d'y aller, je n'avance pas. Hier il m'a même dit que si je n'avais plus d'amies c'était parce que les gens préfèrent fréquenter des gens plus positifs, et que c'est moi qui induisais le fait d'être "à part" par la manière dont j'abordais les relations... Merci bien. ça m'aide.
ça m'a beaucoup blessée en fait, au point que je n'en ai même pas parlé à mon conjoint, et je ressasse ça depuis hier. Soyons positifs, et tout ce qui vous arrive de mal, c'est parce que vous ne voyez pas les choses par le bon côté de la lorgnette voyons.


Voilà, désolée de venir poser mon paquet,
Qwirkle

PS : au passage, le psy va envoyer la recommandation au centre expert directement, on me contactera dans les mois à venir. Je ne sais donc pas ce qu'il y a dans ce courrier, pourtant c'est bien de moi dont il s'agit, non???
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 27 Mai 2016 - 13:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Ven 27 Mai 2016 - 16:09    Sujet du message: Up? Répondre en citant

Je comprends ton ras-le-bol mais pour avoir arrêté tous mes traitements, je peux t'assurer que même si tu as l'impression que les médicaments ne servent à rien, ils ont tout de même un effet protecteur.

Sans traitement, tu te sens vraiment à nu. Je ressens vraiment l'absence de protection. Je sais que si l'humeur se met à grimper, elle va pourvoir y aller franco, idem pour les chutes. On ne gagne pas en liberté quand on n'a plus de traitement: on n'a plus le problème des effets secondaires mais on a l'anxiété des rechutes. Dès que l'humeur vacille, on le sent tout de suite ! Cela demande une énorme discipline, une excellente connaissance de ses limites et signes avant-coureurs, un soutien solide,...

Pour l'instant, c'est un choix que je ne regrette pas mais il faut le faire en connaissance de cause. Sincèrement, c'est épuisant. Il faut recadrer sans cesse, se contraindre quand on voudrait vivre avec insouciance, se forcer quand on ne veut pas sortir,... Certes, je n'ai plus de traitements chimiques mais j'ai une multitude de petites choses qui me permettent de rester plus ou moins stables. Mais il ne faut pas se leurrer non plus, en cas de rechute sévère, toutes ces petites choses cèderont comme un barrage en papier... et là, il faudra bien un traitement médicamenteux pour revenir à une situation plus stable.
Revenir en haut
qwirkle
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 24

MessagePosté le: Mar 31 Mai 2016 - 19:15    Sujet du message: Up? Répondre en citant

flûte, tout mon message a disparu...

bon....
Le fait est que le Valdoxan ne me réussit effectivement pas du tout.
J'ai ressenti tout le WE la tension et l'irritabilité monter en flèche envers mes proches, même mes enfants alors que c'était la fête ds mères, mais je voulais juste qu'on me fiche la paix, arriver à me retrouver MOI sous tout ça...

hier j'étais un peu trop, trop en forme, dix ans de moins (pas dans la glace... °ooO)

Aujourd'hui, je suis partie en crise de larmes/colère contre mon mari
Il faut savoir que nous avons 5 enfants (entre 16 et 6 ans), et il travaille en internat -il est CPE.
Je n'ai jamais été d'accord avec cette histoire d'internat, car au moins deux soirs/semaine, il rentre à plus de 22h, et donc je dois tout gérer toute seule. Et juste c'est trop dur pour moi.
Cela a déjà été le sujet de multiples "disputes", du moins engueulades de ma part, parce qu'en réalité, rien ne change vraiment
il a déjà eu des postes sans internat, mais il y revient toujours
pour moi je le vis comme une manière de s'échapper de note vie de famille, mais moi je n'ai jamais signé pour élever 5 enfants comme ça (surtout avec les soucis de la cadette de 14 ans anorexique et en opposition +++).

Plusieurs fois dans notre vie, y compris quand je travaillais, y compris quand je n'allais pas bien (ma maladie remonte à longtemps, même sans diagnostic), je me suis retrouvée à tout gérer.
Quand il a voulu passer le concours pour devenir chef d'établissement, c'est moi qui me suis retrouvée à faire de nombreux sacrifices d'organisation (et de taxi) pour qu'il suive sa formation (même si malheureusement ça n'a pas marché)
quand il a fait une dépression suite à du harcèlement au travail, je lui ai donné mon appareil photo, et je lui ai "offert" de nombreuses heures quotidiennes pour se sortir de là (alors que moi je pouvais à peine prendre le temps de respirer pour moi même...)

bref
L'internat est un sujet de discorde qui revient souvent. Il me dit qu'en échange de ce temps de soir (qui me pose vraiment pb, moi j'ai besoin de lui à 17h30, pas à 22h!!!), il a le mercredi (enfin cette année), ou le jeudi après-midi (là, je le vois pas, parce qu'il faut emmener notre fille chez son psy, c'est sa faute...)
et donc, ce matin, juste avant de partir pour une de ces interminables journées qui me laissent dans un état d'anxiété intolérable, il me dit que l'an prochain, sans doute, il travaillera un mercredi sur deux pour arranger sa collègue...
alors déjà, moi, le 1 fois sur 2, c'est juste hyper insécurisant, je sais jamais où j'en suis
et puis NON!!! je suis obligée d'accepter l'internat mais il est là le mercredi, et puis voilà que pouf, l'internat est là, mais lui non!!!!!

je suis en ce moment très diminuée physiquement, je ne peux même pas pousser un caddie tellement j'ai mal au dos et à la cuisse (cruralgie qui dure depuis des mois), je ne peux pas conduire, et lui, il va "arranger" sa collègue????


Voilà, je me suis juste effondrée, j'ai pleuré toute seule, ensuite je suis sortie car je devais allée à la poste, mais en rentrant j'ai ait une crise de panique dans la rue, j'ai cru que je n'arriverais jamais à rentrer chez moi tellement je pleurais, je sanglotais....

j'ai appelé mon psy, pour lui dire que le traitement, là, ça n'allait pas, et puis je l'ai rappelé une heure plus tard car il ne rappelait pas, au final il m'a laissé un message en me disant d'arrêter tout de suite le Valdoxan et de doubler l'anxiolyitique (vératran), bon, j'en ai pris juste un de plus pour le moment

evidemment je ne vois pas mon psy cette semaine, ce serait trop simple

je suis très déçue, car je me sentais à la fois tellement mieux, j'attendais beaucoup en acceptant de reprendre un AD... et puis voilà, c'est juste un coup difficile à encaisser, car non seulement ça ne m'a pas aidée, mais en plus l'effet a été insidieux, je n'arrivais pas vraiment à reconnaître si ça allait mieux ou si je plongeais... en tout cas j'ai clairement vu aujourd'hui que j'aurais pu me faire du mal...
et pourtant à certains moments j'avais tellement un regain d'énergie!

Il y a aussi l'aspect inhibition sexuelle qui m'inquiète beaucoup, j'ai l'impression que cela prend plus d'ampleur, et cela m'inquiète. Je ne sais pas si je vais arriver à en parler au psy et qu'il me prenne au sérieux, sans morale judéo-chrétienne comme il l'avait déjà fait

merci de votre lecture
bonne soirée
Qwirkle
Revenir en haut
qwirkle
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 24

MessagePosté le: Ven 3 Juin 2016 - 11:22    Sujet du message: Up? Répondre en citant

Bonjour
j'ai vraiment du mal à remonter la pente cette semaine.
J'ai arrêté l'AD comme l'a recommandé le message du psy
là je me sens surtout profondément abattue et épuisée moralement
je ne sais pas combien de temps je vais tenir comme ça
je ne vois le psy que la semaine prochaine
hier le rendez-vous avec le psy pour notre fille n'a pas été encourageant, ils e pourrait bien qu'il n'y ait pas de place pour elle dans un établissement soin et santé, et là je dois reconnaître que c'est juste trop, surtout que cela fait plusieurs mois qu'on nous "travaille" pour accepter cette "rupture familiale", et maintenant qu'il faudrait vraiment que ça avance, on nous fait comprendre qu'en fait, bah il y a des grandes chances qu'il y ait toujours un jeune qui soit plus "prioritaire" qu'elle...
et moi je ne vois plus de sortie

je sais que les plus jeunes ont besoin de moi
mais quand je suis en crise de panique ou de larmes, je ne vois pas très bien à quoi je leur sers de toute façon

par ailleurs, ma mère m'appelle au moins deux fois par jour et je ne parviens pas non plus à ce qu'elle me laisse en paix, surtout qu'elle a le chic pour me dire ce qu'il ne faudrait pas, pour réduire le petit peu d'espoir que j'essaye de me construire à néant
tout en niant ma maladie, évidemment
là, elle explique mes crises d'angoisse par le fait que j'aurais la carotide coudée, c'est tellement des conneries mais je n'arrive même plus à la mettre à distance, d'autant que je ne peux parler à personne d'autre, et que stupidement, il y a des moments je voudrais juste du soutien
je sais qu'il faut que j'arrête de lui répondre au téléphone mais c'est plus fort que moi, c'est une telle emprise, je me dis "sinon elle va appeler sur mon portable, ou elle va m'engueuler quand elle arrivera à me joindre", mais c'est juste pas normal qu'elle soit après moi comme ça toute la journée.
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Sam 4 Juin 2016 - 17:05    Sujet du message: Up? Répondre en citant

Bonjour qwirkle
pourquoi ton psy t'a il donné un AD ? car ils sont à manier avec sagesse avec la bipolarité, souvent l'AD déclenche une manie.
les angoisses le matin peuvent se régler par des anxiolitiques, je pense.
ta vie seule avec 5 enfants et une ado rebelle, ça doit être très lourd à gérer sans l'aide de ton mari (j'ai moi même 4 enfants et j'ai connu cela).
Quant à ta maman, elle a un effet "toxique " sur toi ( comme me l'avait dit mon psy du temps où ma mère me disait " bouge toi" alors que j'étais en pleine dépression"). essaye donc de prendre un peu de distance, ne pas l'appeler ou de ne pas lui répondre ou d'écourter les appels " désolée j'ai le lait sur le feu
tu as besoin de soutien et pas de "bonnes intentions "qui n'en sont pas. tu peux gentiment le lui dire .

bon courage à toi

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
qwirkle
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 24

MessagePosté le: Jeu 9 Juin 2016 - 19:22    Sujet du message: Up? Répondre en citant

Bonsoir Pazkale,
mon psy m'avait mise sous AD pour les idées noires ++ et la phase dépressive
bises
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:45    Sujet du message: Up?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com