Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Impression d'être bipolaire

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mareva
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Ven 10 Juin 2016 - 10:48    Sujet du message: Impression d'être bipolaire Répondre en citant

Bonjour,

J'ai fait une dépression à l'âge de 34 ans. J'ai commencé le calvaire des Benzo + AD à cet âge là ! J'en ai essayé des "tonnes"

Un neurologue m'a conseillé de voir un psy, c'est ce que j'ai fait au bout d'un an !!! J'ai une psychothérapie qui a duré une dizaine d'années avec des coupures. Je vis avec des hauts et des bas.

Dès qu'un petit problème survient, mon stress ressurgit ! J'ai une mère paranoïaque et un fils diagnostiqué BIPO il y a deux mois, il est sous TERALHITE. Il a l'air d'aller mieux mais il a pris du poids et son appétit est décuplé !!!

Je souhaiterais faire un sevrage en clinique car je ne veux pas vivre toute ma vie avec ces médicaments. J'ai quatre tentatives toute seule, j'ai vécu un calvaire et je suis tombée à nouveau dedans.

En vous lisant, je me retrouve comme certaines personnes de ce forum. Je suis allée en parler à mon médecin traitant, il m'a expliqué que mon traitement était léger et comme vais je me retrouver après ? Il m'a parlé de SEROPLEX. Actuellement je suis sous VICTAN et PROZAC. Le lithium serait peut être bénéfique pour moi.

J'ai voulu consulter un addictologue, le CHU m'a dirigé vers un hôpital psychiatrique, je ne souhaite pas être en compagnie de toxicomanes, je les plains mais je redoute de me retrouver avec eux !

Je dois d'abord aller voir une infirmière avant d'aller consulter le professeur qui est addictologue ? Qui a vécu cette situation ?

Je vous remercie de m'avoir lue et j'attends vos réponses si vous souhaitez m'écrire.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Juin 2016 - 10:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Ven 10 Juin 2016 - 16:19    Sujet du message: Impression d'être bipolaire Répondre en citant

Bonjour Maréva,

Tout le monde a des hauts et des bas, y compris des fluctuations suite à du stress. La différence entre une personne "normale" et une personne bipolaire, c'est que chez la personne bipolaire, les fluctuations sont plus graves en intensité et en durée.
Actuellement, on parle davantage de "spectre bipolaire", c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'un côté les bipolaires purs et durs et d'un autre les gens "normaux", mais plutôt un continuum qui va de la "normalité" à la bipolarité de type I avec crises maniaques.
Certains se trouveront assez proche de la "normale" mais avec des fluctuations plus marquées, mais qui n'ont pas de graves conséquences au quotidien : c'est la cyclothymie.

En fait, ce sont les phases hautes qui sont caractéristiques de la maladie bipolaire. Les antidépresseurs entrainent très souvent des virages maniaques chez les bipolaires qui n'ont pas de thymorégulateur. Je ne suis pas médecin, mais si tu étais bipolaire, avec les antidépresseurs que tu as eu, tu aurais déjà eu un virage maniaque depuis longtemps, surtout à ton âge.
Les troubles bipolaires apparaissent à l'adolescence ou au début de l'âge adulte. Depuis toutes ces années, tu aurais déjà eu a minima des hypomanies.

Est-ce que tu as déjà fait des dépenses inconsidérées ? Est-ce que tu as déjà eu des périodes d'hypersexualité ? Des mises en danger de soi (conduite automobile dangereuse, prise de drogues ou alcool,...) ?
Si une personne normale un peu euphorique va acheter deux paires de chaussures, une personne bipolaire de type II va en acheter 10 et celle de type I va vider ses comptes en dépenses à tout-va...
Comme le disait une des membres du forum, en hypomanie, cette personne fait la course dans les rayons du supermarché avec son caddie. En hypomanie, il y a un excès d'énergie et une désinhibition très caractéristiques.

Les traitements pour le trouble bipolaire ne sont pas sans conséquences sur la santé, il faut être sûre d'être bipolaire avant de prendre des médicaments thymorégulateurs.
Revenir en haut
Team bipote
Bipote_Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 863

MessagePosté le: Ven 10 Juin 2016 - 17:04    Sujet du message: Impression d'être bipolaire Répondre en citant

Bonjour Mareva,

Peux-tu te présenter dans la rubrique dédiée aux présentations, comme c'est l'usage sur le forum?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Revenir en haut
Melchior
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2016
Messages: 2

MessagePosté le: Dim 13 Nov 2016 - 10:57    Sujet du message: Impression d'être bipolaire Répondre en citant

Bonjour Mareva,

Je vais essayer de répondre le plus simplement possible en fonction de ma propre expérience en insistant bien sur le fait que celle-ci ne remplace en rien un avis médical.

Mareva a écrit:
J'ai fait une dépression à l'âge de 34 ans. J'ai commencé le calvaire des Benzo + AD à cet âge là ! J'en ai essayé des "tonnes"


Une des spécificités des dépressions unipolaires (c'est à dire non bipolaires) est l'anhédonie, c'est à dire une impossibilité plus ou moins installée dans le temps à ressentir des émotions positives vis à vis de quelque chose qui était synonymes de plaisir pour le patient avant que celui-ci ne débute ce type de dépression. Donc absence de plaisirs et/ou d'intérêts. La dépression unipolaire présente donc en général cette anesthésie du plaisir et de l'envie sur une période qui peut être longue et qui n'est en général entrecoupée de rien d'autre. En revanche, s'agissant de la dépression bipolaire (bipolaire impliquant une notion d'alternance entre deux états) il y a toujours entrecoupement de périodes plus ou moins courtes d'éclaircies, d'emballement, de sensation de retour de l'énergie, le plus souvent désordonnée. Ainsi si ta dépression est un continuum inchangé depuis le début, ceci n'est sans doute pas en faveur d'un trouble bipolaire. Par contre, si tu parviens à te souvenir de certaines "éclaircies" et/ou d'une forme d'agitation inhabituelle, il se peut que cela relève d'un trouble de ce type.

Mareva a écrit:
Un neurologue m'a conseillé de voir un psy, c'est ce que j'ai fait au bout d'un an !!! J'ai une psychothérapie qui a duré une dizaine d'années avec des coupures. Je vis avec des hauts et des bas.


Une autre caractéristique fréquente du trouble bipolaire est l'errance diagnostique qui se poursuit parfois pendant huit à dix ans et durant laquelle différents médecins posent différents diagnostics avant de parvenir au bon. Est-ce le cas ici ?

Mareva a écrit:
J'ai une mère paranoïaque et un fils diagnostiqué BIPO il y a deux mois, il est sous TERALHITE. Il a l'air d'aller mieux mais il a pris du poids et son appétit est décuplé !!!


La présence de troubles voisins ou proches ou bipolaires confirmés dans l'environnement familial proche devrait attirer l'attention sur la possibilité d'un trouble équivalent chez toi. Il faudrait en parler aux médecins qui suivent ton fils.

Voilà, en résumé, demande aux médecins qui te suivent la possibilité d'être orientée vers un centre expert de ce trouble afin qu'ils s'assurent du bon diagnostic.

Bon courage

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
« Je suis allé trouver un médecin et je lui ai dit que je me sentais normal en prenant de l’acide, que j’étais une ampoule lumineuse dans un univers de mites. C’est comme ça qu’on se sent durant un épisode maniaque» - Carrie Fisher
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Dim 13 Nov 2016 - 17:54    Sujet du message: Impression d'être bipolaire Répondre en citant

bonjour mareva
seul un psychiatre peut faire un tel diagnostic, ou un alcoologue peut penser à l'option bipolaire, tu peux cumuler les deux : psychiatre et alcoologue
tu n'es pas obligé de voir un psychiatre dans le cadre d'un hôpital, il existe le cmp ou le cabinet en liberal
je fais des sevrages en clinique privée personnellement, celle qui sont reconnue par la secu propose des chambres à 2 ,la prise en charge tombe dans les tarifs sécu
en espérant t'avoir un peu éclairer
anne
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:51    Sujet du message: Impression d'être bipolaire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com