Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Se passer de traitement

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mélusine
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 361

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2016 - 11:16    Sujet du message: Se passer de traitement Répondre en citant

Voilà, j'ai été diagnostiquée bipolaire à l'âge de 20 ans, sachant que mes symptômes remontent à la petite enfance (addictions très très jeune, tentatives de suicide dès l'enfance, dépression infantile, très fort caractère, crises multiples, échec scolaire, phobies, tocs...), adolescence très compliquée, puis énorme dépression mélancolique... Puis phases mixtes et hypomanies...


Je souligne que j'ai commencé un traitement vers 14 ans (je suis juste révoltée que l'on puisse assommer une ado dont la psyché n'est pas finie), lithium, depakote, cohorte de neuroleptiques, benzodiazépines et somnifères... Hospitalisations dès l'adolescence pour ts, anorexie boulimie, addictions...

Je tourne de psy en psy toute ma vie, change mon traitement sans arrêts, au point que je me sente comme un véritable rat de laboratoire...

Je persiste, fais confiance... Pourtant les faits sont là: aucune améliorations, toujours énormément d'instabilité, toujours beaucoup de problèmes (humeur, bagarres, ts, autour destruction, addictions, troubles alimentaires de type anorexie boulimie...), au moins deux hospitalisations par an en moyenne... Et bien sûr mon estime de moi atteignant des températures négatives...


2011 et 2014 : en gros énormes bouffées délirantes et crises maniaques, 2015: sans arrêts en états mixtes...


Séjours en HP traumatisants, chambre d'isolement... J'ai mis deux ans à m'en remettre...

Et cerise sur le gâteau: graves complications rénales, plusieurs hépatites médicamenteuses... Bref à l'heure actuelle, j'ai un rein en moins et le foie HS et je me sevre moi même des benzodiazépines.


Là cela fait huit mois que de moi même j'ai arrêté toute medicamentation. Pas le choix, ma santé est dans un état critique, vraiment critique.

Je me suis donc tournée vers d'autres approches que la psychiatrie... Vraiment je ne me suis jamais sentie aussi bien depuis! Je suis bien mieux dans ma tête, bien plus stable et physiquement, je reprends le dessus.

Bon je garde un suivi psy, pas le choix, je perçois l'AAH. Mais mon suivi est purement, dirons nous administratif. Bien entendu on veut toujours tester sur moi une nouvelle molécule: mais qu'on arrête de jouer avec mon cerveau et mon corps déjà totalement délabré alors que je n'ai que 30 ans! Si je souhaite au moins vivre le plus longtemps possible bon sang!

Bref à l'heure actuelle: je vis en couple avec une personne qui a les mêmes problèmes, qui partage mes problématiques, nous avons des animaux (chats, chien, poissons, cheval) et ... Je connais pas de meilleurs "médicaments". Je me remets dans la création, sors, vois du monde, mange correctement, dors naturellement, ne me sens plus perpétuellement angoissée, ne me drogue plus (j'ai arrêté tout type de toxines depuis plusieurs mois -médoc, alcool, stimulants, tabac, opiacés....).


Je vois enfin le bout du tunnel même si évidemment je sais qu'il y aura toujours des hauts et des bas. Que nous ne vivons pas dans le monde des bisounours... Que je conserve toujours quelques problèmes (troubles du sommeil et de la personnalité de type borderline), mais bon je me sens enfin vivante et dans la réalité!

Les psychiatres s'obstinaient à me bombarder de neuroleptiques lorsque je faisais part d'éléments psychotiques (notamment dissociatifs) alors que ces derniers me coupaient (quelle ironie!) Totalement de la réalité et me dissociant encore plus!


Sans parler qu'il m'etait impossible de conduire avec une telle camisole chimique (même conduire avec un petit traitement est pour moi inenvisageable). Là je me suis enfin décidée à passer mon permis. J'ai réellement envie de devenir indépendante et épanouie.


Bref vraiment, pour rien au monde je reprendrais un traitement, je me baserai sur le dictat de la psychiatrie... Pour autant je tiens à souligner que garde un suivi. Je m'observe, je reste attentive et je me remets beaucoup en question.

Pour finir, j'ai coupé les ponts avec tout mon entourage toxique qui me mettais la tête sous l'eau et je suis avec l'homme de ma vie, et je suis enfin comblée à tous les niveaux. Je ne suis certes pas à l'abri d'une rechute, je sais qu'il y en aura toujours. Mais je sais que du moment où je reste attentive à mon état, entourée de personnes qui sont soucieuses de ce que je vie, du moment que j'ai une certaine stabilité tout en m'eclatant de temps à autre (une vie terne et morose, très peu pour moi), je sais que je serais comblée.

Peace

Mélu

Ps: peut-être que ce message n'a pas sa place ici et qu'il aurait plus sa place dans les témoignages mais je souhaitais vraiment mettre l'accent sur les traitements, medicamenteux et thérapeutiques...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Juil 2016 - 11:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2016 - 14:05    Sujet du message: Se passer de traitement Répondre en citant

Salut Melusine,

Je comprends ta position et la respecte, vu ton parcours et ton état de santé actuel. Mais je veux tout de même souligner que le traitement médicamenteux reste de première intention pour les personnes qui souffrent de trouble bipolaire. Dans mon cas, voilà plusieurs années que je prends le même médicament, qui me convient, soulage mes symptômes sans pour autant m'abrutir, maintenant que je sais en adapter les dosages.

Je crois que le principal problème en ce qui te concerne, c'est moins la prise de médicaments, qu'un parcours de soins anarchique. Comme tu en témoignes, tu as connu des hospitalisations traumatisantes, de multiples essais de molécules, sans doute une sur-médication. Tout cela t'a causé des problèmes physiques importants. Donc, ton choix est compréhensible, mais doit rester le dernier recours.

A présent, tu peux chercher des méthodes autres pour stabiliser ton état. Au final, cette recherche de moyens pour améliorer son quotidien devrait faire partie de toute réflexion de malade psychiatrique, car les médicaments ne suffisent pas. Chercher comment mieux vivre, bien vivre en fait, en surveillant son hygiène de vie, en essayant de se libérer des toxiques et des personnes toxiques, fait partie des solutions.

Je pense que pour un bipolaire récemment diagnostiqué, la psycho-éducation est absolument nécessaire, afin d'apprendre à connaître les symptômes, les traitements et leurs effets secondaires. Cela peut sans doute éviter ce que tu as pu vivre. Malheureusement pour toi, on ne peut pas revenir en arrière. Mais tu peux regarder devant toi, comme tu le fais déjà, en veillant à ta santé et à ton bien-être actuel. Tu peux peut-être aussi envisager un suivi psycho-thérapeutique, puisque manifestement celui que tu entretiens avec un psychiatre est juste dû aux nécessités administratives.

Prends soin de toi,

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
lolo38
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2016
Messages: 31

MessagePosté le: Sam 16 Juil 2016 - 21:55    Sujet du message: Se passer de traitement Répondre en citant

Bravo moi je n'oserai pas vu la dernière chute libre lorsque je n'ai plus tt pris mon depakote suite à sevrage pour changer de traitement. ..
Le psy était censé me prescrire un autre stabilisateur mais il a oublié. ......!!!
Et pdt une semaine ça été horrible....
Je n'aimerai pas revivre ça. .
La différence entre sans médicaments et avec et très nette... je peux vivre!
Je ne peux pas me permettre d'être mal car j'ai un boulot et je veux le garder. ..
Revenir en haut
Benjamin
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2015
Messages: 117

MessagePosté le: Dim 17 Juil 2016 - 08:49    Sujet du message: Se passer de traitement Répondre en citant

Bravo, mais personnellement, je garderai juste un thymorégulateur à faible dose (Dépamide), ce qui n'aurait aucun effet secondaire et qui te protégerai quand même d'une rechute à plus ou moins long terme.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Que le temps passe vite. Tu as de la chance pour moi la vie me paraît interminable ...
Revenir en haut
Mamounette
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2013
Messages: 320

MessagePosté le: Lun 25 Juil 2016 - 13:23    Sujet du message: Se passer de traitement Répondre en citant

Bonjour Melusine

J'ai fait la même chose que toi il y a 6 ans, je me suis sevrée de toute médication et je ne suis pas prête d'oublier. En dehors du sevrage avec lequel j'ai failli perdre la tête, le retour à la réalité sans traitement a été horrible. J'ai fait une grosse crise maniaque avec bouffées délirantes, insomnies. Cela a duré 3 semaines et je refusais de voir le médecin, j'ai perdu 14 kg pendant cette crise. Je ne savais plus éplucher les légumes, je ne savais plus mettre ma machine à laver en marche, j'ai tout oublié pendant ce temps.
Je suis contente de lire que pour toi, tout semble aller à peu près bien mais reste vigilante et à la première alerte n'hésite pas à te confier à ton psy.
Prends soin de toi
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:10    Sujet du message: Se passer de traitement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com