Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Insomnies

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Clarak
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2015
Messages: 46

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2016 - 04:41    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Bonjour à toutes et tous,

Je reviens vers vous toutes et tous espérant avoir des suggestions, des expériences sur le sujet qui me pourrit la vie et n'améliore pas ma santé mentale

Je souffre d'insomnie persistante avec toutes les conséquences qui s'en suivent chez des personnes comme nous.
Cette fois cela fait 4 nuits que je ne dors pas et pourtant je suis fatiguée Cette nuit, je suis à la limite de craquer, les larmes me viennent aux yeux ...

J'avais pourtant fait le ménage autour de moi, il y a à peu près un an : me défaire d'une relation nocive - je me suis isolée quelques mois puis j'ai adhéré à un petit groupe d'activités, question de fréquenter un peu de monde (je restais une heure et demi minimum et partais dès que je sentais que c'était nécessaire pour moi) Vu ma fragilité - consécutive à ma longue relation nocive et qui résulte d'une longue crise d'état mixte - un véritable enfer dans la tête d'autant qu'aucun repos n'est possible dans ce cas, je m'étais donné une ligne de conduite : tu sympathises et point c'est tout. Ne pas faire en sorte d'établir des liens plus rapprochés du genre échange de gsm. Tout se passait bien d'autant que les activités (toujours calmes et cool) se déroulaient le soir ou le we dans l'après-midi (musée suivi d'un resto, d'une papote par ex) hormis les insomnies Celles-ci se sont produites de + en + (plusieurs nuits jusque 4 pour une nuit par la suite) il m'est arrivé de ne pas pouvoir rejoindre le groupe + en + souvent. Allez boum encore un ratage Vraiment décourageant ! Juste au moment où je me disais que j'étais encore capable d'avoir des contacts sociaux (si petits soient-ils)

Jusqu'il y a un bon mois, je m'occupais sans trop de problème les nuits sans sommeil, n'étant pas trop fatiguée Ces dernières nuits, ce n'est plus pareil Je suis fatiguée, usée Et je sais que, dans ces conditions, tout contact avec l'extérieur tournera au vinaigre. Irritabilité, agressivité, ... Dans cet état, je n'ose pas prendre ma voiture me sentant trop faible et si je dois absolument la prendre, c'est difficile d'autant que mon irritabilité est bel et bien là et qu'au moindre con qui me frôle, je vais éructer et me mettre en danger.

Il y a un peu + d'un mois, après une année-suicide en tête, je reprend aussi un peu d'espoir en réintégrant un groupe AA - même si je n'ai pas bu pour autant - où je retrouve quelques amis connus, il y a 20 ans. Ca me fait du bien dans le sens où, outre le fait de poser le verre, chez AA, nous apprenons à adopter un autre mode de vie. Il y a un programme de "rétablissement" (que tout un chacun peut appliquer à sa vie, alcoolique ou pas) que l'on développe de - en - dans les autres groupes que j'ai pu fréquenter par moment (là ce sont des papotes sans intérêt)

Et bien là aussi, je ne parviens plus à m'y rendre depuis une semaine. Trop de fatigue, trop de fragilité, trop faible. La voiture, pour l'aller, ça ira (tout juste) Sur place, vu mon état de vulnérabilité, je risque d'éclater à la figure d'un membre, un éclat qui se retournera contre moi évidemment, ce qui me rendra encore + mal ... Alors le retour en voiture pfff je dois vraiment faire gaffe !!! La réunion se termine à 22 h 15

De retour chez moi, quand je pouvais m'y rendre en "bon état", j'en revenais apaisée voilà pourquoi ces p.. d'insomnies cassent tout.

Chaque fois que je pense avancer d'un pas ... Crac !

Quelqu’une ou quelqu'un d'entre vous connaît ce problème d'insomnie de plusieurs nuits avec fatigue dans la journée (ce n'est pas un état maniaque en ce qui me concerne, je précise) Si oui, avez-vous trouvé une porte de sortie ? Car à ce train-là, je me sens plonger

Je voudrais préciser aussi que je ne prend plus de médication pour le sommeil depuis un an puisque ces médocs en tout genre ne me font aucun effet Ma psy n'y comprend rien d'autant que l'un d'entre eux est utilisé pour calmer les personnes particulièrement agitées dans les hôpitaux psychiatriques Chez moi, il a fonctionné une semaine puis fini !

Alors quoi faire ? Je vous avoue, je suis limite !!! Merci de me lire !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crane
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2016 - 04:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mamounette
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2013
Messages: 320

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2016 - 07:43    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Bonjour Clarak

J'ai connu ce problème d'insomnies persistantes il y a deux ans. Aucun traitement ne venait à bout, je suis allée au centre du sommeil à la Pitié Salpétrière à Paris et je n'ai eu aucun résultat avec leur traitement.

Puis, une idée lumineuse de ma psychiatre. Le matin, je prends abilify et fluoxétine, à 18 h clomipramine 75 et le soir au coucher 1 loxapac 100.
Depuis que j'ai ce traitement j'arrive à dormir 6 heures par nuit, à conduire, à mener une vie normale.
Ce serait dommage que tu arrêtes tes activités par un manque de sommeil
Bon courage
Revenir en haut
tardis
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 17

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2016 - 12:47    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Salut Clarak,

j'ai aussi beaucoup de difficultés à m'endormir, des insomnies et j'ai un retard de phase. La neurologue qui me suis à décidé de me prescrire de la mélatonine (puisque mon cerveau ne comprend pas que la nuit est faite pour dormir et que les somnifères et autres conneries pour calmer ne fonctionne pas).
Je dois en prendre à une heure précise, me coucher toujours à la même heure et me réveiller toujours à la même heure. C'est le prix à payer, après un certain temps, ta production de mélatonine est réglé. L'avantage c'est que ce n'est pas un médicament donc pas la tête dans le gaz le lendemain et pas d'accoutumance.
Revenir en haut
Luciole
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2011
Messages: 4 006

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2016 - 21:37    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Bonsoir Clarak,

Je compatis car je vis la même chose en ce moment, grosso modo et cela me fait très peur.
En février, j'ai déjà vécu un tel passage et, du coup, j'avais été hospitalisée une semaine : la psy de l'hopital voulait me rajouter des molécules dont je ne voulais pas et elle a réussi à m'aider en rajoutant au coucher un séresta 50. Cela a bien tenu jusqu'à il y a 1 mois - 1 mois 1/2.
Et là, donc, cela recommence.
La piste que je vais suivre, une fois mes enfants partis en vacances chez leur père, sera sans doute une nouvelle petite hospit car mon psy part en vacances de façon imminente et ne me propose pas de solutions... je l'ai vu ce jour.
Bon, en même temps, je suis en train de gérer une situation plus qu'anxiogène donc...

Au plaisir de te lire pour se soutenir et s'aider dans les solutions.

Luciole

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Mener une vie simple, c’est s’abandonner à tout. Il s’agit même pas de vouloir faire disparaître ses regrets. Si les regrets sont là, pas de problème, ils ont leur place." - Alexandre JOLLIEN dans Petit traité de l'abandon
Revenir en haut
Luciole
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2011
Messages: 4 006

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2016 - 21:39    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

PS Comme toi, je ne suis pas en up.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Mener une vie simple, c’est s’abandonner à tout. Il s’agit même pas de vouloir faire disparaître ses regrets. Si les regrets sont là, pas de problème, ils ont leur place." - Alexandre JOLLIEN dans Petit traité de l'abandon
Revenir en haut
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2016 - 23:57    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Bonjour à toutes.

La solution sera très personnalisée. Je vous suggère une lecture très instructive pour aider. Recommandez-la à votre médecin, il pourrait lui-aussi y trouver beaucoup de piste intéressante.

Dr Pierre Mayer (2012). Dormir, le sommeil raconté. Apprivoiser son sommeil pour être en meilleure santé. Édition Pierre Tisseurs. Www.tisseurs.ça.

Bonne lecture!

Robbain

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
Clarak
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2015
Messages: 46

MessagePosté le: Ven 5 Aoû 2016 - 15:21    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Bonjour à toutes et tous et merci de vos témoignages !

Prendre encore d'autres médocs, franchement, je ne suis pas pour mais si ça peut s'avérer une solution ultime, j'en toucherais un mot à ma psy tout en sachant que chacun sa réceptivité. J'avoue que marre de cet emprisonnement médicamenteux sans compter les effets secondaires toujours + handicapants Si ça te convient et si ça marche pour toi, tant mieux, Mamounette Amitiés !

La piste de la mélatonine, ça me tente grandement, je vais en parler à mon psy. Veux tu me tenir au courant de l'évolution de ton sommeil, Tardis ? Ca peut être encourageant d'autant que si je comprends bien, il faut un certain temps pour mettre de l'ordre Amitiés !

Courage Luciole d'autant que tu as une famille à "gérer" aussi. Que t'apporte les hospitalisations, niveau sommeil ? Perso, je n'ai que de mauvaises expériences de mes hospitalisations alors .. Amitié !

Robbain, le site mentionné est inaccessible ... Toi perso, tu as ou n'as plus de problèmes de sommeil ? Ton médecin a t-il trouvé un remède miracle dans ce livre en ce qui te concerne ? Amitié !

Merci de m'avoir lu et que des bienfaits pour vous tous (ce ne serait pas un luxe pour nous, je crois) Cette nuit, j'ai enfin dormi ms levée complètement déboussolée, fatiguée (plus l'habitude, je suppose) et découragée malgré tout ... J'ai pris un lorazépam qui endorme les gens "normaux" ms moi, me remet plutôt en selle modérément Espère faire quelques tâches aujourd'hui en ne pensant pas trop à ce soir A bientôt, les ami(e)s

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crane
Revenir en haut
Luciole
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2011
Messages: 4 006

MessagePosté le: Ven 5 Aoû 2016 - 15:37    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Clarak a écrit:

Courage Luciole d'autant que tu as une famille à "gérer" aussi. Que t'apporte les hospitalisations, niveau sommeil ? Perso, je n'ai que de mauvaises expériences de mes hospitalisations alors .. Amitié !


Bonjour Clarak,

En fait, je n'ai vécu qu'une seule hospitalisation due au manque cruel de sommeil, en février. Elle m'avait été favorable car l'ajout du séresta 50 au coucher, le fait de "devoir" se coucher à 23h maxi et se lever pour petit déjeuner à 7h30 ainsi que la possibilité de parler de mes angoisses avaient marché. En 5 jours, j'étais recalée et je dormais des nuits complètes.

Cette fois-ci, si j'y retourne, je ne sais pas trop ce que l'on peut me faire, à part me shooter momentanément.... ce qui n'avance à rien sur la durée.
Mais, je pense que sur moi, l'hospitalisation a un effet anxiolytique et "enveloppant" (l'unité de mon secteur est tranquille), ce qui favorise l'endormissement quand je suis à bout.
Je te dirais si j'y retourne.

Comme toi, je suis intéressée, pour le long court, par la mélatonine.

A bientôt,

Luciole

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Mener une vie simple, c’est s’abandonner à tout. Il s’agit même pas de vouloir faire disparaître ses regrets. Si les regrets sont là, pas de problème, ils ont leur place." - Alexandre JOLLIEN dans Petit traité de l'abandon
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Ven 5 Aoû 2016 - 15:55    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Bonjour,

La mélatonine m'a beaucoup aidée en début d'année lorsque j'ai eu aussi de gros problèmes d'insomnie. Mon horloge biologique s'était déréglée et je ne savais plus quoi faire pour retrouver mon rythme de sommeil habituel. J'ai pris de la mélatonine 1mg tous les soirs (endormissement dans la 1/2h qui suivait la prise !) et au bout de 2 mois, l'horloge était recalée. Sur le flacon de mélatonine (complément alimentaire acheté un magasin bio) il était préconisé de ne pas en prendre pendant plus de 3 semaines. Je ne sais pas si c'est juste pour se désengager ou s'il y a réellement un risque à en prendre au long cours.
Revenir en haut
Mamounette
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2013
Messages: 320

MessagePosté le: Ven 5 Aoû 2016 - 17:43    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Bonsoir

La mélatonine n'a eu aucun effet sur moi, c'est le centre du sommeil qui me l'avait prescrit, dommage
Revenir en haut
tardis
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 17

MessagePosté le: Ven 5 Aoû 2016 - 19:38    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Salut girl anachronism,

ma neurologue m'as confirmé que la mélatonine est sans danger puisqu'on la fabrique naturellement, elle vient juste titiller le cerveau pour lui dire que c'est le bon moment pour qu'il se mette en off.

Salut Clarak,
j'ai eu une période de moins bien niveau sommeil, j'ai un TDAH et je prend de la Ritaline, par moment au lieux de me calmer il me stimule. J'ai été intensivement suivie l'été dernier pour améliorer mon endormissement, mon temps de sommeil etc...

J'ai donc rempli pendant 3 mois un agenda du sommeil ( c'est sous forme de graphique ) , noter les événements durant la journée ( les émotions marquantes, les activités, ce qui ressort du lot ), le temps d'exposition à la lumière, le temps ou j'étais dans le noir complet, l'horaire du couché et l'horaire approximatif de l'endormissement, indiqué les périodes de réveils durant la nuit, l'heure du réveil et encore pleins de choses.
Il fallait ces résultats au neurologue pour prescrire la mélatonine (qui est une préparation en pharmacie) et ajuster mon temps de sommeil.
Il est convenu que je prenne ma mélatonine (2mg) à 21h, que je me couche à 22h30 que je me réveil à 7h20.

Je peux te dire que quand tu vois mon agenda au début ( du n'importe quoi) et celui que j'ai maintenant, c'est le jour et la nuit. Pour info même en étant bébé de dormais très peu, je n'ai jamais fais de sieste (même à la maternel), j'avais toujours du mal à m'endormir (1h,2h, 3h avant de réussir à dormir).
Bon je suis toujours obligé de dormir dans mon lit avec personne et surtout avec un silence de mort !! mais quand je suis bien réglé, je me rend même plus compte de combien de temps j'ai mis pour m'endormir, ça veux dire que je me suis endormie rapidement.

Tu sais tu trouvera une solution, parles lui de la mélatonine et elle pourra te mettre en relation avec un neurologue, je ne sais pas si il y a une clinique du sommeil chez toi mais c'est quand même le meilleur endroit pour ton soucis.
Revenir en haut
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Ven 5 Aoû 2016 - 21:54    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Bonjour Clarak

Oui, j'ai des problèmes de sommeil et de longue date. Je suis de nature un petit dormeur et une nuit de 6 heures me convient. En vieillissant toutefois, je remarque que j'ai besoin de plus pour être reposé. Mon sommeil est presque toujours morcelé. Je me réveille 4 à 5 fois par nuit une très courte durée. J'ai des insomnies fréquentes où je ne dors que 3 ou 4 heures. Mon médecin m'a prescrit du Trazodone 50mg. Je ne le prend que lorsque le sommeil est perturbé plusieurs jours d'affilée et je ne prend que la moitié de la dose sinon le lendemain, je suis dans le brouillard jusqu'à 11 h00 et parfois même plus.

Le livre que je propose explique vraiment bien le sommeil et donne de nombreuses pistes d'amélioration. Personnellement, quand je m'abstiens de prendre de l'alcool, que je prend du café seulement le matin et que je fais un peu d'activité physique, ça améliore nettement mon sommeil, mais surtout, je suis plus reposé car j'ai l'impression que je dors plus profondément.

Le site ne fonctionne pas parce que ma tablette a fait une correction inusité que je n'avais pas vu. Je le redonne donc www.tisseyre.ca

Voilà pour moi.

Bye

Robin

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
Clarak
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2015
Messages: 46

MessagePosté le: Lun 8 Aoû 2016 - 15:50    Sujet du message: Insomnies Répondre en citant

Merci encore ! Je vois ma psychiatre ce soir Je lui parle de la mélatonine La meilleure route possible à toutes et tous Je vous tiens au courant Amitiés

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crane
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:31    Sujet du message: Insomnies

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com