Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Centre expert

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2016 - 16:56    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Salut à vous,

Je reviens d'un rdv au centre expert. Je voulais partager mon expérience, alors je le fais, même si j'en reviens assez perplexe.

J'ai eu un entretien d'une heure et demie avec une psychiatre. Elle m'a fait lui relater ma biographie.
Pour conclure, elle m'a dit être dubitative, devant l'absence de manie sans prise d'anti-dépresseurs. D'après elle, si bipolarité il y a, ce serait donc de type 3. Il faudrait revoir mon traitement, pour éviter les AD. Le dosage du xeroquel, que je prends actuellement, à 200, ne convient pas, car ainsi il n'aurait pas de propriétés antidépressives ni antimaniaques. Il faudrait prendre au moins 300 ou 400mg... Mais de cela, elle veut en discuter avec mon psychiatre, et pas avec moi, car je n'ai pas à décider quel traitement il me faudrait.
Il existe un bilan de 2 jours, mais elle ne sait pas si je pourrais en bénéficier, il y a une liste d'attente. De toute façon, je suis suivie par un psychiatre, et elle peut discuter avec lui. Je ne dois pas rappeler par téléphone pour savoir ce qu'il en est, on m'enverra une convocation...

Je me contente de citer comme je peux ses paroles, ne sachant qu'en penser. L'utilisation du conditionnel en ce qui concerne le diagnostic est assez perturbant. Et l'absence de dialogue concernant le traitement est pire...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2016 - 16:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
laelie
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2013
Messages: 1 909

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2016 - 17:26    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Bonsoir Mepine,

Je comprends ton désarroi, tu n'es apparemment pas tombée sur quelqu'un de très empathique ni ouvert au dialogue... Le comble pour un psychiatre !

Pour le diagnostic, il me semblait que tu avais des phases hypomaniaques sans prise d'AD, non ? Après, l'essentiel est d'être bien stabilisé, peu importe le type de bipolarité...
Et pour le traitement, tu allais en centre expert parce qu'il ne te convenait pas ? Je trouve ça aberrant de ne pas vouloir discuter du traitement avec son patient... Mais je pense que ton psychiatre sera plus ouvert ? Elle doit le contacter rapidement ?

Bon courage !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Les gens heureux ne sont pas ceux qui ont été les plus épargnés par la vie. Ce sont ceux qui ont su en tirer une force vive pour rebondir.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2016 - 17:46    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Salut Laelie,

Je ne sais pas trop si j'ai eu des hypomanies sans AD... Je crois que je ne sais plus moi-même...

Sans doute qu'il vaut mieux que je ne me mette pas martel en tête au sujet de cet entretien. Mon psychiatre est bien sûr bien plus ouvert au dialogue. Elle doit lui faire un compte rendu écrit, ensuite je ne sais pas... Je verrai avec lui pour la suite. Je sais que je vais mieux depuis que je prends du xeroquel, donc je suppose qu'il faut que je reste là dessus...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
laelie
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2013
Messages: 1 909

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2016 - 18:09    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Dans quel but as-tu consulté en centre expert ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Les gens heureux ne sont pas ceux qui ont été les plus épargnés par la vie. Ce sont ceux qui ont su en tirer une force vive pour rebondir.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2016 - 18:23    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Pour avoir des précisions concernant le type de bipolarité, éventuellement des idées de traitements qui seraient particulièrement adaptés (le xeroquel me calme, les crises sont gérables, mais je ne me sens pas absolument stable).

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
laelie
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2013
Messages: 1 909

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2016 - 18:28    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Et ton psy ne t'avait jamais proposé une augmentation du xeroquel ? Cela te stabiliserait peut-être davantage ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Les gens heureux ne sont pas ceux qui ont été les plus épargnés par la vie. Ce sont ceux qui ont su en tirer une force vive pour rebondir.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2016 - 18:40    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

En fait je l'avais déjà à un dosage plus important, 300, mais je me sentais trop fatiguée au travail. Il m'arrive de l'augmenter, jusqu'à 400, quand je me sens en up, mais sur des périodes assez courtes.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2016 - 19:17    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Bonsoir Mepine,

Je pense qu'aucun psy ne peut mettre facilement et définitivement une étiquette sur nos troubles bipolaires, en tout cas, pas pour les cas atypiques. Je comprends que cela te perturbe car on aimerait tant avoir des certitudes auxquelles s'accrocher.
Quant à sa remarque sur les traitements que tu ne dois pas discuter... No comment Evil or Very Mad

Je ne sais pas si tu te souviens mais il y a quelques mois je m'interrogeais sur l'évolution de mes troubles bipolaires car depuis que je suis plus stable (stabilité toute relative), je n'ai quasiment pas de dépressions et beaucoup d'alertes d'hypomanie. J'ai songé à aller consulter en centre expert mais après discussion avec mon psy, je me suis rendue compte à quel point ma bipolarité ne rentre pas dans les cases et qu'un rendez-vous là-bas serait inutile.

Ce qui compte c'est la prise en charge par notre psy, tant pis pour l'étiquette, il faudrait en faire une sur mesure Mr. Green
Par commodité, pour moi c'est type II à cycles rapides mais la réalité est plus complexe (quid de l'impact du tempérament sur l'expression du trouble bipolaire ?)

Je ne sais pas si tu peux espérer une plus grande stabilité ou si c'est une chimère. De mon côté, j'ai renoncé à être réellement stable. Paradoxalement, accepter que je suis en tous points atypique et instable me donne une certaine sérénité. J'ai passé trop d'années à me battre contre moi-même. Un psy m'avait dit que je ne n'étais pas faite pour la mer d'huile, je me rends qu'il avait raison, mais c'est vrai que c'est usant les remous !

Je suis certaine que ta discussion avec ton psy t'aidera à y voir plus clair.
Essaye de relativiser l'entretien d'aujourd'hui et fais-toi confiance. Au fond de toi, tu sais ce qui te convient le mieux.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû 2016 - 12:11    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Salut girl anachronism,

Oui je suppose que rentrer dans une case précise m'apporterait un certain confort, l'assurance que je ne prends pas un traitement pour rien, que ce ce que je vis est bien d'ordre pathologique...

Les psychiatres me semblent tellement incertains, et j'ai l'impression de devoir me construire des certitudes (je suis malade, il faut que je me soigne) sur des doutes.

Mais oui, sans doute que c'est à moi de savoir ce qui est bon pour moi. Il n'y a que moi après tout qui ressent l'effet des médicaments, qui sait quel dosage je suis capable de supporter sans être handicapée au quotidien.

Cela pose aussi la question des connaissances des psychiatres eux-mêmes : ils ne savent pas grand-chose finalement non plus... Je respecte alors davantage ceux qui se l'avouent et admettent alors qu'il est nécessaire d'ouvrir le dialogue, plutôt que de vouloir paraître spécialistes.

Enfin, je vais mettre cette énième expérience décevante derrière moi, et poursuivre ma propre recherche de stabilité, qui passe par ce traitement qui somme toute me convient et par une recherche d'une meilleure hygiène de vie. Il est sans doute utopique de rechercher la stabilité comme une «normalité» et il faut apprendre à se contenter d'avoir des hauts et des bas supportables.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû 2016 - 15:09    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

C'est une énième expérience Mépine Razz Les mauvaises expériences renforcent aussi nos certitudes : maintenant, tu es certaine que tu préfères un psy qui avoue ses limites, plutôt qu'un psy avec des œillères.

Je plaisante mais je pense vraiment que personne ne peut réellement démêler notre micmac intérieur, et c'est sans doute mieux ainsi. Si on te disait avec fermeté "vous avez ceci, vous fonctionnez comme cela, prenez ceci", tu pourrais le croire un temps mais dès qu'il y aurait une brèche, tu recommencerais à avoir des doutes.
Quand on est contraint de tâtonner par soi-même, les petites certitudes acquises sont bien plus solidement acquises que lorsqu'elles sont dictées par une personne extérieure. Le problème, c'est que le chemin est long, fait de nombreux revirements de situations, et surtout très inconfortable !
Je me suis beaucoup trompé sur moi-même, ce sont des hasards, des discussions au départ anodines avec des personnes, qui m'ont aidée à mieux comprendre. Parfois ce sont des petites phrases que l'on avait gardées en mémoire (sans savoir pourquoi !) qui font sens des années après.

J'aime beaucoup l'analogie avec le chemin à découvrir. On avance dans la vie sur un chemin, il y a des embûches, des rencontres inattendues, des détours, des embranchements,... L'essentiel, c'est de continuer à avancer. On finit toujours par en retirer quelque chose de positif à terme.
Cela peut paraître à la fois extrêmement angoissant (la vie est remplie d'incertitude, de hasard,... que l'on ne maîtrise pas) et rassurant (on peut toujours progresser, rien n'est jamais figé).

Pour en revenir à la question de la stabilité, pour l'instant, tu as le sentiment de devoir te résigner à devoir accepter des hauts et bas faute de mieux mais tu finiras peut-être par choisir cette instabilité contrôlée. Mais bon, même quand on a fait son choix, c'est pas tous les jours rose non plus Very Happy J'ai fait le choix de vivre avec mes hauts et bas, je me sens stabilisée à ma façon. Disons que j'ai rangé la stabilité telle que je me l'imaginais dans le tiroir des contes de fée et utopie. Mais dans le fond, je crois que je m'ennuierais à mourir si ma vie était une mer d'huile.

Essaye de profiter de tes vacances pour recharger les batteries
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Lun 22 Aoû 2016 - 11:56    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Bonjour Mépine,

je me souviens avoir été déçue aussi de mon passage en centre expert,
la psychiatre ne m'a pas trouvée assez bipo (pas assez de up francs), du coup elle m'a ôtée cette "étiquette"...
et je me suis sentie plus rien du tout!! Si je n'étais pas bipo, alors quoi?

Et surtout, je me suis sentie abandonnée, car au niveau ttt, elle m'a juste renvoyée vers mon psy de l'époque,
pas de proposition de voir qqn plus spécialisé dans la dépression (vu que j'ai essayé toutes les classes d'AD sans que rien ne marche)
ou d'adresse de psychologue pour un suivi en thérapie...

J'ai été dépossédée de ma maladie, mais pas guérie pour autant... Je ne regrette pas car j'ai quand même pu suivre une thérapie de groupe
sur le thème de la gestion des émotions, dans ce centre, et ça m'a aidée un peu.
Mais je n'ai pas ressenti bcp d'empathie de la part de ce psychiatre spécialiste.

Je pense aussi que l'étiquette est confortable, mais c'est un leurre, car on n'est jamais tout à fait dans la case.
On est tous individuel, jusque dans notre maladie et dans son expression, et il faut trouver chacun sa façon de conduire notre barque.
C'est difficile, ça change souvent, mais je pense que c'est pareil pour les personnes sans troubles psychiatriques.
On est seulement plus fragile, ou vulnérable, ou sensible, ou moins résistant...

Je crois que tu as une psy avec qui tu communiques bien, cette relation est essentielle et à préserver.
Bon courage Mépine!

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mar 23 Aoû 2016 - 08:59    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Salut Brunelles,

Merci de ton témoignage. Ce que tu décris correspond en effet à mon ressenti.
Manque d'empathie, mais surtout aucune piste de soin.
Je verrai donc avec mon psy, avec lequel je me sens en confiance.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Mer 24 Aoû 2016 - 11:16    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Bonjour Méline et aussi aux autres.

Au Québec, nous n'avons pas de centre expert. Pour être suivi par un psychiatre, la maladie doit être vraiment instable. Pour ma part, je suis comme girlanachronisme, bipo type II à cycle rapide. Je suis assez stable avec une stabilité toute relative moi-aussi. Pas de mer d'utile, mais des vagues hautes et basses plusieurs fois par années, voire même tous les mois. J'ai appris à faire avec et à profiter des up pour booster mon travail et à me ménager lors des down pour éviter la dépression profonde. C'est pas de tout repos, mais je préfère suivre les vagues que d'essayer de les combattre.

Je ne comprend pas l'attitude du psychiatre du centre expert sur le dx et encore moins sur le traitement. Je ne suis suivi que par mon généraliste depuis quelques années et je suis en changement de traitement. Nous avons longuement discuté des avantages et inconvénients de quelques molécules pour enfin en choisir une. Je reviens à un traitement que j'ai déjà pris dans le passé, la lamotrigine. J'ai pu participer activement à la décision. En discutant des effets positifs et secondaires du traitement, j'ai en quelque sorte choisi aussi mes effets secondaires possibles. Ça été une démarche très agréable et positive.

Je pense que ton psychiatre te connais bien mieux. Ce dernier peut écouter les recommandations, mais il est libre de choisir ce qu'il va appliquer par la suite. Là, tu as la chance de revoir avec lui tout ça en lui parlant ouvertement de comment tu as vécu cette expérience au centre expert. Tu peut lui dire que tu veux continuer à être parti prennante de ton traitement et que tu souhaite être impliquer dans le choix de la molécule. Beaucoup de médecin acceptent cette requête d'autant plus qu'ils savent très bien que si la personne participe pleinement à ce choix, le traitement a plus de chance d'être efficace et que les effets secondaires seront moins présents. C'est l'effet placébo mis au service de la thérapie qui viens renforcer le réel effet thérapeutique de la médication sur le patient.

Je te souhaite une très bonne discussion avec ton médecin et plus encore de demeurer très active dans ton choix de traitement en collaboration de ce dernier.

Bye

Robbain

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2016 - 07:29    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Salut Robbain,

Je suis bien d'accord sur le fait qu'il faut être partie prenante de son traitement et de son suivi pour qu'il fonctionne. Mon psy accepte facilement la discussion, et tient compte de mes ressentis. Je pense que c'est d'autant plus nécessaire que nous sommes soignés pour des troubles devant lesquels les médecins tâtonnent. Ce n'est pas comme de prescrire des antibiotiques!

A bientôt,

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mer 21 Sep 2016 - 17:38    Sujet du message: Centre expert Répondre en citant

Bonjour à vous,

Quelques nouvelles à propos du centre expert...

J'ai vu mon psy hier. Il a bien reçu un courrier du centre expert. Dans le bilan, auquel il m'a laissée jeter un coup d'oeil, la psy que j'ai vue écrit que je souffre probablement d'un trouble bipolaire, sans doute de type 3. J'aurais un rendez-vous en fin d'année. Rien n'est mentionné à propos du traitement, mais mon psy va essayer de la contacter par téléphone. En ce qui concerne mon traitement, il me dit de continuer avec mes dosages habituels, si je me sens bien comme ça.

Affaire à suivre...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:10    Sujet du message: Centre expert

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com