Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Baclofène et bipolarité

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016 - 11:30    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

Coucou à tous;

Alcoolique je suis sous Baclofène depuis deux ans (qui ne sert à rien dans mon cas mais ma psy ne veut rien savoir).
Il ne marche pas du tout, je bois toujours autant.

Cependant, attention à ce médicament, selon ma psy et la notice chez les bipotes il crée soit une dépression soit une hypomanie.

J'en prends 5 ajd car ça ne sert à rien chez moi, à l'époque j'en prenais 20 par jour.
Et 20 par jour, j'ai été en hypomanie 6 mois.

Aujourd'hui plutôt mal à cause du boulot, j'hésite à en reprendre 20 mais je sais que créer une hypomanie n'est pas bien du tout. Cependant, après mon hypomanie dûe au baclo je ne suis tombée en dépression.

Avez vous ces effets secondaires avec le Baclo ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016 - 11:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dezas
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2016
Messages: 105

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016 - 13:33    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

Bonjour Clelys,


Comme toi j'ai pris du baclo, 20 par jour. La prescription augmentait régulièrement puisque cela n'avait aucun effet sur ma consommation d'alcool. Mon médecin, addictologue, était un peu inquiet... Par ailleurs, le baclo, m'a-t-il dit, n'a pas pour effet de stopper la consommation, mais de la diminuer afin de boire "comme tout le monde".
Ma consommation était très irrégulière: une bouteille de Bourbon, voire un peu plus, par jour pendant 6 à 12 mois, puis plus rien pendant le même laps de temps. Mon humeur continuait à varier "up and down", je n'étais pas encore diagnostiqué bipolaire mais dépressif; Donc sous AD. Avec l'alcool et la maladie, pas vraiment bon...
Du coup, il m'est difficile de déterminer les effets secondaires du baclo, et surtout de l'affirmer avec certitude. Et comme je continuais à boire, ça complique encore un peu les choses. Bref, comme toi.
Cependant, j'ai arrêté le baclo avec l'accord de mon médecin. Je ne comprends donc pas trop l'obstination de ton psy, sauf s'il ne trouve pas la prescription adéquate. Mais 2 ans, c'est quand même long.
De mémoire, l'arrêt du baclo n'a rien changé, toujours les montagnes russes, plus grandes, plus petites? Je ne saurais le dire.
Concernant l'arrêt de l'alcool, l'espérel est radical, et efficace dès le 2ième jour. Il peut avoir des effets secondaires sur le foi, il faut donc des analyses. En revanche tu ne bois plus du tout. J'ai testé et j'ai été malade comme un chien pendant 3 jours. Incapable d'ingurgiter la moindre nourriture, tout juste un peu d'eau quand j'arrivais à la garder. Je l'appelais le médicament punition... Du coup, j'ai aussi maigri, c'est le bon côté du test!
En revanche, je n'ai plus eu d'épisodes alcooliques. Constance de la sobriété, un vrai chameau.
Donc je ne pense pas avoir connu, ou subit, d'effets secondaires sous baclo, juste de l'inefficacité.
Voilà, j'espère que cela t'a un peu aidé.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
La vie n'est pas un problème à résoudre, mais une vérité à expérimenter. (Bouddha)
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016 - 13:39    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

Merci beaucoup de ta réponse.

Je suis rassurée qu'il n'y ait pas qu'avec moi l'échec des 20 baclo. Ma psy est alcoologue à la base (c'est un énorme problème chez moi en comorbidité.)

J'ai peur de l'esperal, être malade me fait très peur. Surtout que parfois je bois mais peu, ça dépend des moments, je ne voudrai être malade quand je bois peu.

Il y a un nouveau médicament, je ne sais plus le nom ça rime comme sencro ou salencro enfin j'sais plus il parait tu as soif, tu prends un comprimé = tu n'as plus soif. Radical. Il coute cher du coup mais avec la sécu ça peut aller. Je n'ose pas demander à ma psy. elle croit tellement au baclo.

dernièrement j'ai fait un k.o de deux heures dans un camping
mon compagnon n'a pas su ou j'etais
je suis rentrée à 2h du mat et le lendemain matin j'avais quatre enormes bosses sur la tête et des brulures de cigarette...
Revenir en haut
dezas
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2016
Messages: 105

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016 - 14:55    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

Pour l'espérel, tu es malade si tu bois. Si tu souhaites continuer à boire "raisonnablement", alors pas d'espérel. Le problème avec l'alcoolisme, et partie même de sa définition, c'est qu'on ne boit pas qu'un seul verre. C'est un enchaînement jusqu'à l'ivresse, légère mais souvent lourde.
Je buvais "raisonnablement", sans jamais être ivre, ou plutôt sans perdre mes moyens et mon contrôle. Jusqu'au verre de trop.
Même si ma consommation devenue excessive était épisodique, sans doute due à la maladie mais les connaissances restent floues à ce sujet, je buvais seul, et comme toi, des trous de mémoire.
Par exemple, je me suis réveillé une fois sur le trottoir, juste à côté de la porte ouverte de ma voiture, le regard réprobateur des passants de ce quartier chic . J'ai été interdit de plusieurs bars un peu connus pour ma propension alcoolique à provoquer et outrager, tout en délicatesse bien sûr et avec juste le plaisir des mots, quelques clients "importants", ou encore me retrouver dans le lit d'une armoire normande après une soirée à Deauville (ça fait un peu cliché, j'en conviens!). Pour autant, le plus exaltant s'est réalisé sans alcool...
Tu peux essayer ce nouveau médicament, mais je crois qu'il faut "ré-équilibrer" ta relation avec ton psy. Tu sembles la craindre et tu ne donnes pas l'impression qu'elle soit ton "amie".
Aussi, je trouve étonnant que tu continues et veux continuer à boire alors que tu es stabilisée. Il est important, je crois, que tu en connaisses les raisons. Il est souvent dit (pas de on!) que l'alcool excessif est une fuite. Comme tu es stabilisée et que tu as écrit dans une autre file que tu es perdue, est-ce un moyen de te raccrocher à quelque chose que tu connaissais avant ta stabilisation? Comme un refuge?
En tout cas, tu t'es pris une bonne cuite! Quelques bosses, c'est pas bien grave. Mais les conséquences, surtout pour une femme (et cela n'a rien de sexiste) peuvent être beaucoup plus graves. Nous, presque à la limite, on se fait juste casser la gueule. C'est pas bien grave, ça passe... Quoique, il y en a eu un qui s'est pris un coup de couteau, juste devant moi. Il est mort.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
La vie n'est pas un problème à résoudre, mais une vérité à expérimenter. (Bouddha)
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016 - 14:58    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

Oui j'aimerai boire raisonnablement comme je le fais par période comme en ce moment.
Mais je ne veux plus jamais de cuite ou perdre mes moyens. Je l'ai connu 9 ans c'était l'enfer.
Tu as eu de drôles et tristes histoires avec l'alcool.
Tu as raison, pour les femmes ont peut se faire viol** et je me demande parfois en vue de cette soirée mais je ne pense pas. Enfin, j'espère.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 15:46    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

bonjour
je suis alcoolique mais je crois que le baclofene m'empêche de m'enfoncer dans un grand néant
je n'en prends pas beaucoup : 6
après j'ai des sentiments de vertiges
il m'est arrivé de faire de gros malaise, donc je deviens très prudente. excès d'alcool?,médocs?,mélange?, crise de panique? y 'a de tout
je sais analyser mon lien avec l'alcool
au départ il a été dépressif
et puis deux choses se sont développées
je souffre d'une hyper sensibilité, hyper émotivité, bien au delà de beaucoup de personnes (je sais l'alcool accroit ce problème)
l'alcool me permet de débrancher avec le monde
de plus en ce moment, une musique (surtout la musique) la peinture le matin et je pars en fusée naturellement, mais la fusée demande de l'essence supplémentaire et je tape l'alcool. c'est extrêmement particulier comme sensation
par ailleurs, je suis une voyageuse mentale, je n'aime pas la défonce mais j'ai besoin de l'ailleurs (ais je mis mon texte sur" la partance"dans les textes de bipolaire)
c'est clair que cela tourne en boucle et j'arrive à être très déstabilisée, d'où mes fréquentes hospitalisations (je vais y revenir)

pour finir, je suis une excessive

je connais les fils, je n'arrive pas à les couper, au mieux, les contrôler un peu
j'ai fait pas mal de sevrage en clinique
mon entourage finira par ne plus savoir si je rentre ou si je sors. Je culpabilise pas mal. quand je suis dehors, je veux rentrer pour me reposer de moi même, quand je suis dedans ,je veux sortir car je ne supporte pas l'univers de la clinique mais surtout je fais des mégas depressions avec une extreme rapidité.
là dernière fois, je me suis tirée au bout de 3 jours en panique

c'est très bête, j'en connais un rayon sur l'alcoologie, les émotions, la relaxation est ça me sert à pas grand chose....

pour revenir sur l'impact du baclofene sur mon humeur : cela me sert à me calmer aussi.

le probleme du baclofene est beauoup dans la posologie qui varit beaucoup selon les personnes
c'est aussi un vieux medicament sur le plan des brevets et les labos ne se précipitent pour faire plus de recherches

en medicament recent contre la prise d'alcool, il y a le salencro
moins radical que l'esperal (là on croit mourir), il assomme pas mal, un verre et c'est le pieu comme une tortue sur le dos

pour éviter le pire je connais mes habitudes et c'est sur elles que j'agie :occupation extérieure le matin obligatoire !
bonne journée!
Revenir en haut
Mamounette
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2013
Messages: 320

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 17:25    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

Bonjour

Connaissez-vous le Naltrexone à la place du Baclo ?
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 17:37    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

Mamounette a écrit:
Bonjour

Connaissez-vous le Naltrexone à la place du Baclo ?


Non, est-ce le nom français ?
Revenir en haut
Mamounette
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2013
Messages: 320

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 17:42    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

C'est des laboratoires Mylan et cela se présente en 50 mg, ce médicament marche bien, c'est la psy qui me le prescrit
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 17:47    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

Je n'en ai jamais entendu parler.
Je croyais qu'il n'y avait que l'esperal -pas sure de l'écriture- et le salancro comme autre traitement
Ca te réussit ? c'est un médicament uniquement "anti alcool" ?
Revenir en haut
Mamounette
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2013
Messages: 320

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 17:58    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

oui ça me réussit bien à raison de 1 comprimé par jour et son indication est purement pour le sevrage de l'alcool
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 18:06    Sujet du message: Baclofène et bipolarité Répondre en citant

J'ai eu tellement de sevrages physiques que j'ai l'habitude, plus besoin de médicaments (avant on me donnait du seresta, du valium et de la vitamine B6 je sais plus quoi) pour ces sevrages.

Cependant, je suis trop accro psychologiquement pour qu'un médicament de sevrage me soit suffisant je le crains. En effet il faut que j'apprenne à désaimer l'alcool. Et de diminuer. Donc de prendre comme le salancro qui apparemment dès qu'on veut boire et qu'on le prend, on en a plus envie en fait et on ne boit pas. Mais ma psy est pro baclofène, même si elle est ouverte sur le salancro, je ne sais pas si elle va enfin me prescrire du salancro, je n'ose pas trop demander.
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 29 Sep 2016 - 08:52    Sujet du message: Cauchemars intenses avec le Baclofène dixit ma psy Répondre en citant

Bonjour à tous.

J'ai toutes les nuits des cauchemars très intenses et pointus.

Ma psy me dit que c'est du au baclofène, quelqu'un a t-il eu ce genre de problèmes ???

En passant au Loxapac également, j'ai fait moins de cauchemars mais mon corps maintenant habitué au loxapac et au baclofène me fait ré avoir des cauchemars étouffants.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:48    Sujet du message: Baclofène et bipolarité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com