Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Mon expérience

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
masarada
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2016
Messages: 2

MessagePosté le: Mar 6 Sep 2016 - 23:01    Sujet du message: Mon expérience Répondre en citant

Bonsoir, malgré une pratique assidue dans la méditation, cela ne m'a pas empêché d'attraper cette foutue maladie.
C'est vrai que dans les phases dépressives je vais au plus profond de mon être et quand on touche le fond quoi faire d'autre que de remonter sinon c'est l'hospitalisation à vie.
Cette impression de torture mentale sans pouvoir la contrôler est très présente et insupportable.
On ne sait plus où se mettre, on se sent mourir et on a envie de mourir. Même si l'instinct nous maintient en vie.
Je me dis que c'est une sacrée expérience que d'aller au-delà de soi-même dans les méandres et le labyrinthe du cerveau incontrôlable.
Quand je suis hospitalisée ce que je regrette le plus c'est le mélange des pathologies et le manque d'activités.
J'avais l'impression d'être un zombie et de délirer avec les autres malades que je ne voyais pas comme malade.
C'est avec le recul que je me suis rendue compte de ce fait là.
On est tous des fous en puissance mais la folie mène vers différentes directions selon l'évolution de chacun.
J'ai la folie douce et non violente. Ce qui n'est pas le cas d'autres fous qui eux sont violents en gestes et en paroles.
C'est une sorte de révélateur de notre véritable personnalité avec tout ce que cela comporte.
Notre parcours tout au long de notre vie : les chocs ou les maltraitances.
Tout remonte à la surface et si nous ne travaillons pas dessus grâce au corps médical nous n'avançons pas dans la maladie.
Le besoin de s'exprimer, de sortir des mots s'est fortement fait sentir à une époque.
Tout ne peut pas être dit à n'importe qui et n'importe comment car une interprétation erronée est possible et vexante.
Parfois quand je vais en consultation j'ai l'impression de justifier de mon existence et de devoir rendre des comptes de mes motivations pour continuer le chemin qui m'est destiné.
Peut-être ai-je besoin d'analyser pour me motiver et trouver une raison à mon existence.
La question est : à quoi je sers et pourquoi suis-là?
Merci.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Sep 2016 - 23:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mer 7 Sep 2016 - 06:59    Sujet du message: Mon expérience Répondre en citant

bonjour masarada, bonjour tous les bipotes!
la question de l'existence, pourquoi, pour qui est la grande question de chaque humain, malade ou bien portant
la religion , la philosophie traite essentiellement de cette question ,essaye de donner des réponses variées....
des peintures sur grottes au "Mythe de Sisyphe" essais d'albert camus en passant par le Faust de Goethe
c'est un peu l'oeuvre de chacun de trouver son chemin et les moyens de le trouver
chercher peut deja être l'oeuvre d'une vie par les voyages , la découverte d'autres civilisations ,la lecture
les hommes ont tounér la question de façon infinie de même que les réponses...
bonne journée !
Revenir en haut
siryl11
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2016
Messages: 10

MessagePosté le: Ven 9 Sep 2016 - 13:40    Sujet du message: Mon expérience Répondre en citant

Bonjour,

Peut-être nous, les bipolaires, sommes-nous plus sensibles à la question de l'existence car nous avons une personnalité plus indéfinissable (changeante) que la moyenne...
Nous ne savons pas qui nous sommes en tant que "personnes", ce qui amène automatiquement à "pourquoi" nous sommes?

Ceux-qui sont stables savent qu'ils sont une personne lambda et ça leur suffit....

De plus, nous souffrons donc nous cherchons volontairement modifier notre comportement, nos pensés, nos émotions, notre personnalité, notre "être"

Du moins c'est mon impression et mon expérience. J'ai eu tellement de "philosophie" différente ces dernières années... A chaque fois j'ai cru avoir trouvé LA vision des choses, LE "modèle" à suivre mais aux instant de bonheur succédait toujours le désespoir....

Maintenant, il y a des "éléments" qui peuvent grandement aider je pense. Comme toi masarada, je pratique la méditation, le yoga, et je m'auto-enseigne sur le boudhisme. Je fais du sport. Cela apporte deja un certain nombre de réponse, de philosophie "saines"....

Je pense que ce que nous "sommes" en tant que personnes, c'est ce que nous sommes pendant les phases stables, et c'est ce dont il faut se rappeler quand l'humeur change...
Le temps permet d'y voir plus clair la dedans, en ne renonçant sur aucun des plan de la maladie, du moins c'est mon espoir.....

Ce que nous sommes et pourquoi nous sommes en tant qu'humain? c'est le travail d'une vie.....
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:12    Sujet du message: Mon expérience

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com