Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Quand vos proches ne reconnaissent pas la maladie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dezas
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2016
Messages: 103

MessagePosté le: Dim 18 Sep 2016 - 09:20    Sujet du message: Quand vos proches ne reconnaissent pas la maladie Répondre en citant

Bonjour,


Certaines personnes de mon entourage familial refuse ma bipolarité. Pour elles, ce serait plutôt une excuse "bidon" pour expliquer mes odieuses attitudes, celles dont elles ont souffert.
Par suite, mes différentes phases et leurs actions sont à leurs yeux partie de ma personnalité, ce qui entraîne méfiance, suspicion et absence totale de confiance.
Elles m'en veulent, me fuient, et notre vie de famille "amicale" est réduite au strict minimum. C'est le cas avec ma fratrie principalement, mes parents ayant accepté ma bipolarité. En conséquence, sans dire que nous étions les meilleurs amis du monde, c'en est terminé des invitations pour des week-ends, des événements de mes nièces ou neveux... Tout événement qui sort du cadre strictement familial (baptême par exemple) me voit exclu, mes enfants avec.
Evidemment, j'en souffre et mes enfants aussi, mais on se fait à tout, n'est-ce pas?


Je constate aussi et finalement, qu'elles m'en veulent, non pas de ce que j'ai pu faire, mais de l'acceptation par mes parents de ma maladie. Nous nous sommes rapprochés, et j'ai la chance de bénéficier de leur soutien. Et cela, ça ne plaît pas ...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
La vie n'est pas un problème à résoudre, mais une vérité à expérimenter. (Bouddha)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Sep 2016 - 09:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
elyza
Bipote Emeraude

En ligne

Inscrit le: 05 Sep 2016
Messages: 27

MessagePosté le: Dim 18 Sep 2016 - 11:20    Sujet du message: Quand vos proches ne reconnaissent pas la maladie Répondre en citant

Bonjour dezas,

je comprends tout à fait ce que tu ressens.
Cette impression de ne pas être pris au sérieux, de devoir constamment se justifier par la maladie. Il est vrai qu'à force, c'est épuisant.

Pour ma part se sont mes parents qui ont du mal, surtout ma mère. Pour elle c'est juste "une grosse dépression", "faut sortir, voir des gens, aller travailler", "c'est rien, faut te forcer". Comme si on ne bataillait pas déjà assez comme ça.
Évidemment, ce n'est pas une maladie qui se voit forcément de l'extérieur, tel un handicap physique visible de tous (j'ai malheureusement le défaut de cumuler ma bipolarité avec une surdité de perception), donc pour le quidam pour qui tout va bien, c'est difficile à comprendre.
Même mon partenaire, à qui j'ai pourtant expliqué la maladie, ne comprend toujours pas ce qu'il peu se passer dans notre cerveau, et s'éloigne de plus en plus de moi.

Pour la vie amicale, il en est de même : dur de faire accepter ce que c'est. J'ai une amie borderline qui, même elle, refuse de comprendre (pourtant ça devrait être plus facile pour elle).

On dirait que les personnes que l'on côtoie attendent que l'on fasse quelque chose d'exceptionnel (TS ou autre) pour enfin commencer à accepter ce que l'on est.
Dur.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Ce qui ne te tue pas te rend plus fort.
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Dim 18 Sep 2016 - 12:17    Sujet du message: Quand vos proches ne reconnaissent pas la maladie Répondre en citant

Bonjour Dezas,

C'est vrai que notre maladie "invisible" ne nous aide pas à être compris...
Je comprends ton mal-être et ta déception vis à vis de ta famille.

Je pense quand même que dans toutes les familles, bipolaires ou non, il y a des jalousies, des stratégies,
des modes de fonctionnement nocifs... D'ailleurs le "malade" dans une famille permet en général aux autres d'aller bien.

Que tes parents te soutiennent est déjà une très bonne chose pour toi; c'est dommage que tes frères et soeurs en soient jaloux,
mais ça arrive souvent car chacun croit être le meilleur aux yeux de ses parents, ou au contraire se sentent rejetés quoi que ceux-ci fassent.

Perso, j'ai des relations régulières avec mes parents d'un côté, et idem avec mon frère et sa famille.
Par contre, pas de réunion possible.... Et même s'ils acceptent à peu près que je sois "dépressive" (seul terme acceptable pour eux),
on ne peut pas en parler, ni avec mes parents, ni avec mon frère... Ils savent donc pourquoi je n'appelle pas parfois pendant des semaines
et ne m'en veulent pas; mais aucun ne va vraiment demander comment je vais...

La famille est une cercle compliqué de toute façon, qu'on soit bipolaire ou pas,
mais c'est vrai que c'est pire quand une maladie s'y rajoute!

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
dezas
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2016
Messages: 103

MessagePosté le: Dim 18 Sep 2016 - 12:49    Sujet du message: Quand vos proches ne reconnaissent pas la maladie Répondre en citant

Bonjour elysa, bonjour brunelles,


Merci pour vos réponses.
En réalité, je n'en souffre pas vraiment. L'attitude de mes frères et soeurs a presque toujours été ambigue à mon égard, teintée de jalousie sans doutes, mais pas à l'égard de celle que je pouvais entretenir avec mes parents. Fut un temps, étant par monts et par vaux dans différents pays et continents, parfois absents longtemps avec des difficultés pour communiquer, mes relations étaient forcément "distendues" et assez sommaires.


Puis le temps a suivi l'eau du fleuve, et la maladie s'est instaurée. J'ai imposé à toutes et tous des moments difficiles, surtout pendant mes manies.


Une fois diagnostiqué, ceci a expliqué cela... Et l'apaisement et la compréhension parentale (mon père a eu du mal, mais s'est documenté et a accepté), les événements passés ont été vus sous un autre angle. Le petit canard noir est plutôt passé du côté du cygne abîmé....


Et ça, c'était trop facile aux yeux de ma fratrie, trop bouleversant dans leurs conceptions et l'image que je projetais ... Je suis celui que j'étais, et la maladie n'est qu'une excuse.


Ce qui m'ennuie surtout, c'est pour les enfants. Cousins cousines ne se voient pas autant que je souhaiterai, ce qui nuit à la construction de souvenirs familiaux et donc de références. La maison familiale est habitée par toutes et tous uniquement à Noël, les autres vacances étant un chassé-croisé entre nous. Ou presque. Les enfants s'entendent vraiment bien, donc je trouve cela dommage.
Ce qui contribue, bien sûr, à la tension...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
La vie n'est pas un problème à résoudre, mais une vérité à expérimenter. (Bouddha)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:39    Sujet du message: Quand vos proches ne reconnaissent pas la maladie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com