Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Cesser le traitement et demeurer stable, c'est possible?

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Dim 9 Oct 2016 - 13:42    Sujet du message: Cesser le traitement et demeurer stable, c'est possible? Répondre en citant

Bonjour.

Diagnostiqué il y a 5 ans bipolaire de type 2 à cycle rapide, je suis stable depuis le début du traitement. J'ai bien eu plusieurs épisodes avant d'être traité, mais je conservait toujours un fonctionnement acceptable en société. Au début, j'ai surtout eu des hypomanies, avec très peu de passage dépressif. Après un premier épisode dépressif à 19 ans sans qu'il ne soit identifié comme tel, j'en ai eu un second seulement à 40 ans et pas d'autre depuis. Des fluctuations régulières sont bien présentes, mais pas dans des seuils problématiques.

Au diagnostic, le psychiatre m'avait dit qu'une période de 5 ans sans épisode majeure pouvait permettre de tenter un arrêt du traitement. Il avait lui-même dans ses patients quelques cas qui l'avais fait et qui demeurait stable avec une bonne hygiène de vie.

Il y a 5 ans maintenant. J'ai changé de traitement il y a environ 2 mois non pas parce que j'étais instable, mais parce que le traitement antérieur me causait de plus en plus d'effets secondaires très désagréables.

Est-ce que vous connaissez des gens qui ont cessé leur traitement et qui demeurent stable sans rien?

J'aimerais bien avoir des témoignages la dessus. Je veux tenter l'expérience, mais ça me fait un peu peur. Je ne veux pas gâcher la stabilité que j'ai en ce moment, mais je ne peux m'empêcher de penser que ces médicaments que je prend ne sont pas sans conséquences et à long terme, ça aussi ça me fait peur.

Merci à l'avance!!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Oct 2016 - 13:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Dim 9 Oct 2016 - 14:30    Sujet du message: Cesser le traitement et demeurer stable, c'est possible? Répondre en citant

Relativement stabilisée depuis deux ans (restent toutefois les comorbidités de l'alcool et de l'angoisse) j'ai pensé arrêter mon traitement notamment à cause de la prise de poids.

Puis j'ai eu une brève hospitalisation où j'ai ressenti toute la souffrance m'accaparer à nouveau...

Du coup je me suis rappelais de ce que me faisait la vie sans traitement...
Une souffrance indicible...

Je suis dans le même questionnement que toi, traitement ou pas...
d'où mon fil "diminution du traitement"
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Dim 9 Oct 2016 - 16:40    Sujet du message: Cesser le traitement et demeurer stable, c'est possible? Répondre en citant

Bonjour Clelys et Robbain,

Je n'ai plus de traitements depuis plus d'un an. Je suis bipolaire de type II à cycles rapides et je n'ai pas attendu 5 ans de pleine stabilité pour lâcher mes traitements ce qui explique sans doute pourquoi je reste très fragile.
Néanmoins, voici mon avis : si tu es très bien stabilisé, que tu as tout pour que ça marche (emploi stable, environnement familial sécurisant, suivi médical, bonne hygiène de vie,...) et que ton psy est d'accord, tu peux tenter sans crainte.

Mais ce qu'il faut que tu saches aussi, c'est que tu n'auras plus aucun filet, plus rien pour amortir les coups durs. Ce sera par tes propres défenses que tu parviendras à redresser la barre quand tu sentiras que ça va tanguer. Comme je l'ai déjà souvent dit, je me sens vraiment nue sans traitement, peut-être que je le ressens d'autant plus parce que je n'étais pas suffisamment stabilisée (ou bien parce que je suis naturellement à fleur de peau). Une mauvaise nuit, ça passe. La deuxième commence à déstabiliser, et à la fin de la semaine, tu sens que si tu ne fais rien, tu vas te retrouver en hypomanie à court/moyen terme.

Je ne veux pas te faire peur, c'est possible de vivre sans traitement en étant relativement stable (sur plus d'un an, une brève période de 4 jours de dépression sévère et une semaine d'hypomanie franche). Mais je me suis rendue compte que j'ai troqué une anxiété pour une autre : je n'ai plus à me soucier des effets secondaires des médicaments mais je crains une rechute qui me dépasse et qui me fasse reculer à l'état où j'étais avant les traitements (même crainte que toi Clelys). Mon psy ne me garantit pas que je puisse tenir ainsi toute ma vie et je sais qu'un jour j'aurais à nouveau besoin d'un traitement thymorégulateur de fond pour me reposer un peu. C'est fatiguant de devoir toujours recadrer mais encore une fois, chaque bipolaire est unique et dans mon cas, je suis une femme soumise à mes fluctuations hormonales qui ne facilitent pas la stabilité non plus ! J'ai de quoi prendre un traitement d'urgence en cas d'hypomanie sévère car comme toi, j'ai bien plus de hauts que de bas depuis que je n'ai plus de traitement.
Revenir en haut
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Lun 10 Oct 2016 - 03:49    Sujet du message: Cesser le traitement et demeurer stable, c'est possible? Répondre en citant

Merci à vous deux!

Je suis en réflexion à vrai dire. J'ai vraiment envie de tenter l'arrêt du traitement, mais les souvenirs du passé m'incitent fortement à la prudence. Je n'ai pas envie de gâcher le travail de reconstruction des 5 dernières années. Je suis conscient d'avoir fait souffrir des gens qui me sont précieux et je ne veux surtout pas leur infliger ça à nouveau. Je pense surtout à ma conjointe. Nous avons une vie calme et sereine avec nos trois filles. Elle a l'air heureuse. Je ne me sens pas le droit de menacer cet équilibre même si je pense pouvoir gérer. En fait, c'est ça qui est à la fois tentant et paradoxalement effrayant. La dernière hypomanie, je ne l'ai pas venu venir. J'ai perdu mon jugement. Je ne me rappelle pas tout ce que j'ai fait ni dit à plusieurs personnes. Ça a duré 4 mois. J'ai travaillé comme un fou, je n'étais plus là pour ma famille. Quand c'est redescendu, j'ai craqué, dépression majeure quelques jours suivi de plusieurs mois de cyclothymie. Je n'ai presque pas de souvenir de toute cette période. Quelques flash ici et là, des moments marquants, mais rien de précis. Je ne veux jamais revivre ça. Cette hypomanie, très près d'une manie a été très souffrante. J'ai vraiment perdu la tête. Un vrai miracle que j'aie évité l'hospitalisation. En fait, je le dois à ma conjointe.

Je vais y penser encore un bon moment. Je ne suis suivi que par mon généraliste depuis 4 ans. Je pense que je devrais peut-être revoir mon psychiatre et en discuter avec lui. C'est un ancien collègue de travail et un ami, je pense qu'il sera de bon conseil.

À écrire tout ça ici, je me rend compte que je suis de moins en moins tenté par l'arrêt du traitement. À peser les + et les - , je crois avoir plus à perdre qu'à gagner dans cette histoire.

Désolé, mais j'ai bien l'impression de vous faire perdre votre temps en tergiversations. Je me sens un peu girouette.

Bye

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Lun 10 Oct 2016 - 08:01    Sujet du message: Cesser le traitement et demeurer stable, c'est possible? Répondre en citant

Tu ne nous fais pas perdre notre temps ! C'est une décision très importante qui peut avoir des conséquences, autant prendre le temps de bien y réfléchir quitte à finalement garder le traitement.
Tu peux aussi attendre encore 5 ans, d'après mon psy plus la période sans rechute est longue plus le risque de rechute est faible. Mais il y a toujours des exceptions malheureusement, tout dépend de ta forme de trouble bipolaire. Si tu es heureux et bien stable à présent, ce serait dommage de tout perdre. De mon côté le choix a été plus facile car pas d'enfant, pas de conjoint.
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2016 - 15:03    Sujet du message: Cesser le traitement et demeurer stable, c'est possible? Répondre en citant

Bonjour à tous,

qu'elle est compliquée, cette maladie ! Des fois, elle me fait penser à un rodéo, avec un cheval indomptable. On croit qu'on y arrivera et puis...non. Ou très difficilement. J'ai vécu avec ma maladie sans traitement jusqu'à mes 48 ans. Un anxiolytique par-ci un très léger anti-dépresseur par-là... Je jetais tout très vite à la poubelle. Mais au fur et à mesure des années, je sentais que quelque chose n'allait pas. Et c'était de pire en pire. Jusqu'à la terrible décompensation psychotique avec bouffées délirantes que j'ai faite en clinique en 2013 (2 semaines de "folie absolue").
Depuis, je suis traitée, j'ai une excellente psy et je suis stabilisée. Deux fois, j'ai jeté mon traitement et, quelques heures plus tard, je l'ai sorti de la poubelle. J'ai trop peur.

Alors, attention, même quand on est stable, on n'est pas non plus à l'abri.

Comme beaucoup de bipolaires, je me pense invincible. J'ai tellement fait de choses depuis trois ans que là, je tombe et je vais être hospitalisée. Juste un peu mais quand même... Sans traitement, ç'aurait été pire...
Prenez soin de vous !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Est-ce que l'océan Dans ses profondeurs

Possède autant de silence Que j'en ai en moi ?" (Guillevic)
Revenir en haut
g g
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2012
Messages: 235

MessagePosté le: Jeu 17 Nov 2016 - 21:10    Sujet du message: Cesser le traitement et demeurer stable, c'est possible? Répondre en citant

Bonsoir , On ne peut jamais jurer dans la vie , car " si tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir " , tant que l'on est " en vie " , on n'est pas à l'abri d'un accident , et pour ce qui nous concerne , nous avec nos tempérament bipolaire , une rechute peut certainement nous pendre " au nez " , personnellement je ne prends aucun traitement depuis ma dernière hospitalisation ( d'un mois ) sous contrainte , il y aura 7 ans ( le 23 novembre 2009 ) ,je n'en ai aucune envie , ni n'en ressens aucun besoin , je me sens aussi bien que possible pour mon age et mon état physique et psychique . Je vis pourtant toute seule , sans plus aucun entourage familial ( j'ai coupé les ponts ) , je peux meme dire que je n'ai plus personne que je considère comme ami(e ) ( je m'en sens pas tellement plus mal LOL , peut -etre meme plus libre ) , uniquement quelques relations sympathiques positives qui respectent ma personnalité tout de meme certainement particulière à leurs yeux ( du moins pour ce que j'en vois ) ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:20    Sujet du message: Cesser le traitement et demeurer stable, c'est possible?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com