Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Après le travail, les loisirs...

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Mer 12 Oct 2016 - 20:09    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Voilà, je vous avais dit faire des crises d'angoisse au travail qui me faisaient démissionner.....je partais en courant...

Là je viens de partir en courant de l'école de danse, mon seul loisir
j'ai mis toute ma thune dedans pour rien
la prof essaie de m'appeler là jsuis en pleine crise je ne peux lui répondre

la comorbidité des angoisses est elle persistante meme en stabi ?
je suis écroulée
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Oct 2016 - 20:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 12 Oct 2016 - 20:30    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Est-ce que tu ne pourrais pas expliquer à cette prof de danse que tu as des crises d'angoisse ? C'est quelque chose qui est plus facile à partager que le trouble bipolaire. Peut-être même que cette femme a déjà eu des crises d'angoisse ou un proche dans cette situation ?
Tu n'aurais plus peur de perdre la face car tu serais en confiance dans ce club. Ça peut être quelqu'un d'autre que la prof de danse, un membre avec qui tu sens que tu pourrais avoir des atomes crochus.

J'ai dit à plusieurs personnes que je suis bipolaire (pour des loisirs différents), tous n'ont pas la même compréhension de la maladie mais leur empathie, certes parfois maladroite, m'aide à me sentir en confiance et à dédramatiser mes difficultés.
Avec les cycles rapides je suis capable du meilleur comme du pire en sport !

Ce serait dommage d'arrêter juste à cause des crises d'angoisse. Retourne la prochaine fois à ta séance et dis à ta prof ce qui s'est passé.
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Mer 12 Oct 2016 - 20:45    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Je viens de la mailer et de tout lui avouer... J'attends sa réponse, enfin je n'ose même pas ouvrir ma boite mail...
C'est très dur, on devait se mettre par deux et n'ayant pas le niveau, j'ai fuis...
Je n'ai plus aucune mémoire avec mon valium, mes atharax...mes autres médocs

vous croyez qu'il existe un antipsychotique qui aide les angoisses?
autre que tercian et abilify

en tout cas merci girl anachronism...
de ta réponse, ça fait chaud au coeur
mais je ne pense pas pouvoir y retourner après avoir fui tout le monde comme ça
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Jeu 13 Oct 2016 - 07:16    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

bonjour clelys

la vie dans le monde associative est emphatique et amicale
mon atelier d'écriture que je fréquente depuis 6/7 ans connaît mes problèmes de santé, mes hospitalisations
idem pour un atelier de peinture
tu peux demander le remboursement de tes cours simplement, c'est un geste qu'elle peut avoir
et puis réfléchir a d'autres types de danse
j'ai fait de la danse thérapie qui ne demander pas de mémoriser une chorégraphie (hôpital de jour de ville d'alvray)
bonne journée
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 13 Oct 2016 - 08:09    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Il n'y a de honte à avoir quitté le groupe, ça aurait pu arriver à n'importe qui. Aucun médicament ne pourra agir sur la honte ou la peur du regard des autres. Si tu parviens à y retourner sans crainte du "qu'en dira-t-on" tu seras fière de toi, ça ne pourra que renforcer ton image de toi.

Indépendamment de ça, ce que dit Fontaine est vrai aussi, cette forme de danse qui sollicite beaucoup la mémoire est peut-être trop difficile pour toi pour le moment.
Tout dépend aussi de ta motivation, si c'est vraiment ce que tu veux faire alors il y a toujours des moyens pour aider à retenir les pas. J'ai commencé des cours de piano il y a un peu plus d'an, c'est très, très difficile à niveau de la mémorisation et de la concentration mais je suis tellement passionnée que je suis prête à tout pour dompter mes faiblesses. Ma prof est formidable, elle est d'une patience immense et un regard bienveillant. Certains jours, c'est catastrophique. Je ne sais plus où j'en suis dans la partition, mes doigts sont indisciplinés mais ça ne m'empêche pas de progresser. Le cours particulier permet de ne pas avoir à se confronter aux autres mais être sous le regard constant d'une seule personne, ce n'est pas facile non plus...
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 13 Oct 2016 - 11:46    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Merci de vos réponses les filles ! Toujours un petit chaud au cœur.

Je fais également des ateliers d'écriture où tout roule, j'adore ça, là aucun stress.

Pour la danse en effet, j'ai pris une danse dur, je ne le savais pas en avance, ça s'appelait jazz ; je pensais à du modern jazz, un truc cool et en fait s'est avéré que c'était du street jazz, un jazz très exigeant. Avec mon corps et ma mémoire, ça ne passe pas du tout.
Je ne pense pas pouvoir persister, surtout vue la façon dont je suis partie en voleuse, je ne peux y retourner, tant pis.

A l'atelier d'écriture, c'est un Groupe d'Entraide Mutuelle donc on est tous malade, aucun tabou, tout roule

La danse, personne ne connait ma patho et j'ai pas envie d'y retourner et d'en parler, j'ai juste mailer ma prof, elle m'a pas répondu.
Je pense vraiment que c'est mort, tant pis ce n'est pas grave je n'y retournerai plus.

Bon courage girl... pour ton piano, tu es forte.
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 13 Oct 2016 - 13:09    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Si ce n'était pas la danse que tu pensais, je comprends que ça puisse ne pas te convenir. Cette mauvaise expérience t'aura conforté dans tes choix de danse, comme tu le dis, celle-ci n'est pas pour toi.
Merci pour les encouragements pour le piano ! Apprendre à jouer d'un instrument, c'est 95% de travail, 5% de "don". En fonction de ces dons, on peut apprendre plus ou moins vite mais je t'assure que c'est surtout de l'entraînement, de la persévérance, de la régularité et beaucoup de motivation. Le don inné pour la musique, c'est un mythe. Ceux qui diffusent cette idée découragent les autres de se lancer.
Quand je serai plus à l'aise au piano, je tâcherai de partager les fruits de mon dur labeur sur le forum Razz
Revenir en haut
Luciole
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2011
Messages: 4 006

MessagePosté le: Dim 16 Oct 2016 - 12:30    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Coucou Clelys,

J'ai, comme toi, une comorbidité anxieuse qui me fait "sécher" des rendez-vous ou autres.
Là, mon psy m'a prescrit une petite dose de zyprexa, anti-psychotique atypique (2,5 mg/j) et, malgré ma réticence, j'avoue que cela m'aide beaucoup.

J'espère que ta prof de danse va te répondre.

Bon dimanche,

Luciole

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Mener une vie simple, c’est s’abandonner à tout. Il s’agit même pas de vouloir faire disparaître ses regrets. Si les regrets sont là, pas de problème, ils ont leur place." - Alexandre JOLLIEN dans Petit traité de l'abandon
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Dim 16 Oct 2016 - 19:12    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Merci beaucoup Luciole, je vais noter ce médicament et d'essayer d'oser en parler à la psy (je la vois le 20)
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Mer 19 Oct 2016 - 14:20    Sujet du message: Phobie sociale ? Répondre en citant

Bonjour à tous,

En repensant à toutes mes démissions dus à l'angoisse profonde face au jugement des autres, ainsi que récemment a mes cours de danse...
Je me demande si je ne fais pas de la phobie sociale...
Je me renseigne depuis tout à l'heure mais ne trouve rien de concret comme définition...
Certains ici en sont-ils atteints et peuvent - ils m'expliquer ?
Revenir en haut
Sabine69
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2011
Messages: 1 260

MessagePosté le: Mer 19 Oct 2016 - 14:51    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Bonjour Clelys,

Ma fille a une phobie scolaire et sociale. Quand elle doit sortir (et elle ne le fait que très rarement car cela l'angoisse énormément), cela peut aller de la grosse crise d'angoisse à l'état de panique total avec crises de larmes. Même aller à la boulangerie à 50 m c'était insurmontable pour elle. Même téléphoner pour prendre un RV chez le coiffeur ou l'esthéticienne c'est problématique.

C'est vrai que la crainte du jugement des autres à tendance à nous enfermer, vois-tu tout de même des amis? C'est curieux parce que tu semblais dire que tu aimais passer des entretiens d'embauche, donc là tu n'as pas forcément peur des autres?

Ensuite, on revient au même point, la meilleure façon de vaincre une phobie sociale c'est de faire une thérapie.

Courage

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Sabine
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 446

MessagePosté le: Mer 19 Oct 2016 - 15:04    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Merci Sabine de ta réponse.

J'ai eu tous les symptômes de ta fille jusqu'à il y a environ deux ans...
Depuis, les entretiens j'adore ça à force d'en avoir fait, là je m'y sens bien, c'est bizarre mais pour le reste...aller travailler, aller à la danse, aller vers du public donc, insurmontable pour moi.

Peut-être suis-je en voix de "guérison" car je peux maintenant téléphoner au coiffeur (pas comme avant), sans la même honte qu'avant...

Pour la thérapie, il faut que je pense demain à demander à la psychiatre si je peux avoir un(e) psychologue
Revenir en haut
Urban
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 24

MessagePosté le: Mer 19 Oct 2016 - 17:56    Sujet du message: Après le travail, les loisirs... Répondre en citant

Déjà avec la "maladie", j'ai tendance à ne plus vouloir fréquenter personne,m'isoler, pourtant je ne suis pas asocial mais il faut reconnaître que j'essaye le plus possible de me protéger de ce qui pourrait me toucher, les "ami(es) ", collègues ... qui ne comprennent pas ce que je vis. Et au début de mes premières dépressions j'avais des tendances agoraphobe surtout dans les grandes surfaces ;)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:11    Sujet du message: Après le travail, les loisirs...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com