Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Regard des autres et réalité intérieure

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 15:00    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Bipolaire de type II à cycle rapide, je suis assez bien stabilisé depuis plus de 5 ans. J'ai un travail exigent que j'arrive à maintenir et que j'aime beaucoup. Mais voilà, j'ai bien souvent un sentiment étrange entre imposture et sentiment de n'a pas être tout à fait compris par les autres. C'est difficile à expliquer cette drôle de dissonance entre ce que les autres perçoivent de moi et comment je me sens réellement.

Dans mon travail comme dans la vie en général, je suis de nature très calme et posé. Mes collaborateurs me reconnaissent cette qualité. Aussi, ça m'aide beaucoup dans mon travail de gestion. Gérer des ressources humaines est très exigent car toujours en relation. Aussi, la pression des exigences toujours plus nombreuses et avec des échéances très courtes, ça provoque du stress et autres désagréments.

Or, à l'intérieur, je dois faire des efforts importants pour garder cette apparence d'équilibre indéfectible. C'est très énergivore. Je fini mes journées très fatigué. Mes collaborateurs remarquent parfois cet état de fatigue ou de préoccupation, mais avec le travail que nous faisons, il est facile de lui attribuer la cause de mes coups de barre. Mais voilà, c'est pas comme ça que je le vis en dedans.

Mes collaborateurs me connaissent pas ma maladie à l'exception de quelques personnes de confiance. Je ne veux pas vraiment en parler non plus. J'ai peur des préjugés , mais encore bien plus que cela me nuise éventuellement dans mon cheminement professionnel. Mon malaise grandi peu à peu. Je resent le besoin d'en parler, mais je n'ose pas. Ça crée une certaine pression intérieure. J'ai l'impression de ne pas être authentique alors que c'est une valeur importante pour moi. À vous écrire tout ça, je pense que je viens de mettre le doigt sur ce qui me dérange. Oui, je pense que c'est une sorte de conflit de valeur.

J'ai l'impression que tout ça est un peu vaseux et pas bien clair. Ça reflète mon univers intérieur que je n'arrive pas à bien saisir et de là, je n'arrive pas à trouver une piste de solution pour en sortir.

Vos réflexions pourront peut-être m'aider à y voir plus clair.

Bonne journée à tous.

Robbain

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 15:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

En ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 447

MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 15:30    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

tu es dans les ressources humaines ?
moi aussi mais je n'y arrive jamais

je me trouve toujours en imposture
je me dis qu'ils se sont bien trompés de candidat, s'ils savaient que j'allais un peu bousiller l'entreprise en partant en claquant la porte, sans pré-avis. (même un CDI où j'suis partie vite, par sms pour prévenir...)

je me sens nulle et jugée au travail
Revenir en haut
Luciole
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2011
Messages: 4 006

MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 18:19    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Bonsoir Robbain,

Je me reconnais dans tes propos.

Mon avis, après expérience douloureuse au travail :ne pas le dire. J'ai cru, à tort dans mon cas, à la possible acceptation de tous, cefut une erreur.
Même si tu te sens écartelé entre 2, considères l'image qu'on les autres de toi comme un cadre, un tuteur, te permettant de t'y accrocher.
Souviens toi que pour tout le monde, le monde professionnel est un monde particulier et que l'on y est dans un rôle comme au théâtre en quelque sorte.
Cela ne remet pas en cause ce que tu es au fond.

Amitiés,

Luciole

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Mener une vie simple, c’est s’abandonner à tout. Il s’agit même pas de vouloir faire disparaître ses regrets. Si les regrets sont là, pas de problème, ils ont leur place." - Alexandre JOLLIEN dans Petit traité de l'abandon
Revenir en haut
dezas
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2016
Messages: 103

MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 19:49    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Bonjour Romain,


C'est pas toujours très facile, finalement, de sortir de notre monde. "On" nous avait dit que la stabilisation nous ferait vivre comme Monsieur ou Madame Tout le Monde, je ne le vis pas ainsi.
J'ai comme toi un métier très anxiogène, et je suis à la tête de différentes sociétés pour optimiser mes revenus. C'est mon univers professionnel...
Outre la pression permanente du bon conseil, de la mise à niveau permanente de mes connaissances, de la nécessité de conclure des affaires, je dois assister mes clients dans les contrôles fiscaux que génèrent mes montages, et les miens.
Cette pression, je ne pourrai pas vivre sans, enfin je ne crois pas. Des professionnels de ton milieu, des "chasseurs de tête", m'ont fait des propositions en banque privée, j'ai toujours refusé. Je gagne mieux ma vie en travaillant comme je fais, je suis libre d'imaginer des solutions fiscales et patrimoniales comme je l'entends et surtout, je ne supporte pas la routine du salariat. Ni les salariés d'ailleurs.
Je l'ai vécu quelques moi, et c'est là que j'ai ressenti l'inutilité de mon travail.
C'est mon ambivalence à moi...
Alors je ne dis à personne que je suis bipo 1. C'est trop sensible et aucuns de mes partenaires ne feraient appel à moi pour des sujets disons compliqués.
Je me sens en décalage. J'aime la dérision et l'humour, ce qui ne cadre pas à l'image de ce que je fais. Je sens le regard des autres, du sentiment d'étrangeté que je leur inspire. Mais comme j'assure pas trop mal, je crois qu'ils se contentent de me définir en 1 mot: bizarre.
Mes clients sont rassurés, et je n'ai pas le même "costume" avec eux, quoique il m'arrive certaines saillies, comme "ça ne sert à rien d'être la plus riche du cimetière", et finalement c'est très bien passé.
Tout ça pour te dire que je garde pour moi qui je suis, et je me permets quelques soupapes. Dans mon cas, je préfère être bizarre et reconnu, que fou et inquiétant ...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
La vie n'est pas un problème à résoudre, mais une vérité à expérimenter. (Bouddha)
Revenir en haut
clelys
Bipote Turquoise

En ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 447

MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 20:13    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Je pense que j'ai trop révélé ma maladie au boulot, et que j'en porte beaucoup de regrets....j'en ai honte aujourd'hui
Revenir en haut
elyza
Bipote Emeraude

En ligne

Inscrit le: 05 Sep 2016
Messages: 27

MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 20:21    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Je partage ô combien ton ressentiment Robbain.

Je suis fonctionnaire, travaille dans une direction régionale, ai un boulot trèèès calme (qui me plairait plus s'il était plus conséquent et varié), mais voilà : devant mes collègues j'ai l'impression de jouer un double jeu.
Seul un de mes collègues de bureau est au courant de ce que j'ai, plus un autre d'un autre service en qui j'ai une énorme confiance (c'est lui qui m'a tout appris). Mais sinon, les autres me voient comme la "hors norme", "tatouée, piercée", "qui s'habille différemment". Et bien je dois dire que je préfère qu'ils aient cette vision de moi, plutôt que de savoir ce qui m'agite vraiment. Pour eux je suis LA bizarre du service (et aussi la plus jeune), et ça en reste là. Sauf que mon absence depuis fin août doit leur sembler étrange...
Je me sens moi aussi dans une situation d'imposture, où je ne montre pas ce que je suis "réellement", où je joue une autre personne, dure, un peu froide, alors qu'à l'intérieur je ne suis qu'un marshmallow...

Je pense qu'il est important de voir, se rendre compte, de ce que les autres pensent et voient de nous.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Ce qui ne te tue pas te rend plus fort.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 839

MessagePosté le: Dim 16 Oct 2016 - 00:11    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Salut Robbain,

En allant travailler, j'enfile un masque. Et j'assume pleinement le décalage entre mon intériorité et l'apparence que j'essaie de donner. La plupart de mes collègues savent que j'ai un problème de santé, puisque j'ai été en CLD il y a quelques années. Je souhaite plutôt le faire oublier. Lorsque j'ai de courts arrêts, dus souvent à l'épuisement, je m'invente une maladie physique, grippe ou autre. Devoir maintenir une apparence coûte beaucoup d'énergie, mais je ne veux donner aucune prise sur moi... Seules 2 collègues, que je considère comme des amies, savent de quoi je souffre réellement. Avec les autres, je maintiens des rapports cordiaux. Je suis également assez posée dans le domaine professionnel.

Je ne ressens pas de sentiment d'imposture. Je pense que la plupart des gens laissent leurs problèmes personnels chez eux quand ils vont travailler... Dans le meilleur des mondes, chacun assumerait et on tiendrait compte des problèmes des uns et des autres. Malheureusement, on n'en est loin, alors autant se protéger.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 387

MessagePosté le: Dim 16 Oct 2016 - 08:42    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Bonjour tout le monde
Je crois, fataliste, que le monde du travail est un monde d'apparence pour beaucoup
Bariolés le week end, nous nous habillons en gris quand on travaille dans les bureaux
Avec des changements dans les services : ressources humaines, la com, les juristes, les commerciaux, les archivistes ( j'ai passé 10 ans au GAN à la défense)
je suis passée de la souscription, ou on pouvait rire de temps en temps, faire des "pots", décompresser, pour aller au service règlement de sinistre des juristes; j'étais ravi j'avais fait des études de droit.je suis tombée effectivement dans un service sinistre de gens qui jouaient les sérieux, ceux qui en avaient dans le ciboulot. Le rire, le second degré était prescrit et moi qui rit un peu comme le Mozart d'Amadeus de ninos forman, j'ai vite été mise là-bas au fond
a l'époque je n’avais pas de diagnostic ",je sentais quelques choses de personnelle mais sans définition un peu "barzoîlle
j'ai quand même un bon souvenir (quelques uns),je travaillais dans une tour de 40 étages, la cafeteria officiel était dans les sous sol; pour ne pas prendre trop de temps (nous étions en total sous effectif), je prenais un café au distributeur d'un couloir, je rencontrais une personne et je racontais, je racontais; vite d'une personne, cela passait à 10, j'avais un super auditoire quand je racontais la vie de la société en riant, un petit one man show
Je ne suis pas restée dans les assurances, en parallèle j'ai fait 2 ts de temps du GAN (j’ai testé aussi AXA et la MMA en agence,2 courtiers, j’ai jeté mon code des assuances)
Je riais sans doute pour oublier la tristesse du lieu
Bonne journée !
Je tape toujours d'un doigt ce qui est sportif
Revenir en haut
dezas
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2016
Messages: 103

MessagePosté le: Dim 16 Oct 2016 - 10:15    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Bonjour à toutes et tous,


Nous avons tous des métiers différents, ce qui est une richesse dans nos échanges.
Je ne voudrais pas paraître prétentieux ou présomptueux quand je parle du mien. Je suis Gérant Privé et Ingénieur Fiscal et Patrimonial, chiffre et droit donc.
Je n'en tire aucunes prétentions, ni aucunes suffisances. Et je serais ennuyé qu'il ressorte de mes messages de tels ressentis.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
La vie n'est pas un problème à résoudre, mais une vérité à expérimenter. (Bouddha)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Dim 16 Oct 2016 - 10:45    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Rassure-toi Dezas, je ne l'ai pas compris comme ça, ni Fontaine qui décrit sa propre expérience.
Revenir en haut
dezas
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2016
Messages: 103

MessagePosté le: Dim 16 Oct 2016 - 11:28    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Merci GirlAnachronism, et tant mieux!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
La vie n'est pas un problème à résoudre, mais une vérité à expérimenter. (Bouddha)
Revenir en haut
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Lun 17 Oct 2016 - 23:01    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure Répondre en citant

Bonjour à tous!!

Un merci très sincère pour vos réflexions et commentaires. Dans le métier que je fais, je dois sans cesse être un modèle à suivre, un leader, un dirigeant compréhensif et juste. Je dois aussi gérer les ressources déviantes avec tact, mais fermeté. Tout cela, j'y arrive tout de même assez bien. Je suis aussi d'accord que l'on joue un rôle en quelque sorte dans le travail. J'aime aussi les défis de ce monde un peu fou. Je crois bien que pour le moment, je ne vais rien faire avec ce malaise. Je ne sais pas comment le prendre et à vrai dire, je me demande même si c'est important. Il est vrai que parfois, je termine la journée vidé tant ça m'a demandé de l'énergie de garder le rôle. Se retenir lorsqu'on a envie d'envoyer paître un éternel imbécile même pas assez futé pour saisir qu'il a besoin d'aide dans son travail et qui en plus la refuse quand je la lui offre. Oufff. Ça fait du bien de le dire.

Je me sens moins tolérant et plus prompt à réagir. Mon temps est tellement restreint que la moindre contrariété m'exaspère. Mais extérieurement, rien n'y parait. Je conserve un flegme digne de ce bon vieux Bond. C'est ça qui est le plus énergivore. Les bipolaires ont aussi leurs humeurs, ce qui n'est pas anormal, mais c'est parfois difficile de distinguer où se trouve la limite. Qu'est-ce qui relève d'une réaction normale vs ce qui est un signe que ça commence à monter. J'aimerais parfois pouvoir en discuter avec des collègues. On discute bien de nos réalités respectives et on se consulte.

La maladie teinte mes perceptions et parfois je me demande si je peux me fier à mon ressenti. Ça me fait hésiter dans certaines prises de décision. Disons que ça me rend plus prudent, mais ça demande aussi beaucoup.

Bref, je poursuis cette réflexion qui, je l'espère m'aidera à y voir plus clair. Vos échanges sont vraiment très appréciés. Déjà, je me sens plus paisible avec tout ça même si j'ai l'impression que je devrai un jour trouver un exutoire à ce malaise qui ne décroche pas totalement.

Bye et au plaisir de vois lire encore.

Robbain

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:13    Sujet du message: Regard des autres et réalité intérieure

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com