Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Un sens à la maladie?

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Sam 22 Oct 2016 - 14:05    Sujet du message: Un sens à la maladie? Répondre en citant

Bonjour!

Je me suis souvent demandé si la maladie pouvait jouer un rôle quelconque dans l'évolution de notre espèce ou dans notre développement personnel. Ça semble fou de penser ça quand on voit la souffrance qu'elle provoque chez certains et certaines d'entre nous. Mais cette souffrance pourrait-elle être le résultat involontaire d'un mécanisme adaptatif qui aurait été fort utile jadis? Par exemple, nos lointains ancêtres qui devaient survivre à une nature très hostile ne pouvaient-ils pas bénéficier d'un avantage certain en période de manie ou l'hypomanie où l'énergie est décuplée? Aussi, la créativité caractéristique de bien des bipolaire pourrait avoir joué un rôle dans l'évolution des outils que l'homme fabriquait pour s'adapter de plus en plus à son environnement.

Encore aujourd'hui, la société regorge l'homme et de femmes qui accomplissent de grandes choses avec comme comparse cette maladie qui ajoute à leur potentiel.

En cas de période très forte émotionnellement, j'ai lu que ça provoque pour beaucoup une montée de l'humeur. Dans mon cas, quand ça devient trop chaud sur le plan émotif, je vis plutôt une coupure de mes émotions. Je deviens hyper rationnel, un peu à la Spoke, mais sans les oreilles... Pour la montée de l'humeur, je dois avouer que je n'ai pas remarqué, mais c'est fort possible que oui.

C'est un questionnement bien étrange qui me passe là, mais qu'en pensez-vous? Quel sens cette maladie prend pour vous?

Robbain

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 22 Oct 2016 - 14:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Luciole
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2011
Messages: 4 006

MessagePosté le: Sam 22 Oct 2016 - 17:42    Sujet du message: Un sens à la maladie? Répondre en citant

Bonsoir Robbain,

J'ai déjà pensé à ce que tu écris et aussi, je me suis déjà demandée si la maladie n'était pas, sur le volet émotions et dépression, pour permettre à notre espèce d'adapter le comportement de l'être humain, l'obliger à "ralentir" face à une société où tout va vite, trop vite, tout en s'éloignant de la nature. Ce serait pour moi une aide à l'évolution humaine, comme une limite à ne pas dépasser : rester au tempo naturel, ne pas s'envoler dans le numérique, le virtuel, le tout va trop vite déjà périmé.

Luciole

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Mener une vie simple, c’est s’abandonner à tout. Il s’agit même pas de vouloir faire disparaître ses regrets. Si les regrets sont là, pas de problème, ils ont leur place." - Alexandre JOLLIEN dans Petit traité de l'abandon
Revenir en haut
tardis
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 17

MessagePosté le: Sam 22 Oct 2016 - 19:08    Sujet du message: Un sens à la maladie? Répondre en citant

Salut à vous deux,

notre hypersensibilité, hypervigilance était certainement utile jadis dans un monde plus hostile. Un exemple con, je ne suis jamais effrayé quand on esseye de me faire faire peur en douce, j'ai toujours un oeil sur tout ce qui m'entoure. Je comprend pas les personnes qui sont tellement dans leur monde que quand tu leurs parles il ne t'ont même pas entendu ! ou celle qui dans un magasin son à la limite de te bousculer mais t’arrive à t'esquiver parce que t'es en alerte en permanence. J'ai de sacrés réflexes, c'est utiles ça compense ma maladresse à certains moment ^^

Je dirais que la manie étais déclenché quand il fallais être en alerte maximum pendant une période plus longue. Un épisode précieux quand on est confronté au danger, force décuplé, infatigable, esprit en surrégime, rapidité, un courage à toute épreuve...
Le fait d'être hypersensible nous permet de créer de nouvelles choses, de pousser notre réflexion au delà de celle des personnes non bipolaire. Il y a tellement d'artistes, philosophes etc.. bipolaires. "On" contribue à améliorer ce monde mais on nous rejette volontiers à cause de notre folie.
Revenir en haut
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Dim 23 Oct 2016 - 12:20    Sujet du message: Un sens à la maladie? Répondre en citant

Bonjour Lucioles et Tardis.

Merci pour vos réponses. Lucioles, je n'avais pas pensé à cet aspect de la maladie de cette façon, mais il est vrai qu'elle nous oblige à avoir une saine hygiène de vie pour maintenir l'équilibre. De cette façon, les signes avant coureur d'une phase up ou down sont autant de signaux d'alerte pour nous y aider.

Tardis, c'est exactement à ça que je pensais. Après avoir lu vos messages à tous les deux, je me dis maintenant que même la dépression pouvait avoir une fonction. Imaginons que l'individu fait une hypomanies ou une manie soit pour combattre ou pour fuire, s'il utilisait toute ses réserves pour y arriver, il avait alors besoin de récupérer. La dépression le poussait alors à se cacher pour récupérer. Dormir longtemps pouvait être vraiment salvateur. Par contre, le devait être très bien caché, parce qu'avec la léthargie de la dépression, il devenait une proie facile.

Robbain

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Lun 24 Oct 2016 - 23:41    Sujet du message: Un sens à la maladie? Répondre en citant

Salut à vous,

Je pense que par ce trouble nous avons accès à d'autres strates de l'univers que l'individu lambda. Nous avons une hypersensibilité, et une compréhension du monde autre lorsque nous entrons en accès maniaque par l'accélération des idées, qui mène d'ailleurs à une plus haute productivité. Malheureusement, vient alors la dispersion, puis la dépression... comme si notre cerveau était surpuissant (certains connaissent d'ailleurs une forme de surdouance) mais qu'ensuite il n'était plus en mesure de le supporter. Je me dis que nous allons peut-être vers une sorte d'autre intelligence, mais que le câblage n'est pas encore au point

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Mar 25 Oct 2016 - 02:34    Sujet du message: Un sens à la maladie? Répondre en citant

Méline, j'adore ta façon de voir la maladie. Hihihi, le câblage!!! J'ajouterais aussi quelques fusibles qui ne supportent pas la haute tension de nos états maniaques et hypomaniaques.

Je pense comme toi qu'il peut y avoir une sorte de don dans la maladie mentale. La bipolarité comporte tout de même des éléments positifs. Si seulement on pouvait les canaliser et éviter les rebonds, tout le monde voudrait devenir bipolaire!!!

Bye!

Robbain

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
dezas
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2016
Messages: 105

MessagePosté le: Mar 25 Oct 2016 - 10:42    Sujet du message: Un sens à la maladie? Répondre en citant

Bonjour toutes et tous,


Napoléon, Churchill ou encore Mozart étaient bipolaires. Mais pas qu'eux... Que sait-on des obscurs? Jack l'éventreur, Néron?
La maladie, comme l'écrit Rommain, est sans doute aussi vieille que l'homme. Peut-être a-t-elle contribué à l'évolution de l'espèce, mais aussi à sa régression. Comme les plateaux d'une balance qui finalement s'équilibrent.
A-t-on déjà examiné le cerveau d'un bipolaire en phase up? Ses schémas neuronaux. A ma connaissance non. C'est sans doute pour cette raison que l'on parle d'humeur, c'est assez général et révèle une assez grande méconnaissance de la maladie en phase up.
Aujourd'hui encore, personne ne sait pourquoi le lithium, traitement connu depuis l'Antiquité, limite les phases up de la maladie.
En dépression, en revanche, c'est mieux connu ...
Vous parlez tous de l'hypomanie comme un bienfait, je ne le conteste pas. Mais n'oublions pas que c'est un état transitoire qui ne dure pas. De grands projets ont été lancées en phase up, comme la campagne napoléonienne de Russie, victorieuse puis catastrophique...
Du fait que la définition même de la maladie est une succession de phases, elle est comme un boomerang. Un bien pour un mal. Alors si l'hypomanie offre un pas supplémentaire à l'évolution de l'Homme, il faut que ce soit de courte durée... Même une idée est dangereuse!
Je suis bipolaire 1, en phase maniaque, je réalise des choses assez "étonnantes", les conséquences peuvent être catastrophiques. Et sans parler des phases délirantes...
Sans aucunement exprimer un avis tranché sur tes réflexions Rommain, sur l'apport de l'hypomanie dans le progrès, statistiquement, l'homme non-bipolaire a plus contribué à notre évolution que nous, nous représentons en effet 1 à 2% de la population.
Mais peut-être 50% des idées ou des découvertes?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
La vie n'est pas un problème à résoudre, mais une vérité à expérimenter. (Bouddha)
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mar 25 Oct 2016 - 17:21    Sujet du message: Un sens à la maladie? Répondre en citant

Salut à vous,

Dezas, tes objections sont intéressantes. Mais on peut considérer que l'aspect mégalomaniaque de Napoléon par exemple fait partie du versant non maîtrisable de la maladie et donc de son caractère négatif. Il est clair qu'en l'état une personne souffrant du trouble, que ce soit par le passé ou actuellement, est freiné voire conduit à des excès en tous genres. Je suis assez d'accord avec Robbain quand il dit que l'idéal serait de les maîtriser.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Sam 29 Oct 2016 - 17:00    Sujet du message: Un sens à la maladie? Répondre en citant

bonjour robbain
bonjour tous
le sens à la maladie ?
Le sens de la vie ? a t elle un sens ? J'ai des doutes
mais la place des "différents" est nécessaire chez l'homme voir pour les pommes
dans mon trois pièces je me passionne pour le jardinage, sans doute une façon de mon grand pére,rené qui avait jardins et champs
j'aime cette histoire de collecte des graines d'anciennes variétés de pommes
j'aime la conservation des chevaux sauvages en Pologne ou ailleurs
maintenir la richesse génétique face à une terre qui évolue
qui sommes nous?
un regard oblique sur le monde
une autre ombre portée
nous voyons ce que d'autres ne voient pas ou oublie de regarder
n'oublions pas le lien des bizarres et de l'art
nous donnons des mots au mondes et une representation du monde
un jour un homme "normal" poussera un cri perdu dans les cités des hommes d'affaires et cette image de Munch se répercutera à l'infini sur le miroir des tours
tours et détour
tours et magies
nous sommes les lapins évadés de magiciens aux chômages
décidemment il faut que j'écrive encore
Revenir en haut
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Sam 29 Oct 2016 - 18:34    Sujet du message: Un sens à la maladie? Répondre en citant

Bonjour Dezas, Méline et Fontaine!

Toutes les opinions et les points de vue sont valables. La richesse des échanges est justement la plus belle façon de faire évoluer nos pensées et le sens qu'on donne à tout cela. Merci pour cette belle contribution.

Fontaine, j'adore ton écriture. Effectivement, tu devrais poursuivre. Tu as là un beau talent qui ne demande qu'à s'exprimer.

Aujourd'hui, il pleut beaucoup. Je devais aller couper du bois pour le chauffage de l'an prochain, mais j'ai décidé de demeurer dans la maison et de me reposer.

Le sens à la maladie, voilà que j'y vois des balises de respect de mes limites. Je ne voyais pas ça avant. Je faisais tout à fond sans jamais me demander si je pouvais supporter de rythme. J'ai souvent eu des commentaires sur le rythme très élevé que je m'imposais, sans jamais comprendre ce questionnement chez les autres à mon sujet. Au mieux je passais outre, au pire, je les trouvais peu énergique et peu motivé. Jusqu'à ce qu'un jour je s'épuise. Mais encore là, ce premier épisode, je refuse de voir la réalité et j'accuse mon environnement de travail, un supérieur harcelant et autres.

Voilà pour aujourd'hui!!!

Robbain

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:13    Sujet du message: Un sens à la maladie?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com