Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Forum Index FAQ Search Register Log in

bipolaires et surdoués
Goto page: 1, 2, 3  >
 
Post new topic   Reply to topic    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
la louve
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 09 Jun 2008
Posts: 144
proche prof retraitée

PostPosted: Sun 22 Jun 2008 - 14:38    Post subject: bipolaires et surdoués Reply with quote

cdn000 a écrit:( en réponse à la présentation de Pluton 35)
"la louve a écrit:
Bonjour, et bon courage à toi. Pour assumer la maladie de ta fille, et pour gérer l'aveuglement de ton mari. Peut-être en lui faisant lire des témoignages et des forums, s'il accepte...il arrivera à sortir de ses certitudes imbéciles qui culpabilisent un peu plus votre fille.
Ton message m'a interpellée pour ce qui est des surdoués. J'ai aussi ça dans la famille, et j'ai trouvé beaucoup de points communs entre le fonctionnement des surdoués et celui des bipolaires, comme si il y avait dans leur cerveau quelque chose de similaire.
Je ne pense pas qu'il existe actuellement de statistiques, et encore moins d'études scientifiques qui fassent le rapprochement, mais je fais l'hypothèse que ce serait certainement éclairant.
Bonne journée, autant que possible...


De plus, je me suis posé la meme question que la louve sur la précocité.Je n'ai pas non plus trouvé de rapprochement,

mais, à la suite de la lecture du' Livre de l'enfant doué' d' Arielle ADDA, j'ai compris que la vie d' un précoce est assez souvent semée d'embûches

à l'instar d'un bipo......J'en appelle à notre Bipote pour nous trouver des infos voire d' éventuelles (possibles je pense) corrélations. Okay"


J'ai lu récemment le livre "trop intelligent pour être heureux" de Jeanne Siaud-Facchin, consacré à l'adulte surdoué, et j'ai trouvé de vraies similitudes avec le fonctionnement du bipolaire. Il faudrait disposer d'imageries cérébrales, ça existe peut-être dans la presse psy spécialisée...
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 22 Jun 2008 - 14:38    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
kate
Bipote Saphir

Offline

Joined: 04 Sep 2007
Posts: 809
BP II

PostPosted: Sun 22 Jun 2008 - 18:05    Post subject: douance et bipolarité Reply with quote

Bonjour,

La question est souvent posée par des parents. Ghislaine de Nice pourrait répondre à un certain nombre de questions sur les enfants surdoués, c'était le cas de son fils. Seulement, elle risque d'être un peu out à l'heure actuelle, j'en ai bien peur pour elle.

En cherchant un peu, je suis tombée sur le livre de Jean-Charles TERRASSIER : les enfants surdoués ou la précocité embarrassante.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse" (Woody Allen)
Back to top
la louve
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 09 Jun 2008
Posts: 144
proche prof retraitée

PostPosted: Sun 22 Jun 2008 - 19:02    Post subject: bipolaires et surdoués Reply with quote

Oui, Terrassier est un des premiers en France à avoir publié sur les surdoués.J'ai lu à peu près tout ce que j'ai trouvé sur cette question, mais je n'ai jamais trouvé exprimée nulle part l'hypothèse, peut-être fantaisiste, que j'avance...
Back to top
Bipote
Admin_Bipote

Offline

Joined: 07 Jul 2007
Posts: 10,981
Bipote Salarié

PostPosted: Sun 22 Jun 2008 - 20:00    Post subject: bipolaires et surdoués Reply with quote

Bonsoir,

De par certaines caractéristiques communes (l’hypersensibilité par exemple), le diagnostic fait fréquemment mention, malheureusement de manière erronée, de troubles de la personnalité (bipolaire, cyclothymique, narcissique, borderline, etc.) ou de déficit d’attention.

Quote:
S’il existe des enfants « précoces » qui perdent leur avance avec le temps, les enfants surdoués conservent leur spécificité pour devenir des adultes à haut potentiel (HP). Leur intensité, leur hyperstimulabilité sont fréquemment perçues par leur entourage et par les psychothérapeutes comme des preuves de troubles mentaux, parce que la majorité de la population manque d’information sur cette facette de leur personnalité. La plupart des gens ne savent pas que ce qui est considéré comme normal pour les HP est le plus souvent qualifié de « pathologique » dans la population en général, avec, comme résultat, une série de difficultés relationnelles et un décalage conduisant souvent à un défaut d’estime de soi.

Ces enfants ont des possibilités d’apprentissage rapides et importantes, même quand ils les exercent seuls. C’est-à-dire qu’ils vont très vite apprendre à lire, à mémoriser et apprendre des techniques sans l’aide de leur milieu scolaire et de leur milieu familial. Ils peuvent donc se sentir rejetés, d’autant que les activités routinières, adaptées dans une école à la grande majorité des enfants, ne les intéressent que peu. C’est pour cette raison que de nombreux enfants surdoués sont considérés comme ayant des troubles du comportement ou des troubles de l’humeur et leur comportement peut être assez mal vécu par l’institution scolaire, tout simplement parce qu’on arrive pas à en discerner la cause.


L’estime de soi chez les adultes à Haut Potentiel, B. MILLÊTRE

Voir aussi:

http://www.douance.be/douance-troubles-bipolaires.htm

http://www.douance.org/qi/benesteau.htm héritabilité de l'intelligence

Pour le trouble bipolaire et le TDAH

Quote:
Plusieurs hypothèses ont été évoquées pour comprendre les liens entre ces entités diagnostiques :

le TDAH pourrait être, dans certains cas, une forme prodromique de trouble bipolaire à début précoce (TBDP) ;
la coexistence de TBDB et d’un TDAH pourrait être le fait d’une comorbidité réelle, mais aussi d’un artefact lié à la définition de ces phénotypes respectifs ;
l’existence de symptômes d’allure maniaque, tels que l’hyperréactivité émotionnelle sévère, dans l’évolution d’un TDAH pourrait être un indice de sévérité ;
enfin, il pourrait y avoir une vulnérabilité biologique commune entre TBDP et ADHD.


Troubles bipolaires et hyperactivité de l’enfant (TDAH) D. Purper-Ouakil L'encéphale Vol 33 - N° S3 - Décembre 2007


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Bipote, administrateur du forum.
Back to top
ghislaine de nice
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 23 Jan 2008
Posts: 313
bipote mère au foyer d'un grand ado

PostPosted: Sat 23 Aug 2008 - 19:47    Post subject: bipolaires et surdoués Reply with quote

Bonsoir,

Je reviens doucement sur le forum après une hypomanie et ensuite une dépression post.

J'ai effectivement un fils à haut QI testé par le Dr TERRASSIER lui-même dès l'âge de 3 ans 1/2 (il savait lire, compter, avait un comportement vraiment beaucoup plus âgé que son âge réel, ce qui nous a fait le dépister). Il a maintenant 20 ans, a eu à un moment jusqu'à 3 années d'avance scolaire ! ce qui n'était pas non plus satisfaisant car dysinchronie entre intellectuel et affectif. Il vient d'avoir sa licence informatique et entre cette année en Master 1 à la Fac des Sciences de Nice avec un an d'avance (seulement et il se sent bien dans ce contexte de précocité). Nous avons pas mal galéré durant sa scolarité avec l'administration mais maintenant ça roule. Il faut dire qu'un HQI à 20 ans passe beaucoup plus inaperçu qu'un HQI à 3 ans !!! Je touche du bois, il ne présente pas de troubles bipolaires hormis depuis toujours même tout petit bébé un gros problème de sommeil, il n'arrive pas à trouver le sommeil car disait-il petit "ça pense toujours dans ma tête" maintenant il ne dort jamais avant minuit même s'il a cours de bonne heure... Je n'ai été bipolaire qu'à 49 ans (j'en ai 57) à la suite de la prise d'un antidépresseur pour une dépression réactionnelle fondée. Je suis traitée par lithium en monothérapie et là j'ai dérapé à la suite du suicide de mon frère en fin décembre 2007.
J'ai déjà trouvé des articles où il était question de parallèle entre surdoués et bipolaires mais vraiment rien de probant (vous pensez bien que je suis sur le qui-vive et que mon fils je le regarde avec une loupe de bipolaire !).
Si vous voulez plus de renseignements sur la douance comme disent nos amis québecquois, vous pouvez me questionner, j'ai un beau spécimen à la maison qui nous étonne depuis 20 ans lol !
Bisous
Gh.
Back to top
la louve
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 09 Jun 2008
Posts: 144
proche prof retraitée

PostPosted: Sat 23 Aug 2008 - 21:36    Post subject: bipolaires et surdoués Reply with quote

Merci, Ghislaine, de ce témoignage. j'ai aussi des fils qu'on dit maintenant Intellectuellement Précoces ( pas très adroit , comme appellation, mais on a tellement peur du mot 'surdoué" ...)et le grand qui était un ovni à 3 ans, et a été très malheureux avec les autres, car trop décalé, est maintenant un adulte de 33 ans, informaticien aussi, et hyper bien dans ses baskets, avec des dons réels de communication ( il avait même fait une formation d'assistant social).Sur les galères avec l'école, je pourrai aussi en dire beaucoup....
J'avais aussi lu, en son temps, les livres de Terrassier, qui à ma connaissance, est le premier à avoir éclairci un peu cette question.
Bref, je pense qu'il y a des points communs, sans doute cérébraux, entre surdoués et bipolaires, mais tous les surdoués ne sont pas bipolaires, ( et je suppose que l'inverse est vrai aussi?)
Donc, pas de panique pour ton fiston!
Back to top
ghislaine de nice
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 23 Jan 2008
Posts: 313
bipote mère au foyer d'un grand ado

PostPosted: Sat 23 Aug 2008 - 22:38    Post subject: intellectuellement précoces-surdoués-haut QI Reply with quote

Bonsoir La Louve et merci de ta réponse.

J'ai, intentionnellement, pas employé le mot d'intellectuellement précoce car arrivé à un certain "chiffre" de QI supérieur à 145 on parle de HQI mais surtout le mot "surdoué" et tous les autres du même type sont à supprimer du langage quand on a un enfant de ce type qui est scolarisé en maternelle par exemple car tu es sûre de te faire mal voir : tu pousses ton enfant, il faut le laisser jouer, c'est encore un enfant et j'en passe et des meilleures que tu as dû entendre comme moi et plus tôt puisque ton fils a 33 ans, moi il vient de fêter ses 20 ans.

J'espère qu'ils ne garderont que la précocité et ne prendront pas la bipolarité...

Bonne nuit et à bientôt peut être.
Gh.
Back to top
syl0607
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 01 Sep 2007
Posts: 307
mère d'un bipote, bi responsable commerciale

PostPosted: Sun 24 Aug 2008 - 08:08    Post subject: bipolaires et surdoués Reply with quote

je me permet de venir ajouter un petit commentaire

mon fils est bipolaire, vous trouverez mon historique cahotique sur ce forum, je galère depuis des années, mais votre fil me fait penser a son enfance

A l'age de 2ans 1/2 il savait lire, mais je pensais que cela était du au fait qu'il avait 2grandes soeurs qui jouaient régulièrement avec lui à la maitresse! toute sa scolarité il avait de l'avance sur les autres, à la maternelle il s'ennuyait, une maitresse lui a même fait passer une visite médicale et il a eu une pancarte de "trouble du comportement" accrocher dans le dos!!!!!

il a sauter son CP, jamais je ne l'ai vu apprendre quoi que se soit, il lui suffisait de le lire une fois pour le savoir parcoeur!!!, arrivé au collège, comme il n'avait pas vraiment de copains, pour pouvoir s'en faire il a commencé a faire le pitre, et ce faire passer pour un cancre!!!!! comme cela il a eu des copains, il a passer toutes ses classes sans problème jusqu'au lycée, là il a du se remettre au travail, mais il était trop tard, il a redoubler sa 1ère et a eu son BAC au rattrapage, puis il a voulu arreter ses études et a partir de là les ennuis ont commencés etla descente aux enfers aussi

je pense que cela est significatif, maintenant c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup d'études sur ces cas!!

en attendant mon fils pour l'instand végète lamentablement et je continu a me battre et c'est très dur!


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Sylvie et Alex
Back to top
ashanti
Bipote Saphir

Offline

Joined: 01 Sep 2007
Posts: 838
bipote enseignante en dispo

PostPosted: Sun 24 Aug 2008 - 08:51    Post subject: bipolaires et surdoués Reply with quote

Bonjour les bipotes,

J'ai été confrontée aux enfant "surdoués", terme que j'utiliserai à défaut d'un meilleur, en tant que maman et en tant qu'enseignante.

D'une part, je me garderai bien d'établir un lien quelconque entre "douance" et "bipolarité". Je me demande d'ailleurs dans quelle mesure on aimerait expliquer la bipolarité de son enfant par : "Oui, mais s'il a cette pathologie, c'est parce qu'il est surdoué"... une chose est sûre : certains enfants sont bipolaires et pas surdoués, en tout cas au vu de la façon dont on mesure la douance...

D'autre part, il est vrai que ces enfants dits "surdoués" sont très, très souvent maltraités par l'institution "Education Nationale" en France. Cela change un peu, mais si lentement... Poète, enseignant québecois, qui a travaillé avec des enfants "surdoués" pourrait peut-etre témoigner de son expérience : la prise en charge des "ces" enfants au Québec est si différente de ce qui est fait en France.

Quand, dans mon cadre professionnel, je soupçonnais qu'un élève était surdoué, j'en informais les parents. Le plus souvent, les parents acceptaient de faire passer un test de QI à leut bambin, de préférence hors de l'institution "éducation nationale". Si la douance était avérée, les parents m'en faisaient part : après, à moi enseignante de faire avec, c'est-à-dire de faire l'équilibre pour qu'en classe, tout le monde trouve son compte sans douleur : l'élève surdoué, les autres élèves et moi, bien entendu. Il est bien entendu que souvent, les psys qui font passer ces tests de QI sont une mine de conseils pour les parents.

Quand j'accueillais dans ma classe un enfant surdoué, certains avaient effectivement été testés, d'autres non et ce sont ces derniers qui posent le plus de difficultés, ou plus justement leurs parents. Certains parents confondent "douance" et "réussite scolaire" : il paraît qu'en France, 2% de la population a un QI supérieur à 120... à 119, on est plutôt dans une "normalité 'd'intelligence.

Je n'oublie pourtant jamais, en tant que maman ou en tant qu'enseignante, qu'un QI "normal" ou "élevé" d'une personne, enfant ou adulte, ne défintit en rien cette personne : ce n'est qu'une composante, à prendre en compte bien entendu. Nous sommes bien d'autres choses que notre intelligence et c'est tant mieux !

Bonne journée


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
@sh
Back to top
cgrac
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 17 Aug 2008
Posts: 63
bipote axe 2 formatrice en soins infirmiers psy

PostPosted: Mon 25 Aug 2008 - 17:04    Post subject: bipolaires et surdoués Reply with quote

je comprends tout à fait, qd j'étais mome, j'ai été testé pour le qi, ils m'ont trouvé aussi surdouée (en tout cas avec un qi élevé) mais déja là, moi, je me levée le matin avec "j'en ai marre" ou bien il y avait des jours où ma grand mère disait que j'étais son rosier bon temps.
aujourd'hui, j'ai fait une profession car passionnée mais je sais que j'aurai pu, ne rien faire du tout. le pire, c'est que je vois la meme chose chez mon gamin de 12 ans, lui aussi savait lire en fin maternel, il n'a pas fait de cp, testé il était à l'époque du niveau fin ce2, une chance c'est qu'il était dans une classe unique cadire du cp au cm2, maintenant il rentre en 4è et on le trouve intelligent et immature, exactement ce que je me suis toujours entendu dire pendant des années.

voilà c'est un peu galère
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
All times are GMT + 2 Hours
Goto page: 1, 2, 3  >
Page 1 of 3

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group