Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire et leurs proches.
Le forum des bipotes  Forum Index FAQ Search Register Log in

Textes de bipolaires
Goto page: 1, 2, 311, 12, 13  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Espace détente
-> Artistique.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
jllj
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 18 Jan 2009
Posts: 10

PostPosted: Sun 27 Jun 2010 - 22:09    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote



Réalité

Qu’est ce que la réalité ?
Etre entouré d’objets fabriqués par l’homme
Devant une télévision à l’audiovisuel fabriqué par des femmes et des hommes
Face à un écran d’ordinateur et ses programmes développés par des informaticiens

Etre au milieu de la nature artificielle des parcs
Crapahuter dans une forêt primaire
Gravir l’Everest
Naviguer sur les océans

Le lieu créé l’environnement
Mais quel qu’il soit
Nous voyons, entendons, sentons
Avec notre cerveau

Voir avec les yeux, entendre avec les oreilles et sentir avec le nez
Toucher avec la peau et s’équilibrer avec l’oreille interne
Et la sensation liée aux connaissances acquises
Ce prolongement de la mémoire ?

Sentir autrement, directement avec l’esprit
Un nouveau niveau de sensation
Qui commence avec l’attention
Et se termine dans la vision

Etudier l’approche du délire
Raz de marée lessiveuse de l’esprit
Quand la pensée s’accélère et les associations fusent
Pour que les idées deviennent claires

Et leur interconnexion foisonnantes
Comme des réseaux de neurones à vif
D’où jaillissent des sensations majeures
De Raison, de Foi et de d’Universel

La réalité revêt alors une toute autre dimension
De connu, de banal, de terne
L’agitation du cerveau étant telle
Que la perception du réel est déformée

Déformée, en danger, à contrôler
Mais pas l’imaginaire du rêve
C’est le cerveau qui le veut
Il cherche une voie.
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 27 Jun 2010 - 22:09    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
shewolfwhite
Bipote Saphir

Offline

Joined: 11 Jun 2010
Posts: 501

PostPosted: Sun 27 Jun 2010 - 22:51    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

très beau poème !!!!!!
Back to top
zara
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 24

PostPosted: Tue 6 Jul 2010 - 05:02    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

Je reconnais en ce jour d'écume la définition de "divaguer" ou plutôt j'en fait mienne. Je suis (suivre) les vagues, toutes différentes, c'est mon état; tantôt agitée tantôt calme, en ses apparences. En mon fond abyssal tout y est beaucoup plus complexe presque inavouable. La terreur, la joie, la douleur, l'amour, la souffrance, l'envie, la peur, la passion, la psychose, le banal, la folie, le morne..
Mais au final, je ne suis qu'une vague scélérate, et je ne veux y entrainer personnes...
Back to top
Mymi
Bipote Saphir

Offline

Joined: 16 Sep 2009
Posts: 1,493

PostPosted: Tue 6 Jul 2010 - 07:47    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

Bonjour Zara,

Tu semble avoir le "vague à l'âme" ce qui peut se comprendre vu ton histoire.
J'avais intitulé un de mes post comme cela il y a quelques temps quand cela n'allait pas.
En tout qu'à bienvenue sur le forum.
Ton texte me fait penser à une citation imagée que j'ai mise il y a quelques jours. La voici spécialement pour toi.
Amitiés
Mymi


"La plupart des gens se voient comme des vagues et oublient qu'ils sont aussi l'eau"

Thich Nhat Hanh
Back to top
zara
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 24

PostPosted: Tue 6 Jul 2010 - 08:32    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

oui, mimi voir le "vague à larmes"
c'est le message que j'ai envoyé au peu d'amis qu'il me reste...
citation très approprié en effet, mais je n'oublie pas que suis aussi l'eau ...
Back to top
zara
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 24

PostPosted: Tue 6 Jul 2010 - 19:26    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

"Prose 7"

Cerveau déconnecté
Cumputer compoté
Culpabilité de non calculabilité

Mémoire vide
Cognition sans pulsation
Retrouver un accès direct
En cette science formelle

Euclide se ride
Recherches l'algorithme
qui me rythme

Manque de Ram je rame
J'en deviens "glouton"
Artifice de l'intelligence
Issu d'une mauvaise programmation

A quoi je pense?


Last edited by zara on Wed 7 Jul 2010 - 20:33; edited 1 time in total
Back to top
zara
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 24

PostPosted: Tue 6 Jul 2010 - 19:36    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

"petit, rêve!"

De ton rêve trivial, naitra le fantastique,
la peur, l'angoisse, le merveilleux...

Laisse la folie prendre la nuit

Fais vivre tous les contes
Petit Prince ou Poucet
D'Alice à Emilie
L'héros prend vie

Dors et apprends
le leitmotiv de la vie

Dors petit et grandis
Réveil éclairé, regard lumineux
Excité par la vie, Respire et ris...
Back to top
lola
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 15 Jul 2010
Posts: 7

PostPosted: Thu 22 Jul 2010 - 13:50    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

un petit texte pour vous.

Je voudrais vivre quelque fois dans un autre continent
réaliser les rêves que j'avais étant enfant...

la tête dans les nuages le coeur sur la main
je parcourais les océans avec cette force
que me procurait le présent...

maintenant c'est l'enfer qui se mèle au paradis
l'invisible dans le parcours de ma vie

la solitude au creux des ennuis

mais mais croit en ton destin
me dit une petite voix dans la nuit

l'amour ne peut détruire l'espoir de s'en sortir
toujours combattre pour ne plus souffrir
tels sont mes rêves d'aujourd hui.


Merci de votre lecture.
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Wed 4 Aug 2010 - 15:23    Post subject: souvenirs de vacances... Reply with quote

Vers la plage…

Les petites lianes,
Les petites dames,
Courent à la plage,
Leurs enfances à la main.
Le seau, la pelle,
Et la bouée,
Pour ne pas couler.

Les petites lianes,
Regardent droit devant,
Leurs vies de dame,
Chapeau et lunettes rose,
Perles et rubans.

Sur la plage les petites,
Creusent le sable,
Pour faire avancer la mer,
Rient au milieu des mouettes,
Dansent dans le soleil.

Le soir vient,
Et les petites dames,
Rentrent dormir,
Elles voient dans le ciel,
Des étoiles de mer,
Rêvent de sirènes,
Et de princes,
Et de grandes amours,
Pour des petits cœurs,
Dorés à la lumière du sud.

anne

Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Mon 23 Aug 2010 - 09:30    Post subject: le buveur de sirene Reply with quote

Sur terre
La mer est noire
Comme le ciel
Sur terre
Les trottoirs sont gris
Comme les nuages
Et
Ton cœur
Part
Avec la benne poubelle
Les choses à l’abandon
Toi à la traine
Tu pleures
Des larmes brulantes
D’alcool pur
Tant l’alcool
Anesthésie
La douleur, la couleur
Les jours
La crasse des souillures qui collent
Encore et encore
Ho, la souillure.
Dans ta bouteille dansent
Les sirènes
Gardiennent de châteaux en perlent
Faiseuses de chant
abriteuses de marins
abriteuses tout simplement
oh les sirènes
elles nagent
dans une mer belle comme de l’ambre
et la sous la bretelle d’autoroute
le buveur de sirène
s’efface
dans la poussière
de nos autos.
Back to top
Epsilon Eridani
Bipote Saphir

Offline

Joined: 19 Jun 2010
Posts: 603

PostPosted: Thu 26 Aug 2010 - 02:44    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

-- Embrasement --


Des fleurs pour une fleur lunaire
Dans un vase de douces notes de lumière
Démystifiant ces fantômes, souvenirs fugaces
Là où la musique s'interrompt

Las de ces voyages jusqu'au bout de la nuit
Comme essayer de poser son zingue
Sans crash ni fracas
Sur une dune diurne

Comme blafarde dans le nocturne
Dis moi!
Que faire si nous nous égarons?
Là dans cette pénombre

l'un et l'autre à contre-courants
amères
De cette infortune qui nous rend tout deux exempt de toutes certitudes sur le chemin à prendre
Toi, le sais tu ?

Le serons nous un jour ?
télescopé comme des astres fait de feu et de glace
Cherchant une fusion impossible
Au-delà du réel, au-delà du temps, au-delà de nous

Toi, le sais tu ?
Le serons nous un jour ?
Une douce utopie m'enveloppe
Tel un loup tapis en embuscade, à l'abri

D'arbres nues telles des ombres maudites
Les dieux se jouant de nos âmes
Tels des pions de cristal
Sur un échiquier universel

Parsemé de naines blanches
De trous de verres, de poussière
Tout ceci loin d'être éphémère
Sortir de la sphère

Là où l'exclusivité rejoins l'absurde
Toi, le comprends tu ?
Le serons nous un jour
Capable de comprendre qu'aucunes prisons

De pierre, d'or ou de fer
Ne viendrons à bout de nos idéaux
De cette liberté d'expression
Loin d'être éphémère

A l'être
je préfère airé tel un spectre
Me nourrir du charnel de mes amours
Plutôt que de le paraître...Et ne pas être


EE


Last edited by Epsilon Eridani on Wed 6 Aug 2014 - 03:16; edited 5 times in total
Back to top
Epsilon Eridani
Bipote Saphir

Offline

Joined: 19 Jun 2010
Posts: 603

PostPosted: Thu 26 Aug 2010 - 07:06    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

-- Comparaître --

Un jeu du regard prétexte, pour ainsi se soumettre
À une valse cosmique, presque toxique
Paradoxe de l'insondable où nul paraître ne trouve, demeure
L'absence de tout, l'absence de moi
Tranchant comme l'humeur
Comme ces écorchures du passé, ces blessures comme toutes ces chaînes à briser
Se détacher et ne pas s'accrocher au risque de tomber à nouveau
Dans ce péché originel qu'est ta peau
Nos corps entremêlés, nattés, ruisselant
Ne rien perdre de cet instant féerique
Comme le venin se vendre à nos lèvres
À nos veines diluaient le poison, toxine sournoise de nos cœurs
Et moi, de céder à l'incurie de ton corps
Avant de comparaître.


EE


Last edited by Epsilon Eridani on Mon 19 Jan 2015 - 09:33; edited 4 times in total
Back to top
Epsilon Eridani
Bipote Saphir

Offline

Joined: 19 Jun 2010
Posts: 603

PostPosted: Fri 27 Aug 2010 - 02:45    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

-- L'ombre blanche --


Je te donne mon cœur
Peut-être à nu, belle inconnue, mais je t'aime
Je ne t'aime pas comme aime le commun des mortels, là, ceux dans bas...
J'aime ta personnalité de façon platonique, presque mystique

Ta plastique, ta voix, ton regard, ton élégance...
Ce n'est pas le concept du " je t'aime " basique de la plupart des gens
C'est comme la fumée à mes lèvres, à ton contact je m'élève !
Ma conscience souffle sur les braises et étant ses ailes

Je vais abandonner
Je vais m'échouer
je ne respire plus
Embrasse moi, je vais t'embrasser

Un baisé avant de me larguer
Tu es mon exceptionnel, mon hirondelle
Je recherche la quiétude et non la soumission ou restriction
Je sais ouvrir la porte, je sais aussi dire non

Au-revoir et adieu, sans soumission
Si tel est ton souhait je m'abstiendrai de laisser se perpétuer
Ce sentiment qui a ton contact, me condamne à te dire, je t'aime
Ce, je t'aime que ceux d'en bas ne peuvent connaître

Ainsi, par amour, je t'offre mon silence. Gardes en conscience
Je serai ton ombre blanche.


EE


Last edited by Epsilon Eridani on Wed 6 Aug 2014 - 03:21; edited 4 times in total
Back to top
Epsilon Eridani
Bipote Saphir

Offline

Joined: 19 Jun 2010
Posts: 603

PostPosted: Fri 27 Aug 2010 - 07:17    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

-- Céphéide --


Comme statue de pierre
Issu d'un substrat qui n'attend qu'une graine
Soit faite de lumière soit faite de ténèbres, pour toi je choisirai la lumière
Même si je sais d'elle, que de toi elle ferait sienne

Pour toi je dessinerai la carte des cieux
Pour moi la certitude
Qu'ainsi couchée sur le papier, tu seras à l'abri des convoitises
Mais surtout à l'abri des tiennes et par là, de toi-même

Sans d'autres choix qu'une prison faite de matière noire
Confinée, abritée sans même un fragment de clef
Dont je serai seul détenteur
M'assurant ainsi de ta future métamorphose

Attendant ce ravissement, je ne souhaite en rien briser ton élan
Mais seulement te garder à mes côtés, faire de toi ma Galatée
Doux frisson quant à l'union de nos corps projetés
Surfant la voie-lactée

Ensemble atteindre le septièmes sens
Nous partagerons nos sciences, nous nous unirons pour mieux sonder nos êtres
Pour mieux faire disparaître ce mal-être
Comme statue de marbre

Issu d'un substrat qui n'attend qu'une graine
Soit faite de saphir soit faite de larmes, pour toi je choisirai le saphir même si je sais de lui
Que de toi il ferait sienne
Là où nos douleurs nous rappellent que nous ne sommes que transitoires

Je trouve mon réconfort, non dans l'or, mais dans le virtuose
Dans le sublime, dans l'apothéose de ton ultime métamorphose
En t'attendant je patienterai aux cœurs des constellations
C'est là, que réside mon trésor.


EE


Last edited by Epsilon Eridani on Wed 6 Aug 2014 - 03:27; edited 5 times in total
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Fri 27 Aug 2010 - 08:39    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

bonjour, je relie tout ces textes et je les trouve tres beau
je e demande si cela ne vaudrais pas le coup de faire un forum ( ce qui n'exclut pas de publier ici-c'est si nécéssaire) dédier à l'écriture et à la peinture de personnes en souffrance psychologique ?
mais mon idée est peut être nulle ?
qu'en pensez vous ?
en toute simplicité, anne.
Back to top
Epsilon Eridani
Bipote Saphir

Offline

Joined: 19 Jun 2010
Posts: 603

PostPosted: Fri 27 Aug 2010 - 11:02    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

Salut Fontaine,

Ton idée n'est pas nulle, je pense que tout est discutable.
Le dialogue est ouvert...


Cordialement,
Back to top
Redmoon7
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 16 Nov 2008
Posts: 197

PostPosted: Sun 29 Aug 2010 - 17:18    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

Coucou fontaine


Je trouve que c'est une brillante idée: au fond du trou, une plume et on s'envole. En attendant que tu crées ce site, j'aimerais bien poster un poème ici. Il est écrit, il n'y a plus rein à changer, mais j'ai un peu honte: j'ai un peu peur qu'il ne plaise pas, qu'il soit trop personnel pour que les autres partagent ce que je ressens. Et pourtant ,c'est une réalité tangible.


Je vous admire tant d'avoir posté vos poèmes, (ils sont très beaux), et d'avoir osé vous livrer ainsi.

En attendant de réussir à vous suivre


Bisous


Red.
Back to top
Redmoon7
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 16 Nov 2008
Posts: 197

PostPosted: Sun 29 Aug 2010 - 17:52    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

L'exile est ma patrie


j'ai offert mon visage au miroir
et il m'a donné cet espoir
de trouver en moi qui je suis
oubliant racines et patries
c'est déjà un choix si je dis que je suis libre
voilà à quoi mon destin me livre

je suis née sur un triste chemin
entre deux villes qui s'ignorent
née à la croisée des routes
entre deux pays, argent et or
que toutes les choses opposent
qui jamais ne deviendront un
c'est ainsi que je m'impose
d'être de l'autre et de l'un

j'ai offert mon visage au miroir
il m'a dit que je ne vais pouvoir
réconcilier les deux opposés
des l'esprit du fier guerrier
et de l'âme qui bat de l'aile
de la colombe qui monte au ciel

je suis née au milieu d'une mer
comme un bateau sans port
je suis née dans le no man's land
de deux patries qui s'ignorent
entre l'un pays de la paix
l'autre du sang et de la guerre
entre un pays au lourd passé
et un autre à la riche terre

j'ai offert au miroir mon visage
et il m'a dit ce cruel message
ta vie ne sera qu'un exile
tu n'auras ni patrie ni asile
de quoi pourrais-je me réclamer sans trahir?
j'ai du sang de la Cloche et aussi d'Amazigh



voilà.

Merci d'avoir lu jusqu'au bout


Bizz à tous



Red.
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Mon 30 Aug 2010 - 08:44    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

il est magnifique ton texte red, tu parles d'alliages qui ne ce font pas, et puis j'ai appri que l'équivalent berbere est Imazighen .
bise,anne.
Back to top
viny
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 10 Dec 2007
Posts: 52

PostPosted: Mon 30 Aug 2010 - 15:50    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

Quand les mots sans chaines
Et qu'ils éclairent
Quand les phrases se créaient
Et qu'elles pourraient former des lignes au sommet des montagnes

A vous attendre j'ai peine
De l'obscurité
Jaillissante
A venir

Quand les mots sans chaines a vous attendre j'ai peine
Et qu'ils éclairent de l'obscurité
Quand les phrases se créaient jaillissantes
Et qu'elles pourraient former des lignes au sommet des montagnes a venir
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Mon 30 Aug 2010 - 17:15    Post subject: regard Reply with quote

Dans mes yeux,
Au fond de mon iris,
Vois-tu,
Le pourcentage,
De ma folie ?
Qu’elle irrégularité
Tache
Ma prunelle ?
Vois-tu au fond de mes yeux,
Autre chose,
Que toi,
Et le soleil ?
Oui, je te vois,
Toi,
Et le soleil,
Et la lumière qui vibre avec ses grands bras,
Les oiseaux du silence,
L’herbe qui prie la pluie,
L’arbre désespéré, jusqu’au ciel,
Des millions de papillons,
Qui chantent,
Un air de Prokofiev.
Oui je te le dis
Mon ami
Le ciel est rouge
Ainsi mes yeux
Traversent ce monde,
Sans l’ombre
D’un nuage
Au fond de mon iris.
Back to top
Redmoon7
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 16 Nov 2008
Posts: 197

PostPosted: Mon 30 Aug 2010 - 21:53    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

Pour dire comme mon problème au boulot me travaille:


Guérilla moderne


J'ai donné plus que mon temps
Fait preuve de tout dévouement
Et ce n'était pas suffisant,
Ce que vous vouliez, c'était mon sang!

Alors je n'ai qu'une chose à vous dire
Avant que vous ne me fassiez périr:

Je n'attendrai pas dans une prison
La terrible ultime condamnation,
Je n'attendrai pas un injuste procès,
Ni d'avoir les chaînes aux pieds.

Je ne vacille pas devant la menace du cordon,
Ni ne tremble devant les bidasses du peloton,
Je ne fléchis pas devant le canon,
Et ne transige pas avec les cons.

Si c'est ma peau que vous voulez,
Vous n'aurez pas à longtemps chercher:
Je me lèverai fière à vos faces de gueux
Et j'accourrai vers le feu!



Merci de m'avoir lue


En espérant décolérer


Red.
Back to top
yop7
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 16 May 2008
Posts: 233

PostPosted: Wed 1 Sep 2010 - 06:54    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

mercredi 01/09/2010


Au détour de nos nuits blanches,

sidérales,

intemporelles ,

Au creux de tes mots en avalanches,

cette douceur

de miel
et
dans la fureur étoilée

de nos voyages immobiles

venu du cosmos, comme un message ultime

tu es là,

curieux mais fragile ,

lumineux ,

créatif


...comme un complice idéal...
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Wed 15 Sep 2010 - 17:55    Post subject: dans la mer Reply with quote

Dans la mer
Nage
Les enfants
Les lolitas
Les grands mères
Les plongeurs
Alors j’attends
La fin des vacances
Pour que la mer
Appartiennent de nouveau
Aux sirènes
Et au capitaine Némo
La pluie de décembre
Donne de jolis reflets aux monstres
Pourtant
Je ne t’ais jamais croisé
Pourtant
Forcement
Forcement
Je te croiserais bien un jour
Dans ta forme humaine.
Back to top
ln
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 23 May 2010
Posts: 129

PostPosted: Fri 24 Sep 2010 - 10:19    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

Un éclat de rire,
un éclat de verre,
Une enfant assise par terre .
Une mère et son verre de Sancerre,
Dans un éclat de colére
vide son verre
Dans le coeur ouvert
de l'enfant couché dans les bruyéres.
Back to top
Sarahspleen
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 23 Sep 2010
Posts: 3

PostPosted: Fri 24 Sep 2010 - 14:00    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

Voilà le premier texte que je "publie" et le dernier que j'ai écrit . Pas forcement a la meilleure periode .

Tout ceci n'est qu'une histoire de nerfs . Excités, tiraillés, impulsifs, incontrolables, incompréhensifs . Tout ceci n'est qu'une histoire de folie sombre et intérieure . Une folie qui me ronge, trop énorme pour la laisser éclater .
Trop prudente pour se laisser apaiser . Trop incertaine pour être apprivoiser .
Afin de tout retenir pour ne pas tout jeter, tout déchirer, tout faire voler, tout casser, tous les casser, tout exploser .
Je suis donc en permanence éveillée, dans une réalité trop foudroyante, dans un milieu assez négatif, dans une vie où je m'accroche un peu trop fort à mes espoirs, à mes amours, à mes amitiés .
Car j'ai décidé de vivre tout dans l'extrême, tout dans le vrai, en dépit de tout perdre . Seulement j'etais trop inconsciente pour réaliser que j'arriverais pas à me relever toute seule . Je ne suis pas de celles qui se préservent pour ne pas souffrir . Je fais tout maladroitement, sans réflexions, la tête la première . Mais plus les aventures changent et plus les murs sont difficiles à traverser sans se blesser . Sans perdre un bout de quelque chose .
Alors en ce moment je suis à la cherche d'un équilibre pas trop ennuyeux tout en étant reposant . Pcq je n'ai plus les forces pour me battre contre moi même, pour les choses que j'aime et que je pensais être sans venin .
Pourquoi tout doit être si compliqué ? Pourquoi faut-il autant trébucher, se casser la gueule, faiblir, s'écrouler avant de pouvoir aimer librement ? Est-ce pcq c est nous et notre histoire sans fin ?
Toujours est-il qu'il n'est pas constamment simple de vouloir vivre une vie poétique et théâtrale . Car mes comédies ne sont pas toujours au goût de tout le monde .
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Thu 30 Sep 2010 - 10:52    Post subject: Ouessant Reply with quote

Ces grandes marées
Qui noient tout
D’eau sombre
Et laisse la maison
Aux serpents de mer
Et laisse ma tête
Aux algues dansantes
Ces grandes marées
Obéissent à la lune
Comme ces éclipses
Qui m’aveugle tant et tant
J’ai pleuré ces cataclysmes
Dévastant chair et âme.
Aujourd’hui par temps calme
Je guette le ciel
Ma gorge étouffe
Trop de Bruits
Trop de poussière
Silence des mots
Nerfs sous armures
Sargasse mental
Calme plat
Les pluies
Les tempêtes
Me seraient-elles nécessaires ?
Tel ce phare d’Ouessant
Les pluies
Les tempêtes
Les cornes de brune
Pour rouler sur le carrelage
Offrir un vrai deuil au deuil
Une douleur vive comme un scalpel
Une larme, un torrent de cri,
Un torrent enfin,
Jusqu'à l’ivresse.
Pour rouler sous la falaise
Aux creux des galets
Et revenir enfin laver
Blanche
Sous le soleil.
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Thu 14 Oct 2010 - 09:31    Post subject: forum texte-image Reply with quote

depuis le temps que je le dis, je le monte, tres doucement, ce forum d'écrits et d'oeuvre plastiques.Il aurait pu s'appeler la tête contre les murs, il a pouvoir objet de parler de mal être ou d'espoir.
ses references :
http://chantsobscurs.forumgratuit.fr
il vient de naitre et donc il est encore frêle mais si vous le nouricez, il grandira.
comme parfois le bébé il est pas encore bien fini, l'esthetique est pas génial, rapport que sa créatrice est nulle en informatique et à pris un forum pret à l'emploi, j'accepte toutes bonnes volontés ou conseilles.

il s'adresse a tous ce qui ont croisé un HP, faite passer l'info, merci.
il n'est pas un forum concurrent, il est purement dans le travail de l'expression artistique et sans aucun contenu thérapeutique, sauf celui de pouvoir exprimer ses sentiments par des mots ou des couleurs....
anne.
Back to top
yoyo
Bipote Diamant

Offline

Joined: 25 Apr 2008
Posts: 2,698

PostPosted: Thu 14 Oct 2010 - 20:40    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

Tu auras acquis la maturité et l'expérience
Pour tes années de remise en questions et d'errance
Comme elle aura de la chance celle que tu vas aimer !

Tu auras réaliser des rêves, des passions, des envies
Tes doutes, tes peines, tu les auras guéri
Comme elle aura de la chance celle que tu vas aimer !

Tu auras de l'argent, par différents placements
Tu pourras lui offrir ses envies comme par enchantement
Comme elle aura de la chance celle que tu vas aimer !

Tu commettras plus les mêmes erreurs
T'occuper de certaines contraintes ne te fera plus horreur
Comme elle aura de la chance celle que tu vas aimer !

Tu sauras cuisiner, lessiver et peut être bricoler
Ton expérience t'aura permis de tout savoir gérer
Comme elle aura de la chance celle que tu vas aimer !

Tu la trouveras belle et tu la complimenteras
Tu l'admiras et tout en elle tu aimeras
Comme elle aura de la chance celle que tu vas aimer !

Elle ne t'aura pas permis de grandir et d'évoluer
Mais ce sera ton choix, elle ne pourra pas te juger
Comme elle aura de la chance celle que tu vas aimer !

Elle devra être belle, jeune et féminine
Et bien sûr continuellement t'admirer
Te laisser sortir lorsqu'elle sera pesante
Mais au retour elle saura se montrer aimante
Car dans tes bras elle vivre une passion dévorante.
 

Auteur : yoyo
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Wed 20 Oct 2010 - 10:33    Post subject: Phoenix Reply with quote

J’ai brulé
De folie
D’amours
De joie
Par une lueur sans pareille
Dans une danse sans nulle autre
J’ai brulé
Cent vies
En un souffle
J’ai aimé tout
J’ai joué à tout, aussi.
J’illuminais le ciel
De mon carnage incendiaire
Je valais milles soleils
Je valais dix milles étoiles
Avant de devenir trou noir
Aspiré par mon propre néant
Voir le sombre
De la mélancolie
Ma lave s’est brisée nette
Oiseau de cendre
Poussières sur la cendre
Pluies de cendre sur la cendre
J’étouffais
Je pleurais
Des larmes de basaltes
Voient comme
Mes larmes couvrent mes ailes
Voient comme j’attends l’aube
L’aurore
Le jour nouveau
La lumière nouvelle
Les ciels roses
Les nuages mauves
Les aiguilles dorées
Et mes brasiers à venir.
Phoenix,
Je suis le phœnix
ô mon cœur,
Ne l’oublie jamais.
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Wed 20 Oct 2010 - 10:34    Post subject: la femme penchée Reply with quote

La femme penchée
A 40 degré sur le monde
La femme ambrée
La femme dorée
De bulle fine
La femme tequila
S’épanche
Dans
Les larmes glacées
De ses liqueurs
Recueillement
Funérailles
De ses derniers adieux
A ses derniers amants
Tous morts
De cheveux blancs
Ou sont les fêtes d’antans ?
Ces glaçons, ces garçons,
(je mélange)
Qui dansaient
Dans la lumière
De la nuit
Dans la lumière d’un regard
Dans la chaleur d’un sourire
La gaité des mots gratuits
Des jeux d’enfants grands
C’est une valse
C’est une fuite
Nous avons tous notre temps
Pour courir
Des pas, un peu près, aléatoires.
Est ce la bonne porte ?
La bonne serrure ?
Jeter un œil,
Toujours jeter,
Ce n’est pas grave
C’est une fuite
Avant que l’eau
Vacherie de flotte
Avant que l’eau bouillasse
Et s’infiltrasse
Par le corridor
Ça fuit
Ça craint plus que le Titanic
Voit :
La mer est là !
La femme à bulle
Git au fond
De sa veuve Clicquot
Et flotte toujours un peu
Sous les nuages
Qu’elle aime particulièrement.
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Thu 4 Nov 2010 - 10:47    Post subject: FETES Reply with quote

Au début
Il y eu
La joie
Simple et pur
La joie de voir le soleil
Si fort
Apres
Une nuit
Si noir
Si longue
La joie du jour
De la lumière
De l’or passant dans les nuages
Contes, dieux et danses
N’oublions pas
le blé qui germe
avec l’oiseau du printemps
mets demoiselles des fleurs dans
tes cheveux si longs
farandoles
embrassons nous
les arbres lourds de fruits
joie de la saint jean
milles feux
pour ce jour infini
saut des garçons sur le feu
et cette nuit si courte
qu’elle ne peut qu’être mauvaise
ou les morts reviennent
se souvenir des vivants
embrassées la femme quittées trop tôt
maudire l’infidèle
poursuivre l’assassin
ou simplement s’inviter a la table
pour partager dans l’année
un repas avec les vivants
papotés
prendre des nouvelles
des morts et des vivants
d’ici et de l’au dela
contes, dieux et danses
n’oublions pas
n’oublions ce char qui passe
de femmes et d’hommes mêles
dans l’extase,
de chants et de danses
de vin et de tragédie
n’oublions pas carnaval
ou le fou est roi
le sage est fou
l’eveque maudit
le roi se cache
dans la foule
ou dans sa tour
ou la reine joue
dans la foule
ou dans la tour
n’oublions pas
contes, dieux et danses
ils traversent les continents
comme la pensée
comme le vent…
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Thu 4 Nov 2010 - 10:49    Post subject: marée Reply with quote

Un jour la nuit est venue
C’est l’heure de la lune
Dans ma tête
Hurle
Le si beau loup
C’est l’heure de la chasse
l’esprit
hère
au milieu des arbres
argentés
déployés sous les étoiles
Sur les chemins
De pierres, de poussières, d’asphalte
Sous la lune pleine
Pas de loi
Pas de choix
Peu d’amour
La quête est famélique
Mais alerte
Incessante
Solitaire
Ne m’attends pas
C’est l’heure de la lune
Le temps des grandes marées
Dans l’ aurore boréale
Ma tête s’en va
Ne m’attends pas.
Back to top
manicmonic
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 17 Sep 2010
Posts: 33

PostPosted: Fri 5 Nov 2010 - 17:59    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

 
  
Parfois, souvent, toujours. 
 
Parfois, je m´ envole très haut. 
Parfois , je me sens de trop. 
Parfois, je suis au paradis. 
Parfois, je traîne dans mon lit. 
 
  
Parfois, je me sens super bien. 
Parfois, je ne comprends plus rien. 
souvent, je me fais du souci. 
Très souvent, tu n´ as rien compris. 
 
  
Souvent, je suis triste et déprimée. 
Souvent, je me sens mal aimée. 
Mais toujours , lorsque la joie revient 
Je sais que je vivrai demain. 
 
  
Parfois, l´ amour de mes enfants, 
De mes amis, ou d´ un mari aimant, 
Une tendre caresse, un " je t´aime mamie ", 
Voilà des mots d´ amour, et je guéris. 
 
  
souvent, je suis triste à mourir. 
Parfois, il suffit d´ un sourire. 
Et toujours, quand je sors de mon lit, 
Affaiblie, je me sens si petite. 
 
  
Et pourtant je n´ ai jamais cessé 
De croire et d´ espérer. 
Quand je vais mieux, je remercie le ciel 
Parfois, un peu plus tard, je dis 
« la vie est belle ». 
 
 
Mais souvent la tristesse revient. 
Et toujours je me dis : "ce n´ est rien." 
Parfois je vois une ombre près de moi 
Et je sais : 
Sans elle , le soleil n´ existerait pas. 
 
  
 
(un poème qui date de 2003) 
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Tue 9 Nov 2010 - 19:58    Post subject: ma musique Reply with quote

Dans la pièce blanche
L’homme pose ses questions
Je dois répondre
Il dit bien
Il dit mal
Comme à la télé
Sans le voyage à Miami
Ni même le service mini cocotte
C’est comme le bac français
Sans Baudelaire
A comprendre
J’aime Baudelaire
Il s’en fout
Faut pas faire de hors sujet
Puisque les sujets
C’est lui qui les possède
Plus je réponds
Plus c’est dur
C’est le jeu
Faut que m’accroche
Malheureusement
Y a un moment
Ou forcement ça foire
Je sais pas pourquoi
C’est comme un permis de penser
Je ne suis pas sur de l’avoir un jour
Avec le temps
Avec la nuit, la pluie, l’hiver
Je ne suis plus sur de le vouloir
Je ne suis plus sur de rien
Sauf de vouloir arrêter ce jeu
Un petit peu truqué
Quand j’y pense
Même sans permis
De toute façon ma tête
Me berce de mots
Berceuse douce
Ou berceuse triste
Il n’écoute pas ma musique.
Back to top
lapassante
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 04 Nov 2010
Posts: 210

PostPosted: Tue 9 Nov 2010 - 20:38    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

Je n'ai plus d'amis
Je n'ai plus d'enfant
Plus d'enfant, de parents,
De soeur, de grand-parent

Mon chat est l'incarnation
Il est seul, il ne dépend que de la main qui le nourrit
Le poisson rouge que je n'ai pas, il mourra
Je me fiche de tout.

De vous encore plus que de moi
De lui aussi, mais NON
Je ne m'en fiche pas...

Les gens rient lorsqu'il me demande
"maman est-ce que tu m'aimes?"
Qu'est-ce que son coeur quémande?

J'aime la vie
Je ne me fiche pas de vous
Je ne me fiche pas de moi
Back to top
Lili-md
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 12 Oct 2010
Posts: 146

PostPosted: Tue 9 Nov 2010 - 21:38    Post subject: Attendre la nuit Reply with quote


Le début du jour arrive
Et me fait quitter mon lit
Je maudis la lumière vive
Je reprends ma morne vie

Je déteste chaque matin
Chaque jour qui m’est donné
Faire semblant, sortir le chien
Faire bonne figure, faire aller

A chaque minute j’attends
Le refuge de la noirceur
Les cachets abêtissants
Le sommeil hypnotiseur

Je suis bien, je ne sens rien
Pourquoi faut-il s’éveiller
Subir le jour assassin
Attendre la nuit alliée


Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Tue 16 Nov 2010 - 13:14    Post subject: le fusil de chasse Reply with quote

L’enfant et le chat
Se perdaient
Se promenaient
La petite fille se perdait
Le chat souriait
Nous sommes en promenade
Petite
Je prends les souris
Je te laisse
Les malles
Et leurs photos
D’humains
Mêmes regards
Mêmes fiertés
Des ainés
De ceux que l’on photographie
De ceux qui comptaient
Le chat sentait le soleil
Chauffer son dos
L’enfant croisait
Ceux d’autrefois
Elle pensait
J’appartient à une malle
L’enfant sous le ceriseraie
Mangeait des cerises
Le chat les oiseaux
Le ciel était bleu
Avec un soupçon de nuage
J’ignore qui a trouvé le fusil de chasse
Je sais qui a tiré
Personne ne fut blessé
Le chat est mort de vieillesse
La petite fille fut triste
elle n’a jamais grandie
Une femme n’est jamais née
On avorte des enfants
Comme on avorte des enfances
Et l’adulte pour toujours
Vit dans sa malle
Avec les vivants
Avec les morts
Et dieu merci
Quelques chats
Philosophes.


Vous n’avez jamais voulu tous ce mal
Comme je n’ai jamais voulu tous ce mal
Il faudrait casser la chaine
Des maux qui nous enchainent
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Wed 17 Nov 2010 - 09:42    Post subject: soleil d'hivers Reply with quote

Soleil d’hivers

Les journées floues d’hivers
Les images déformées
Des fenêtres collées de buées
Le froid qui passe
Hostile, menaçant
Dans ce lieu
Oublié du soleil
Frileuse
La vie ralentie
L’écho d’un chien
Qui abois
Et rebondit dans le vide.
Le chat soigneusement en rond
Sur le vieux pull.
L’ennui, en hivers
Si différent de l’ennui
En été.
L’hiver est attente
Qu’une mécanique se remonte
Mais l’enfant n’est pas patient
Alors
Avec son doigt
Sur la fenêtre
Il trace
Un rond
Des bâtons autours
Des yeux
Un sourire
Aujourd’hui
Le soleil
Est de bonne humeur.
Back to top
lapassante
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 04 Nov 2010
Posts: 210

PostPosted: Wed 17 Nov 2010 - 09:56    Post subject: Textes de bipolaires Reply with quote

On dirait du Prévert, c'est très pur et limpide, j'aime beaucoup.
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 21:45    Post subject: Textes de bipolaires

Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Espace détente
-> Artistique.
All times are GMT + 2 Hours
Goto page: 1, 2, 311, 12, 13  >
Page 1 of 13

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipédia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | phpBB © 2001, 2005 phpBB Group