Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Informations
-> Psycho-Education, Actualités médicales et thérapeutiques.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bipote



Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Lun 14 Jan 2008 - 08:25    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Revue du message précédent :

Merci Rairoa pour cette information!

Pour les proches qui souhaitent aller aussi sur ton forum, je rappelle les coordonnées:



voici le lien : http://forumproches.forum-actif.net/index.htm
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Jan 2008 - 08:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rairoa
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 175

MessagePosté le: Lun 14 Jan 2008 - 09:08    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Je pense que le terme "maniaco-dépressif" permet de donner toute sa dimension à la gravité de cette pathologie. Aujourd'hui, lorsque l'on parle de bipolarité, terme de plus en plus vulgarisé, cela englobe tous les troubles de l'humeur et les troubles atténués et du coup on ne mesure plus à quel point cette maladie peut être grave et les conséquences qui peuvent découler d'une manie ou d'une dépression mélancolique.

Dernière édition par Rairoa le Mer 16 Jan 2008 - 02:42; édité 1 fois
Revenir en haut
pahad
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 595

MessagePosté le: Lun 14 Jan 2008 - 14:10    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Quand il y a un TB2 avec hypomanie, le terme maniaco n'est pas adapté. Ce serait affreux d'inventer (hypo)maniaco.

N'oublions pas que la moitié des bipolaires sont des TB2 et que ce sont les plus mal dépistés et les plus mal soignés
Revenir en haut
Rairoa
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 175

MessagePosté le: Mer 16 Jan 2008 - 02:41    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Explication du Docteur GAY :

"Tous les maniaco-dépressifs sont bipolaires mais tous les bipolaires ne sont pas maniaco-dépressifs".
Revenir en haut
carolec
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2007
Messages: 142

MessagePosté le: Mer 16 Jan 2008 - 04:34    Sujet du message: vivre avec un maniaco depressif Répondre en citant

je viens de commander le livre sur amazone.

merci du "tuyau" !!

personnellement, le terme de maniaco depressif me convient mieux que celui de bipolaire, c'est la une opinion tout a fait personnelle.
Revenir en haut
pahad
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 595

MessagePosté le: Mer 16 Jan 2008 - 18:16    Sujet du message: maniaco-depressif Répondre en citant

A la conférence du 15 janvier à la CMME, Christian Gay s'est largement étendu sur le terme "maniaco-dépressif" en citant d'ailleurs quelques remarques sur ce forum dont le terme de (hypo)maniaco-depressif.

Aujourd'hui une tendance de beaucoup de psy est d'étendre le spectre bipolaire à beaucoup de formes plus "légères" comme la cyclothymie, l'hyperthymie, les troubles sub-cliniques, en ce sens que les indicateurs calculés sont en-dessous de ce qui est nécessaire aujourd'hui pour diagnostiquer, au sens du dsm-IV, un trouble bipolaire. Cette tendance à la dilution a des explications, et des justifications. Malheureusement, cela dissout les originalités et les spécificités du TB dans un magma psychologisant "tout le monde est bipolaire", qui n'impose pas de traitement médicamenteux et encore moins des hospitalisations.

La promotion du vieux terme "maniaco-depressif" par Christian Gay a pour but de recentrer la conférence sur le noyau dur de la pathologie, mais j'ai peur qu'il laisse en route les TB2.
Revenir en haut
lioukfantaisy
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2007
Messages: 271

MessagePosté le: Ven 18 Jan 2008 - 12:43    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Rassures toi Bipote , pas de débordements....Je tiens trop à mon rétablissement. J'ai simplement quelques" coup de sang" à lire certaines expressions.....Bof , allez , je les laisse dans leurs certitudes.

Gourou , le Doc Gay ? c'est toi qui voit Bipote . C'est le disciple qui fait le gourou.....

Oui Paona , j'aime sentir le" feeling" lorsque je lis un livre , c'est même essentiel pour moi .Je lis toujours la vie de l'auteur avant par exemple .


Bon je vous laisse , je reviens d'une semaine chargée mais tellement riche . A plus.....


Dernière édition par lioukfantaisy le Ven 18 Jan 2008 - 12:48; édité 1 fois
Revenir en haut
pahad
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 595

MessagePosté le: Ven 18 Jan 2008 - 12:44    Sujet du message: maniaco-depressif Répondre en citant

Au cours de la conférence du 15 janvier 2008 à la CMME, le Dr Christian GAY a abordé le sujet dans le prologue de sa conférence . Voici quelques notes rédigées (SGDG) :

Prologue : DEFINION DES TROUBLES BIPOLAIRES, VERS LE DSM-V

La définition atuelle du trouble bipolaire est variable et ne veut plus dire grand chose. Dans les années 1970 à 1980 la psychose maniaco-depressive était la définition admise, le terme "psychose" marquant le caractère endogéne du trouble. La PMD avait deux formes une bipolaire et une unipolaire. Cela correspondait à 1 ou 2% de la population.

A partir de 1980 (DSM-III) on voit apparaitre des définitions précises et l’intégration progressive de formes variées. La version actuelle du DSM, le DSM-IV TR inclut le TB1 (avec phases maniaques), le TB2 (trouble bipolaire type 2) avec, non plus seulement des phases maniaques, mais des phases hypomaniaques, la cyclothymie et des "modalités" qui sont les troubles mixtes (phases mélangeant symptômes maniaques et dépressifs) et les cycles rapides (plus de 4 cycles par an).

Une définition plus large conduit actuellement à la notion actuelle de "spectre bipolaire" très vaste (A.Hakiskal, J.Angst) et pouvant inclure jusqu’à 20% de la population ! A la limite, tout le monde est bipolaire !

Le TB1 (Trouble bipolaire de type 1) correspond à l’ancienne PMD et aux formes les plus typiques du trouble. Le diagnostic est posé après une phase maniaque. Cela correspond à 0,8 à 1,4% de la population.

Le TB2 (trouble bipolaire de type 2) est diagnostiqué après une phase hypomaniaque. Cela correspondrait à 0,4 à 0,6% de la population, chiffre probablement sous-estimé.

Le TB3 (trouble bipolaire de type 3) correspond à des phases maniaques déclenchées par l’absorption d’antidépresseur.

La tendance actuelle de redéfinion du trouble bipolaire pour le DSM-V, tend à privilégier un spectre très large. C’est pourquoi je préfére le terme de maniaco-dépression pour les formes les plus typiques : TB1, TB2, TB3.

NOTE

DSM Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders.

REFERENCES

1. DSM-V prelude project
DSIV-TR

2. DSM-IV et DSM-V

3. Le spectre bipolaire

Une analyse approfondie des notions pouvent servir de base de la classification :

Diagnostic TB : de Charybde en Scylla.

http://www.aitb-bipolaire.org/spip/spip.php?article301


Dernière édition par pahad le Ven 15 Fév 2008 - 16:07; édité 1 fois
Revenir en haut
ashanti
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 838

MessagePosté le: Ven 18 Jan 2008 - 13:33    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Hello Pahad

Voici un c/c de la définition des troubles bipolaires d'un site que tu connais peut-etre :

Maladie bipolaire : définition
Autrefois appelé psychose maniaco-dépressive, le trouble bipolaire fait partie des troubles de l’humeur auxquels appartient également la dépression récurrente (ou trouble unipolaire).
C’est une maladie qui dans sa forme la plus typique comporte deux phases : la phase maniaque et la phase dépressive. Entre les deux pôles, la personne qui souffre de maladie bipolaire, retrouve un état normal que l’on appelle «euthymie » ou « normothymie».

Je sais que c'est a priori très simpliste en regard des infos que tu nous donnes.

J'ose espérer que l'évolution des dénominations de ce que j'appellerai "le trouble bipolaire" (choix purement aléatoire) a un but avoué à savoir : permettre aux médecins de mieux appréhender LA pathologie du patient qu'ils ont en face d'eux et par conséquence directe de prescrire le traitement qui a les meilleures probabilités de stabiliser le dit-patient.

En tant qu'enseignante, "on" (la communauté de certains chercheurs en pédagogie via mon ministre de tutelle) m'a interdit certaines pratiques pédagogiques que le même "on" m'a obligé à mettre en oeuvre quelques années plus tard. Perso, je pense que certaines pratiques pédagogiques fonctionnent très bien avec un groupe (et pas avec tous les éléments du groupe) d'élèves et font un flop terrible avec un autre groupe, mais c'est un autre débat.

Bonne journée
Revenir en haut
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Mar 5 Fév 2008 - 18:12    Sujet du message: "Vivre avec un maniaco dépressif" Dr. GAY publication le 20 février 2008 Répondre en citant




VIVRE AVEC UN MANIACO-DÉPRESSIF

Christian Gay


PSYCHOLOGIE

En librairie le 20 février 2008


Le trouble bi-polaire (ou maniaco-dépression) est source de grande souffrance pour le patient, mais aussi pour l’entourage. Il se caractérise par une alternance d’épisodes dépressifs (souvent accompagnés de risques suicidaires) et d’épisodes maniaques durant lesquels le malade est en état de grande excitation, avec des idées mégalomaniaques et des désirs de grandeur pouvant aller jusqu’au délire.

Si l’attitude du monde médical à l’égard de la famille a beaucoup changé, celle-ci est encore trop souvent ignorée, tenue à l’écart de la prise en charge et peu informée sur la maladie et son évolution. Le manque de structures susceptibles d’accueillir les malades implique pourtant qu’elle se retrouve souvent en première ligne, les uns et les autres endossant un rôle d’infirmier ou de vigile pour lequel ils ne sont pas formés et qui nuit à la qualité des relations familiales.

Conjoints, parents, enfants subissent les alternances de l’humeur propres à ce trouble : lors des phases dépressives, ils doivent tout prendre en main ; lors des phases maniaques, ils doivent faire preuve de tact, de diplomatie et de patience. Entre les deux, ils vivent en état d’alerte, craignant toujours la survenue d’un nouvel épisode. De plus, ils souffrent d’un grand sentiment d’isolement et leurs réactions à l’égard du malade, entre empathie et découragement, désir de surprotection et rejet, sont sources de culpabilité.

A partir des témoignages de proches de maniaco-dépressifs, le Dr Christian Gay nous donne ici des repères importants pour mieux comprendre la maladie et ainsi mieux y faire face.



L’auteur

Le Dr Christian Gay est psychiatre à la clinique du Château à Garches. Cofondateur de France-Dépression, il est également l’auteur de plusieurs ouvrages dont Vivre avec des hauts et des bas, avec J.-A. Genermont (Hachette Littératures, 2002).

Communiqué du service presse Hachette Littératures.


Dernière édition par Bipote le Sam 23 Fév 2008 - 09:03; édité 1 fois
Revenir en haut
Rairoa
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 175

MessagePosté le: Ven 15 Fév 2008 - 07:31    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Bonjour à tous,


J'ai pu découvrir ce livre en avant première et je vous le conseille vivement. Cet ouvrage permet d'accéder de manière simple à la compréhension d'une maladie complexe et difficile à vivre aussi bien pour le patient que pour les proches. Ce livre pourra servir de support de communication entre patient et proche mais aussi entre patient, proche et entourage qui pourront, grâce à des témoignages édifiants, comprendre que certains comportements excessifs (manie, hypomanie ou dépression) peuvent être dus à une maladie et non à la volonté d'une personne.

Je vous en fais découvrir 3 extraits, ceci bien sûr avec l'accord de l'auteur et de Hachette Littérature :


"Stéphanie est une jeune femme de vingt-neuf ans. Comme d’autres, à ma demande, elle a rédigé un des nombreux témoignages qui font la chair de ce livre. Qu’elle l’ait présenté sous forme d’une lettre d’amour ne relève pas de la figure de style. En effet, dès la première consultation – Stéphanie était venue pour se faire aider et comprendre – j’ai été frappé par sa manière d’exprimer son amour avec force, sans retenue, sans manifester le sentiment d’être victime de la maladie de son compagnon. Vivre avec un maniaco-dépressif n’aurait sans doute pas existé si Stéphanie n’avait pris ce rendez-vous pour parler de ses difficultés et mieux appréhender cette maladie dévastatrice et handicapante.
Grâce à sa démarche, par ses mots, son émotion, j’ai en effet perçu toute l’ampleur du besoin d’information et d’accompagnement de l’entourage des patients maniaco-dépressifs. J’ai mesuré aussi combien il est essentiel de mieux informer ces derniers, confrontés à la discrimination, au rejet, à l’incompréhension et qui, de leur côté, mesurent mal les épreuves que traversent leurs proches du fait de leur maladie. Enfin, j’ai souhaité apporter aux soignants, traits d’union entre familles et patients, mais aussi aux partenaires sociaux, un éclairage documenté sur le vécu – notamment du point de vue des conjoints et de la famille – de la maladie maniaco-dépressive."



"Ne pas faire assez, ne pas apporter suffisamment d’aide, de tendresse et d’amour à celui ou celle que l’on aime, qu’il soit conjoint, enfant ou parent… voilà d’autres motifs de culpabilisation, tout comme l’ambivalence des sentiments. En effet, il est difficile d’assumer, de s’avouer à soi-même ces sentiments pourtant légitimes de rejet, de déception et de colère vis-à-vis du malade. Honteux d’abriter des sentiments aussi peu charitables, le proche s’en veut d’être aussi mal-aimant et se sent coupable. Un travail psychologique peut permettre ici d’éviter que cette culpabilité ne devienne déstabilisante."



"Il est douloureux de voir un être aimé souffrir d’une profonde dépression et effrayant de subir son état d’exaltation. Ceux d’entre nous qui ne souffrent pas de graves troubles de l’humeur imaginent que chacun est en mesure de contrôler ses émotions et son comportement. Or cette maîtrise échappe, dans les phases extrêmes de sa maladie, au maniaco-dépressif.
Comme c’est le cas avec d’autres pathologies, la famille est appelée à comprendre, soutenir, encourager. La tâche est difficile. Il lui faut s’informer pour apporter une aide adaptée, ne pas s’exposer inutilement, éviter de se montrer trop interventionniste, ne pas se substituer au médecin ou au psychiatre. Trouver sa place entre le patient, le médecin et le reste de l’entourage est un défi à relever avec cœur et intelligence. De plus, si certains bipolaires acceptent cette aide, d’autres la rejettent. Cela dépend à la fois de la personnalité du patient, de la fréquence des épisodes, de la persistance ou non de facteurs d’entretien de la maladie."


Copyright Hachette Littératures
"Vivre avec un maniaco-dépressif", Christian GAY
Sortie en librairie le 20/02/2008
Revenir en haut
chris
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 52

MessagePosté le: Ven 15 Fév 2008 - 10:25    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Cet ouvrage arrive un peu tard pour moi, mon trouble n'ayant été diagnostiqué que très récemment...mon conjoint a perdu patience et compréhension, il a donc filé il y a déjà quelques temps....
Je suis vraiment heureuse que de tels ouvrages soient enfin publiés, que nos troubles ne soient plus diabolisés, mais au contraire expliqués à nos entourages et au delà....
Revenir en haut
chris
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 52

MessagePosté le: Ven 15 Fév 2008 - 13:32    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Rairoa a écrit:
Explication du Docteur GAY :

"Tous les maniaco-dépressifs sont bipolaires mais tous les bipolaires ne sont pas maniaco-dépressifs".



Depuis que je l'ai lu dans la matinée, cette petite phrase me trotte dans la tête que veut dire excatement le Dc Gay par là ?
Merci de m'éclairer, je ne voudrais pas en faire une interprétation érronnée.

D'avance merci.
Revenir en haut
Rairoa
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 175

MessagePosté le: Ven 15 Fév 2008 - 15:37    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Bonjour Chris,

Voici ce que veut dire le Docteur Gay :

"La réponse est simple le trouble maniaco-dépressif tel qu’il était défini il y a plusieurs dizaines d’années et tel qu’il est considéré aujourd’hui par un certain nombre de psychiatres correspond aux formes les plus caractérisés (je ne dis pas les plus graves, car il existe des états modérés dans leur expression qui peuvent être très invalidants). Il s’agit principalement des bipolaires de type I. Aujourd’hui lorsque l’on fait référence à un trouble bipolaire, on englobe différentes pathologies non superposables dont les formes atténuées, les tempéraments, les cyclothymies. Il existe un élargissement considérable du spectre des troubles avec un passage de 1,5% à 6 voire 8 et même 10%
Les traitements ne seront pas les mêmes, le pronostic non plus"


J'espère que cela te permet d'y voir plus clair
Revenir en haut
chris
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 52

MessagePosté le: Ven 15 Fév 2008 - 17:10    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Merci pour cette réponse et pour ces éclaircissements. C'est vraiment bien ce forum....
Revenir en haut
lisa
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2008
Messages: 35

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2008 - 09:57    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

bi po ou maniaco dépressif préfere le 1er .va falloir ke je le conseille à l'instit du cm1, ki lui a eu l'audace d'expliké a sa fille de 9 ans que la maman de laura était folle Exclamation Exclamation Exclamation merci a l'instit ,sui sorti de mes gong ,il m'a rapellé chez moi en s'excusant.m'en fou c un grand con ,ki enseigne certes mais avant de répandre de telle anerie devrait prendre la peine de s'informer un peu .de toute façon le mal est fait quand je le voie Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut
Véronique
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 22 Fév 2008 - 10:22    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Je bondis en lisant ça : comment ce instit peut-il se mêler d'une affaire qui ne le regarde aucunement, porter un jugement hâtif sur des parents comme ça en les repercutant à un enfant qui n'est pas encore en capacité de se faire son idée de lui même en plus ?

Les bras m'en tombent. Enfin la c****ie est également répartie dans toutes les professions hélas, le hic en l'occurence c'est qu'il intervient aussi auprès d'enfants, encore maléables voir influençables et qui peuvent être facilement perturbés, on peut craindre le pire pour les enfants qu'il a en charge à l'école aussi...

Hélas, c'est un peu représentatif de l'ignorance et des préjugés qu'on peut encore trouver dans l'ensemble de la société.
Revenir en haut
lisa
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2008
Messages: 35

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2008 - 11:01    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

merci a toi ,c surtout pour ma fille ke j'ai vraiment eu mal, elle avait déja assez souffert comme ça ,l'internement ...et tout le reste .L'IGNORANCE la betise de l'homme.Il n'a meme pas eu idée du mal k'il avait fait trop tard.Mais ensuite avec ma fille on a tourné tous ça à la dérision .Il le fallait bien pour elle ,on s'est meme foutu de cette face de rat . MERCI à toi coquelicot.bisou
Revenir en haut
Lucille
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 1 090

MessagePosté le: Dim 24 Fév 2008 - 06:58    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

je viens de l'acquérir pour mon mari et une amie dont la fille est maniaco-dépréssive.
je le lis en premier...je n'ai pas fini la lecture
comme d'habitude, bien fait, clair, étayée d'exemples de vies... mais il me semble qu'il pourrait donner une impression de pessimisme et de difficultés insurmontables.... à voir quand j'aurai fini la lecture
Revenir en haut
lisa
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2008
Messages: 35

MessagePosté le: Lun 25 Fév 2008 - 11:01    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

je l'ai acheté samedi, l'introduction m'a émue .Oui , on est malades c pour ça k'on est là ,merci forum.On se passerai bien de la maladie mais bon.... L'introduction ,je l'ai relue 2 fois Un amour aussi fort c beau ,mais kelle souffrance dans les deux cas. Suis bipo de type 1 ,pour mon mari tout est dur a supporter ,il n'arrive pas a comprendre ...Alors je lui ai fait lire ,cette lettre d'amour à voix haute tout les deux ,j'ai ressentie de l'émotion dans sa voix. Il faut dire qu'on ne prends plus la peine de se parler .Ce matin en me levant ,un mot sur la table y'avait longtemps ke ça ne lui était pas arrivé. J'ai été surprise et contente Exclamation Exclamation Voilà pour aujourd'hui .
Revenir en haut
lisa
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2008
Messages: 35

MessagePosté le: Mer 27 Fév 2008 - 10:41    Sujet du message: Qui a vu le film Respiro ? Répondre en citant

A la page 202 du livre du Dr Gay (le dernier) , il est proposé une série de films .En ce ki me concerne ,j'ai vu le film il y'a kelkes années de ça .Il m'avait beaucoup touchée .Ca se passe sur une ile du nom de Lampedusa .En ce temps là je n'avait pas étais encore diagnostiquée , maintenant je comprends mieux le personnage .A voir absolument Exclamation Exclamation Exclamation
Revenir en haut
feebrile
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2007
Messages: 403

MessagePosté le: Jeu 28 Fév 2008 - 01:47    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

LISA?de quel film s'agit-il?
Merci.
Revenir en haut
lisa
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2008
Messages: 35

MessagePosté le: Jeu 28 Fév 2008 - 07:33    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

ciao feebrile, il s'agit de Respiro très bo film italien.Les autres ki sont cités je ne les connait pas.Réalisé par emanuele Crialese pour plus d'info.Je te le conseille, je vais le revoir mais maintenant sous un autre angle.bien a toi .bis
Revenir en haut
kate
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2007
Messages: 809

MessagePosté le: Jeu 28 Fév 2008 - 16:45    Sujet du message: Respiro Répondre en citant

Pour en savoir plus sur ce film :

http://www.fluctuat.net/296-Respiro-Emanuele-Crialese
Revenir en haut
Rairoa
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 175

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2008 - 13:36    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Bonjour à tous,

Qu'avez-vous pensé du livre ? Le Docteur Gay aurait besoin de vos critiques afin de progresser dans son approche vis à vis des accompagnants et de l'interactivité entre patients et proches, merci de votre aide.
Revenir en haut
dva
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2008
Messages: 1 438

MessagePosté le: Dim 16 Mar 2008 - 18:42    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

ashanti a écrit:
Un p'tit moment de provoc, ça vous dit ?

J'aurais aimé que l'expression "maniaco-depressif" soit bannie : bipolaire c'est mieux (le masculin et le féminin sont identiques) et puis, si même les grands spécialistes continuent à employer les anciennes dénominations, ça fait pas avancer les choses... alors pourquoi pas les deux termes ? (je suis arrangeante lol)...

Heu, l'expression "gourou" , ça craint... et ça me rappelle... au fait, j'ai oublié ce que ça me rappelle.

Quant à la psychanalyse (je serai très brève bipote), je ne vais pas consulter un psychanalyste pour soigner ma gastro, alors pourquoi irai-je pour la bipo : il n'est pas médecin que je sache.

Bonne journée




Je préfère " bipolaire " parce que ce mot, on peut l'entendre de plusieurs façons, y compris au sens presque " électrique " du mot, comme l'EEG est perturbé finalement le mot peut avoir des significations multiples, et c'est plus récent !
L'auteur a choisi maniaco-dépressif parce que c'est plus connu comme mot, mais à mon avis si c'est bien pour faire connaître cette maladie, je trouve que ce terme appartient maintenant un peu à l'histoire, comme " aliéniste " ou d'autres termes. " Borderline " va aussi changer, les spécialistes du trouble aux USA ne sont pas opposés au changement de nom, c'est en cours sûrement, c'est bien que les mots changent, ça veut dire que la science avance et progresse.
Il m'a l'air sympathique le Pr Gay mais il est pas ici, tant pis !
Bonne soirée. Funny
Revenir en haut
poète
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2007
Messages: 561

MessagePosté le: Dim 16 Mar 2008 - 18:45    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Borderline, aux États-Unis, au Canada et au Québec = personnalité limite.
Revenir en haut
Charlotte
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2007
Messages: 798

MessagePosté le: Dim 16 Mar 2008 - 20:16    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Je l'ai commandé et acheté, je l'aurai mardi.... Pile poil pour finir un bouquin très drole sur la vie d'une famille de farfelus dont le père est un repenti de la mafia américaine exilé en France dans l'anonymat (qu'ils ont bien des difficultés à conserver car c'est une famille de farfelus, ils se font toujours repérer........ C'est très drole
http://livre.fnac.com/a1521064/Tonino-Benacquista-Malavita).

Je ne commencerai pas le dr Gay sans avoir fini ce livre rigolo... J'imagine que le livre "Vivre avec un maniaco-dépressif" ne doit pas être facile à lire pour nous... Je vais tout de même le lire et SURTOUT en lire quelques extraits choisis à mon compagnon (car, lui, 5minutes de lecture et il s'endort!!). Je vais essayer de le convaincre de le lire un peu tout seul (je le laisserai aux toilettes!!! Lieu où l'on a toujours envie de bouquiner.....enfin pour ma part, j'ai toujours eu des magazines ou des bouquins dans mes chiottes, je me sens gênée quand il n'y a rien à lire!).....

Faut pas rêver! Si je trouve des choses intéressantes, je lui lirai et j'en parlerai avec lui. Peut-être que ça peut aider mon couple.... Mes parents ne "vivent" pas avec moi.... Ce livre leur est également destiné mais pas en priorité.
Revenir en haut
Chloé
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2008
Messages: 5

MessagePosté le: Sam 22 Mar 2008 - 23:06    Sujet du message: le livre du Dr Gay Répondre en citant

je viens de lire d'une traite le dernier livre du Dr Gay "vivre avec un maniaco-depressif", je le trouve vraiment super bien, des témoinages, des conseils des proches.. moi je suis malade et je pense qu'il est lisible pour tous bipo et proches, de tous les âges car le vocabulaire est accessible.. bref je vous le recommande..
en tous cas il m'a fait du bien, m'a deculpabilisé surtout au regard de mes enfants, je vais le faire circuler à tout mon entourage
voilà ! bye
Revenir en haut
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Mer 26 Mar 2008 - 11:39    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Dr Christian GAY « vivre avec un maniaco dépressif »

Le Docteur Christian GAY est psychiatre à la Clinique du Château à Garches. Il est aussi le cofondateur de France-Dépression. Il nous parle de son dernier ouvrage « vivre avec un maniaco dépressif ». Le Dr GAY nous éclaire sur le syndrome maniaco-dépressif, fait le point sur la maladie, ses origines, ses évolutions, et les traitements.
Revenir en haut
Véronique
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Mar 2008 - 23:27    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Merci Bipote pour cette vidéo intéressante sur un site en principe destiné à des médecins c'est ça ? En tout cas je le trouve un résumé clair et accessible. Bon je vais m'en arrêter là sinon je vais finir préposée aux commentaires des vidéos !!!

Ah si, si je puis me permettre, le seul truc c'est qu'il nous reste constamment un carré là devant qui n'est pas très agréable pour le visionnage, mais à la guerre comme à la guerre. Et puis alors l'intervieweuse, elle m'a agacée ! Voici mes commentaires annexes, mais de très haute volée tu me l'accorderas. Bon à cette heure-ci on vole ras-de-terre...
Revenir en haut
mistinguette27
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 21 Sep 2007
Messages: 215

MessagePosté le: Sam 29 Mar 2008 - 21:41    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

J'ai beaucoup aprécié le livre, par contre, je n'aime pas le terme maniaco dépressif, et je me suis reconnue que moyennement dans le bouquin car je n'ai pas vraiment de manie (BP II).

Par contre j'ai reconnue mon frère ! et sa femme lis le livre en ce moment et je pense que cela va lui être d'une aide précieuse.
Revenir en haut
Paona
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2007
Messages: 104

MessagePosté le: Dim 30 Mar 2008 - 10:51    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

A contrario, j'ai malheureusement connu des périodes de franches manies versus dépressions:le terme "maniaco - dépressif" est, dès lors, approprié (dans ce cas précis).
Paona Funny
Revenir en haut
Charlotte
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2007
Messages: 798

MessagePosté le: Dim 30 Mar 2008 - 13:05    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

J'ai aimé ce livre. Très instructif. Je vais surement le relire une seconde fois et souligner certains passages pour mon ami, pour l'aider à me comprendre.... J'ai appris, grâce à ce livre, que c'est probablement ma personnalité (et ça, j'y rien, je suis comme je suis...... ) qui fait obstacle à ma guérison et je dois travailler là-dessus.

"bipolaire" et "maniaco-dépressive", ça ne me convient pas. "Comment vivre avec un fou?", ça convient.....
Revenir en haut
titi77
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 514

MessagePosté le: Dim 30 Mar 2008 - 16:09    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

tu es trop dure charlotte mais comment vivre avec un fou ou folle intelligente oui pourquoi pas

j'ai également lu ce livre que j'ai dévoré (merci docteur gay)


au plaisir
Revenir en haut
Amberwood
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2008
Messages: 276

MessagePosté le: Mar 1 Avr 2008 - 00:09    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

ben moi je vais le lire aussi, une bipote me l'a fait envoyer par courrier pour que mon et moi puissions en profiter.

merci à elle.

amber Okay
Revenir en haut
majuka
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 2 Avr 2008 - 02:40    Sujet du message: Vivre avec un bipo Répondre en citant

En effet ce que décrit le Dr Gay est tout à fait exact, c'est exactement ce que je ressens!
Revenir en haut
yug
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2008
Messages: 132

MessagePosté le: Mer 2 Avr 2008 - 07:05    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Charlotte a écrit:
J'ai aimé ce livre. (...) J'ai appris, grâce à ce livre, que c'est probablement ma personnalité (...) qui fait obstacle à ma guérison (...)


Ah ? Il dit ça ?
Et bien tu m'as donné envie de le relire aussi car je n'avais pas capté ce message-là, et il est crucial.
Si au cours de ta relecture tu retrouves le passage, peux-tu me le signaler, stp ?

Merci, et bonne journée.

Tiens, les mots que tu glisses en fin de ton post me font penser que mon amie, la maman de ma petite bipolaire, ne supporte absolument pas cette expression courante "mais tu es folle" que chacun utilise à tout propos, gentiment, sans intention de blesser.
Et du coup, je me demande ce que tu veux dire vraiment, entre les maux.
Revenir en haut
Charlotte
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2007
Messages: 798

MessagePosté le: Mer 2 Avr 2008 - 08:31    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

C'est marrant parce que moi non plus je ne supporte pas qu'on me dise "Mais tu es fooolle!" même sur le ton de la plaisanterie. En même temps, je préfère être folle que "malade"! C'est contradictoire surement.

Page 69: "dans le chapitre "Les résistances aux traitements médicamenteux":

"Le troisième point à considérer est la personnalité. Certaines personnalités rebelles, d'humeur instable, impulsives, peu conciliantes; gagnées par un mal-être permanent résistent davantage que d'autres aux traitements médicamenteux. La prise en charge psychologique présente alors une solution thérapeutique intéressante".

Bonne journée!
Revenir en haut
yug
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2008
Messages: 132

MessagePosté le: Mer 2 Avr 2008 - 09:41    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Génial. Merci pour ta réponse, chère rebelle Twisted Evil , effectivement c'est convainquant.
Dans le cas de ma petite BiPole, il n'y a pas trop cette particularité, elle est plutôt calme.

Donc bonne nouvelle, merci encore.

Et peut-être que la contradiction sur la naming convention "malade" versus "fooolle"
s'explique par le fait que si toute l'humanité était bipolaire,
on ne dirait de personne qu'il est "malade" (à ce titre),
par contre la vie en société serait beaucoup plus agitée ...,
un peu "folle" au sens de l'imprévu permanent.

Donc une personne bipolaire peut revendiquer ce terme de "fou/folle", et rejeter celui de "malade",
tout en détestant se faire rappeler par inattention qu'elle a une vie douloureuse,
surtout par ses proches qui la voient souffrir.
Revenir en haut
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2008 - 17:24    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay Répondre en citant

Critique du livre "Vivre avec un maniaco-dépressif" Dr Christian GAY
Edition Hachette Littérature 2008

Comme son titre l'indique "Vivre avec un maniaco-dépressif", ce livre s'adresse essentiellement à l'entourage des personnes souffrant du trouble bipolaire.

Face aux fluctuations de l'humeur, rendant le diagnostic de la maladie difficile et tardif, les proches sont souvent désemparés et sans ressource, oscillant entre colère, culpabilité, angoisse, impuissance, déni,...

Reconnaître la souffrance de ces personnes et y répondre s'avérait donc être une nécessité que Christian Gay s'est donné comme mission tout au long de son livre.

C'est avec clarté, simplicité et rigueur que l'auteur informe sur la maladie, conseille et guide la famille, les amis... il a le mérite de rendre simple la compréhension du trouble bipolaire qui est si complexe de par sa nature et toutes les implications sur nos vies.

Les témoignages sont émouvants et permettent de saisir facilement la souffrance, ils racontent avec une grande simplicité les difficultés que peuvent rencontrer un proche et CG donne en fonction de chaque situation des conseils adaptés avec différentes attitudes à adopter.

C'est un livre vivant, dynamique qui s'appuie sur des cas pratiques, c'est de la vie dont il s'agit, pas de théorie.

Mais avant tout, ce livre est une invitation à un partenariat non plus à deux (malade et psychiatre) mais à trois (malade, psychiatre et proches). L'entourage est un acteur trop souvent mis à l'écart et négligé que le Docteur Christian Gay propose ici de réhabiliter. En effet, il est sans conteste un atout important pour mettre la personne souffrant de cette maladie sur la voie ou à aider à une meilleure qualité de vie. CG intègre l'entourage dans l'approche psycho-éducative qui est l'un des éléments clefs de la prise en charge du trouble bipolaire.

C'est un livre d'encouragement qui dédramatise cette maladie, qui prouve que la vie ne s'arrête pas là et je pense, pour ma part, que Christian Gay à travers cet ouvrage a réussi sa mission.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:23    Sujet du message: Vivre avec un maniaco-dépressif de Christian Gay

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Informations
-> Psycho-Education, Actualités médicales et thérapeutiques.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com