Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire et leurs proches.
Le forum des bipotes  Forum Index FAQ Search Register Log in

Aide

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
lucy
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 04 Sep 2013
Posts: 6

PostPosted: Sat 7 Sep 2013 - 11:56    Post subject: Aide Reply with quote

Bonjour

C'est la première fois que j'écris sur un forum, et je ne sais pas par où commencer. (Je vais écrire comme cela me vient).

Mon mari a fait sa première grosse dépression il y a 35 ans, diagnostiqué maniaco-dépressif. A l'époque, jeunes mariés, nous venions d'avoir un fils de 2 ans, aucun problème apparent. Après 6 mois traîné de médecin en médecin, nous avons fini par trouver un psychiatre qui nous a redonné l'espoir, avec un traitement qui lui convenait bien. (ce médecin c'était un deuxième père pour mon mari, et moi également, il nous avait sauvé d'un gouffre). J'étais très confiante et persuadé que cet épisode ne se reproduirait pas.
Mais malheureusement, il y a toujours eu des hauts et des bas.
Mais après quelques années ce médecin est parti en retraite, et tout a basculé, pour mon mari bien sûr, mais moi aussi je me suis sentie bien seule.

nous avons connu plusieurs hospitalisations (dans certains centres : oh mon Dieu, il faut y passer pour comprendre !). Il a eu plusieurs électrochocs, différents traitements.

Heureusement, il a eu quelques années de mieux. Nous avons eu d'ailleurs 2 autres enfants.
Pour moi, ces 3 enfants, c'est tout mon bonheur, ma joie.
Mais, j'ai assumé pour ainsi dire seule ces enfants. Mon mari travaillait (malgré tout avec plusieurs années d'arrêt) mais n'avait jamais la "joie de vivre" et j'ai toujours fait "semblant" devant tout le monde d'être heureuse, d'être forte, de ne pas peiner.
Mais c'est très dur d'être à côté de quelqu'un qui ne semble pas vous voir, on a l'impression de "ne servir à rien". J'ai toujours eu l'impression que nous étions 3 dans notre couple : mon mari, moi et LA MALADIE.

Il n'a jamais fait de tentative de suicide, mais m'en parle très souvent, me faisant peur, et étant très agressif "verbalement".

J'ai lu les conseils pour accompagner un dépressif, mais parfois c'est difficile à appliquer. Je pense avoir toujours su le comprendre, le soutenir, me dire que ce n'est pas de sa faute que c'est la maladie, mais malgré tout çà il y a des fois où je voudrais bien vivre autre chose et être heureux tous les 2.

Nous sommes maintenant à la retraite depuis 1 an. Nous avons 2 jolies petites filles. Je pensais que le fait d'être à la retraite il serait mieux, qu'il n'était plus en arrêt de travail (car il était en arrêt toute la dernière année) donc dans sa tête, plus malade, mais malheureusement cela ne va pas encore.
Nous partons pourtant assez souvent en vacances, car j'organise (comme toujours), j'ai quand même la chance qu'il veut bien venir, mais c'est très souvent un échec, il ne dit rien, suit, dit toujours oui à ce que je souhaite mais je vois trop à son visage, à ses yeux (ses yeux : je dis souvent si c'était des revolvers il y a longtemps que je ne serais plus là !) qu'il ne profite pas, qu'il n'est pas heureux,qu'il se traîne et comme d'habitude je dis à tout le monde : oui les vacances c'était très bien !

Je voudrais tellement qu'il soit heureux. et toute la famille irait mieux. Car bien sûr les 3 enfants, même s'ils réussissent pas trop mal dans leur vie, et qu'ils sont adorables avec nous, ont également souffert pendant toute leur jeunesse de cette maladie, et sont fragilisés et très sensibles.

J'ai bien du mal, en ce moment aussi, pour 2 autres problèmes qui se posent :
- le laisser conduire : car par moment, il a des gestes incontrôlés, de sursaut, (il a même eu des examens pour contrôler s'il n'y avait pas Parkinson, mais non cela viendrait d'une surdosage de médicament (car il a un traitement de "cheval" 4 anafranyl 75 par jour + lythium +....) m
ces "bon sang" de médicaments, il en est très attaché, on avait réussi à lui faire diminuer d'1 anafranyl au mois de juin, il tremblait beaucoup moins et était plus décontracté, mais cela ne dure pas, aussitôt qu'il se sent moins bien il remonte la dose. (cela fait 35 ans d'affilés qu'il n' a jamais arrêté ces médicaments).
Nous étions partis 1 semaine avec l'une de nos petites filles, j'ai réussi à ce qu'il ne conduise pas, mais dans ces cas là il m'en veut. j'ai tellement peur en voiture, même si je conduis et que j'aime çà, qu'il fasse un geste par exemple en prenant le volant.
Une fois, j'étais à 130 sur l'autoroute, il s'est mis à crier, à gesticuler, j'ai eu très peur, mais gardé mon calme et le contrôle de la voiture.
Nous étions seuls, mais lorsque j'ai une petite fille, je me demande toujours si j'ai le droit de leur faire courir un risque et je n'ose pas en parler aux enfants pour ne pas les affoler, mais je serais trop malheureuse s'il arrivait quelque chose et que je n'ai rien dit avant.

- le 2ème problème c'est la chasse : il était chasseur, il a arrêté plusieurs années, puis repris, sauf l'année dernière, car de lui même il voyait qu'il tremblait de trop il n'y avait pas été. Mais cette année il voulait reprendre (alors qu'il tremble encore et n'est pas en forme du tout). j'ai réussi à demander conseil à son médecin qui m'a dit qu'il ne fallait pas qu'il rechasse.
j'ai été obligé de lui dire et bien évidemment il m'en vaut aussi. (j'ai caché le fusil depuis + d'un an).

Je vais arrêter ce premier message pour aujourd'hui.

Désolée de ce grand message, et merci de me lire et peut être avoir vos conseils.
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 7 Sep 2013 - 11:56    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
nad
Bipote Diamant

Offline

Joined: 29 Jan 2010
Posts: 3,734

PostPosted: Sat 7 Sep 2013 - 12:05    Post subject: Aide Reply with quote

à toi


Back to top
titebestiole
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 02 Jun 2013
Posts: 40

PostPosted: Sun 8 Sep 2013 - 16:37    Post subject: Aide Reply with quote

Bienvenue à toi, je te comprend mon mari est bipolaire aussi et parfois j ai le sentiment que tu ressent, ça fait 3 ans au il est diagnostiqué et pareil la présence de notre médecin traitant et une bouffée d oxygène ...

Je pensais pas quoi te dire juste une choses, depuis plusieurs mois, j ai décider de ne plus rester seul et de me faire aider dans le quotidien.
Back to top
tacla
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Aug 2013
Posts: 10

PostPosted: Mon 9 Sep 2013 - 09:02    Post subject: Aide Reply with quote

Bonjour à tous.
Je retrouve de nombreuses similitudes dans nos vies de couple...
Le coup des yeux revolvers, je m'en suis fait la remarque des dizaines de fois.....
Il m'est difficile de comprendre le mécanisme qui le fait passer de "tu es la femme de ma vie, mon roc, sans toi je ne suis rien" à " tu m'étouffes, tu m'humilies, tu m'empêches d'exister", phrase accompagnée des fameux yeux.
Mais sans comprendre, j'essaie d'accepter.
J'ai toujours au creux du ventre une petite appréhension quand je rentre le soir. Je ne sais jamais dans quel état d'esprit je vais le retrouver.
Depuis deux ans, je suis suivie par une psychiatre, au début pour un début de dépression, et maintenant, nous concentrons nos efforts sur la compréhension de la maladie, et l'adaptation de mon comportement face à elle.
J'ai toujours beaucoup de difficultés à faire la part des choses. Je suis toujours en train de me demander si c'est la maladie qui parle ou non.
En même temps, on ne peut l'ignorer, cette maladie, mais d'un autre côté, mon conjoint souffre de n'être réduit qu'à elle...

Alors, où se situe la limite?
C'est une question sans réponse, je le sais bien, mais certains ou certains d'entre vous, bipotes ou conjoints ont-il des indices? Comment faites-vous au quotidien? La maladie et l'être humain sont-ils pour vous inextricablement liés? pensez-vous que tout comportement d'un bipolaire est lié à sa pathologie?

Bien à vous,
Tacla
Back to top
lucy
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 04 Sep 2013
Posts: 6

PostPosted: Mon 9 Sep 2013 - 11:07    Post subject: Aide Reply with quote

Merci pour vos messages

Je suis encore bien déçue et abattue ce matin.
Nous devions partir en vacances (appart. familial) ce matin , les soeurs et frère de mon mari devaient nous rejoindre qq jours. Même si j'ai organisé, comme d hab.) Mon mari était d accord.
J apprehendais quand même du fait qu'il n etait pas bien depuis un moment et hier soir il a fait une crise nerveuse et ne voulait plus partir.
Mais c est vrai que dans ces conditions je n en avais plus envie non plus.
Quand il n est pas bien il m en veut forcément c'est moi qui suis obligée de refuser qu il conduise ou chasse
Je sais moi aussi que c'est la maladie qui le rend agressif mais cette maladie n excuse peut etre pas tout ?
Une psy que j avais vu pour moi car je n en pouvais plus, m avait dit que les paroles agressives qu il me disait n etait pas tjs a mettre sur dos de la maladie.
Et que faire, je me dis tjs qu on abandonne pas une personne malade, mais doit on sunir ça toute la vie. Deja 60 ans il serait temps de ne plus subir cette maladie . Je sais qu'il est malheureux mais se rend il compte que moi aussi ?
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Mon 9 Sep 2013 - 15:29    Post subject: Aide Reply with quote

Lucy ,pourquoi ne pas partir toute seule, les vacances sont pour toi aussi, non?
cordialement, Anne.
Back to top
lucy
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 04 Sep 2013
Posts: 6

PostPosted: Mon 9 Sep 2013 - 16:05    Post subject: Aide Reply with quote

Oui Anne cela m'est déjà arrivée de partir avec ma meilleure amie. C'est malheureux, mais c'est vrai que ce sont les meilleures vacances "décontractées" que j'ai passées, sans avoir ce "poids" à côté de moi et ce regard qui me fait peur, et qui me donne l'impression que tout est de ma faute.

Mais à cette époque nous travaillions et lorsque je partais il était occupé par le travail, maintenant que nous venons d'être à la retraite tous les 2, je culpabiliserais plus à le laisser seul.

Titebestiole : tu dis te faire aider au quotidien, comment ? tu vois une psy ?

Tacla : oui effectivement beaucoup de similitudes, le mien dit que je "suis sa béquille". C'est vrai que l'on voudrait bien être autre chose.

Après sa crise d'hier soir, aujourd'hui il est à plat, lever midi, et après-manger : allonger banquette sans aucune énergie.
Moi je pense toujours qu'il a beaucoup trop de médicaments, je dis toujours qu'il est "dans sa bulle, dans son monde". Effectivement cela doit être dur à vivre pour lui, de ne jamais profiter pleinement des joies qui vous entourent.
Je vais essayer qu'il est un rendez-vous rapidement avec son psychiatre, en général çà le rassure, mais ses doses de médicaments sont au maximum, d'après le médecin, donc il ne pourra pas faire grand chose de plus.
Et son psychiatre est "peut-être" compétent, mais il ne voit que la version médicaments, et mon mari n'a jamais eu vraiment de suivi avec un psychologue, moi j'ai toujours l'impression que cela lui ferait du bien car il doit y avoir "plein de choses" de coincer au fond de lui, qui le soulagerait peut être si cela sortait.
Mais mon mari n'a pas envie de voir un psy.
Back to top
muslimana
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 03 Jun 2013
Posts: 185

PostPosted: Mon 9 Sep 2013 - 19:54    Post subject: Aide Reply with quote

c est dommage car il faut impérativement qu'il est un soutient psychothérapeutique à côté, il devrait en être conscient et le savoir car il doit connaître sa maladie
effectivement vous auriez pu partir en vacances seule,courrage
Back to top
lucy
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 04 Sep 2013
Posts: 6

PostPosted: Tue 10 Sep 2013 - 23:27    Post subject: Aide Reply with quote

Visite ce matin au psychiatre. il a ordonné encore un nouveau traitement supplémentaire. Alors qu'il est déjà en surdosage, d'après médecin généraliste et neurologue.
il doit prendre du SIFROL, quelqu'un connait ?
du coup mon mari ne sait plus quoi faire, çà ne lui dit rien de reprendre un médicament supplémentaire et il serait même entrain de réfléchir pour faire un sevrage, car cela fait 35 ans sans arrêt et pour être toujours malgré tout dans un état dépressif très souvent. Je suis très surprise de sa réflexion car il était tellement "attaché" à ses médicaments jusqu'à maintenant.
C'est vrai qu'on peut se poser la question, comment serait-il sans médicament, on ne sait même pas car depuis trop longtemps il est toujours dans un état second. Si le sevrage est fait dans un hôpital avec un bon suivi, c'est peut être bien de prendre le risque et pourquoi pas se faire suivre par méthode de médication par exemple.
Justement, j'ai été également très surprise ce matin car en discutant avec le psychiatre, je lui ai posé la question sur la méditation et il disait qu'il était pour, des collègues à lui le pratique à l’hôpital St Anne à Paris. C'est pourquoi je voudrais bien lui demander la prochaine fois pourquoi ne pas le proposer à ses patients plutôt que de rajouter toujours des doses de médicaments.
quelqu'un a t'il déjà eu un sevrage ?
Back to top
nad
Bipote Diamant

Offline

Joined: 29 Jan 2010
Posts: 3,734

PostPosted: Tue 10 Sep 2013 - 23:32    Post subject: Aide Reply with quote

Bonsoir,


Peux tu nous donner sa liste de médicaments,car s'il est "shooté" il ne peux pas aller mieux.


Il existe une possibilité sous hospitalisation de faire ce qu'on appelle une fenêtre thérapeutique,on enlève tout et on réintroduit les molécules tout doucement pour voir celles qui sont nécessaires ou pas.
Back to top
lucy
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 04 Sep 2013
Posts: 6

PostPosted: Tue 10 Sep 2013 - 23:57    Post subject: Aide Reply with quote

bonsoir Nad
voici son ordonnance : ANAFRANYL 75 : 4 /jour - THERALITHE LP 400 : 2 C matin + 1 soir - LEVOTHYROX 75 : 1 matin - MIANSERINE 60/ 1/2 soir - PROPANOLOL 40 : 1 matin
et il veut donc rajouter SIFROL (en augmentant la dose tous les 2 j pour commencer).
interessant la fenêtre thérapeutique - tu connais dans quel hôpital région parisienne cela se pratique ?
Back to top
nad
Bipote Diamant

Offline

Joined: 29 Jan 2010
Posts: 3,734

PostPosted: Wed 11 Sep 2013 - 19:52    Post subject: Aide Reply with quote

Bonsoir,


Dans tous les hôpitaux psychiatriques on pratique cette méthode.


Je ne suis pas médecin mais ton mari est fortement dosé en antidépresseur,l'anafranyl en plus est sédatif,il ne risque pas d'avoir la pêche.


En plus il lui met un autre antidépresseur le soir Question


Je ne suis pas psychiatre,mais quand je vois de telles ordonnances,cela me révolte.


Je suis aussi sous téralithe LP et je ne comprends pas pourquoi il doit le prendre matin et soir.Sa lithiémie est elle bonne?


En même temps,il n'a qu'un téralithe le soir donc quand il fait sa prise de sang,le dosage est faussé,tout devrait être pris le soir.Et ses tremblements 
peuvent venir d'un surdosage.


J'ai moi aussi été très dosée en AD ,et je me suis mise à aller mieux quand j'ai commencé à les diminuer.


J'ai vu que tu habitais en région parisienne,essaies la clinique du château à Garches.


Bon courage.
Back to top
lucy
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 04 Sep 2013
Posts: 6

PostPosted: Thu 12 Sep 2013 - 09:48    Post subject: Aide Reply with quote

Merci Nad pour ces renseignements precieux.
Je vois bien qu'il est en surdosage et la neurologue lui avait dit lorsqu'il craignait parkinson.
C'est la que je perds confiance en ce psychiatre.
Effectivement je viens de regarder pour le teralithe sur la notice il dise bien une seule prise le soir. Alors pourquoi son médecin le fait en 2 fois ? C'est incompréhensible. Je viens de lui dire a mon mari et il veut essayer 1 fois soir.

Tu prenais aussi anafranil ?

Tu es stabilisee maintenant ? Prends tu encore anti depresseur ?

Je voudrais bien connaître un "bon" psychiatre et changer. Si quelqu'un a une adresse à proposer dans 91 région arpajon. Merci.
Back to top
Ptite-lilie
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 07 Sep 2013
Posts: 130

PostPosted: Fri 13 Sep 2013 - 09:33    Post subject: Aide Reply with quote

Je ne vais pas pouvoir vous aider beaucoup, mais concernant les ordonnances à rallonge, j'ai vu il y a peu un reportage sur france 5 : "Abus sur ordonnance". Il est très intéressant! Voilà le lien de la vidéo (plus disponible sur France 5 mais peut être ailleurs?) : http://www.france5.fr/emission/abus-sur-ordonnance

Pour un "bon" psychiatre, as-tu entendu parlé des centres experts? Je ne sais pas si ils sont "meilleurs" que les autres mais ils sont censés au moins bien connaitre cette maladie je crois (mais les autres te renseigneront mieux que moi!)
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Wikipédia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | phpBB © 2001, 2005 phpBB Group