Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire et leurs proches.
Le forum des bipotes  Forum Index FAQ Search Register Log in

Difficultés au quotidien avec sa belle-famille

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Previous topic :: Next topic  
Author Message
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Wed 9 Oct 2013 - 17:01    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Bonjour à tous :)

J'ouvre ce nouveau topic ce soir car je suis très perturbée par un état de fait qui perdure depuis plus de 3 ans. Peut-être, certain(e)s d'entre vous ont vécu ou vivent aussi ce problème.

Comme vous le savez tous ou êtes en phase de l'apprendre, il y a des facteurs déclenchant chez chacun d'entre nous, qui précipitent ou aggravent un épisode hypomaniaque ou dépressif car trop souvent source de stress.
L'un de ces facteurs chez moi est la côtoiement de certains types d'individus. Cela va paraître sélectif et peut-être étrange, mais je ne peux m'entourer de personnalités malsaines à tendance manipulatrices. Je ne supporte que la présence de personnes, si imparfaites soient-elles, calmes et équilibrées.

Or, les parents de mon conjoint me mettent dans des états de stress, d'irritabilité et d'angoisse permanents. Je ne peux pas les supporter, si bien que je me débrouille pour ne plus les voir et surtout pour ne pas descendre chez eux avec mon conjoint. C'est un couple boiteux, ils ont tous les deux des problèmes psychologiques jamais réglés, ils ne s'entendent pas et ont des comportements pathologiques avec les autres. Je suis morte de stress à la simple idée d'aller chez eux, de subir leur anxiété, leus disputes,leurs humeurs et leur vie décalée voire dissolue. A chaque fois que je suis descendue les voir avec mon conjoint, je l'ai très mal vécu. Je n'arrivais pas à dormir, j'étais sans arrêt sur la défensive et fatiguée, inquiète. Je n'ai pas du tout confiance en eux et je rechigne à les laisser entrer dans ma vie. Par honnêteté et pour faciliter la vie à mon conjoint, je voulais leur parler de ma maladie mais sa mère n'est pas saine et j'ai très peur qu'à la moindre occasion, elle retourne mes faiblesses contre moi à son avantage ( ce qui est sa spécialité en général avec les gens, elle se prend pour le nombril du monde, il n'y a qu'elle qui compte Very Happy ).

Mon conjoint comprend et ne veut me forcer à rien. Mais j'ai peur de cette indulgence. Comment arriver à vivre une vie de famille épanouie en mettant ses parents à l'écart ? Il leur en veut énormément et n'a pas de bonnes relations avec eux ( peut-être l'ai-je également ressenti très fort, trop fort. Je culpabilise et je ne sais pas comment faire car leur proximité me gâche la vie quand j'enlève cette barrière.

Qu'en pensez-vous ? Quelqu'un a-t-il déjà vécu cela avec ses proches ?
Nos fragilités en tant que bipolaires nous commandent-elles de savoir écarter de nos vies certaines personnes toxiques afin d'éviter les crises ?

Amicalement à tous,
Epo
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 9 Oct 2013 - 17:01    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Dédéjr
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 02 Aug 2011
Posts: 174

PostPosted: Thu 10 Oct 2013 - 05:22    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Salut Épona,

Ah comment je te comprends.....

je me demande souvent comment ma femme, si belle dans tout le sens de terme, est issue des gens si detestable, si malsain???!!!

Apres toi tu peux changer ton regard sur eux, sur ce que tu peux supporter d'eux etc il y a pas de miracle, apres bon si ca creer pas de conflits entre toi et ton compagnon, c'est bien.

Je compatis, courage!!
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Thu 10 Oct 2013 - 11:14    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Coucou Dédéjr ,

Merci pour ta réponse !

Comment gères-tu tes relations avec tes beaux-parents toi-mêmes ? Peuvent-ils être des facteurs déclencheurs d'hypo ou de down pour toi ?
Back to top
MS
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 25 Nov 2010
Posts: 188

PostPosted: Thu 10 Oct 2013 - 12:03    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Holala,

alors moi je vais être franc, laisse tomber ! N'y vas pas, surtout pas ! Surtout si cela ne dérange pas ton mari !

Vivez heureux et loin de la crasse, c'est tout ce que je peux te conseiller.

Pour ma part, en tant que mari d'une bipo, j'ai du supporter son père qui ne faisait que l'enfoncer dans sa culpabilité, l'écraser en lui disant qu'elle avait tout foiré. Quant à ma belle-mère, c'était d'abord le déni, puis le je-me-rapproche-de-toi-pour-qu'on-me-plaigne-d'avoir-une-fille-handicapée.

Bonjour le travail ! Franchement on ne les voit plus du tout et tout le monde s'en porte mieux. Pour moi la famille à tout prix n'est qu'une image sociale très convenue, pourquoi chercher parfois à faire quelque chose de bien quand les éléments ne peuvent cohabiter.

Non mais franchement Epona, c'est comme essayer la recette du gâteau au chocolat et à la cervelle de mouton... Ca ne marche pas !

La maladie apporte suffisamment de problèmes pour ne pas s'en créer d'autres. Si les gens autour ne sont pas aptes à nous faciliter la vie, autant ne pas perdre de temps à essayer l'impossible. Le bonheur avant tout !

MS
Back to top
MS
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 25 Nov 2010
Posts: 188

PostPosted: Thu 10 Oct 2013 - 12:05    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

PS : En plus tu dis toi même que tu ne supportes pas de les voir, et que tu aimes le contact aux gens équilibrés... Ton choix est déjà fait non ? Ca semble être une fausse question, poussée par un peu de culpabilité..?
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Thu 10 Oct 2013 - 15:02    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Coucou MS,

J'aimerais que ce soit une fausse question, mais c'est plutôt un dilemme bien réel. :(

J'explique un tantinet plus en détails. Quand j'ai connu mon compagnon il y a plus de 4 ans, il avait des relations nocives et houleuses avec ses parents. D'ailleurs, il a souhaité venir habiter avec moi très vite et se soulager du quotidien avec sa famille.

C'est très difficile de juger d'une relation parents/enfant en n'ayant qu'une version des faits. On ne sait pas s'il y a exagération par manque de recul, si l'autre n'omet pas aussi d'énumérer ses torts. J'avais pleinement confiance en lui, mais je ne voulais pas condamner ses parents si vite. Pas pour moi, mais plutôt pour lui. Ses amis proches m'ont tout de même confié qu'il était malheureux avec ses parents, que sa mère ne faisait rien pour lui et que son père était dévalorisant et complètement absent. C'est en fait un couple qui n'en est plus un, d'une part. Et les deux parents ont des problèmes psychologiques qui le rendent extrêmement nerveux, stressants, hostiles l'un envers l'autre, très frustrés et donc critiques. Les repas de famille n'existent que quand nous y sommes, le reste du temps ils ne mangent et ne font jamais rien ensembles. Son père boit comme un trou et est toujours en plein délire de persécution. Sa mère occulte tout ce qui est important et ne pense qu'à s'éclater en se regardant le nombril. Elle est manipulatrice et intolérante, ne supportant pas que nous ne vivions pas comme eux et n'ayons pas la même conception des choses.

Dans un premier temps, quand il me les a présentés, je me suis inscrite dans une logique de bienveillance soit essayer de faire tampon avec pudeur et de faire en sorte que les choses se passent bien. Mais leur attitude indifférente et insultante m'en a empêché. J'ai toujours fait beaucoup d'efforts, je pense. J'ai essayé de les réconcilier, de faire le trait d'union, d'envoyer des fournées de petites mignardises faites par mes soins pour faire plaisir, de faire des cadeaux qui touchent, de les accueillir chez moi. Mais bon, les retours m'ont déçu et quand on est chez eux c'est toujours la même rengaine. Mon conjoint fait le gosse et va s'enfermer dans sa chambre, me laissant avec eux à table Very Happy ... Il ne sait absolument pas dire ce qu'il pense et accepter un conflit, s'affirmer. Ce qui me complique la vie car j'inhibe encore plus mes émotions et mon besoin de dire gentiment ce que je pense. L'explosion est donc toujours proche.


Malheureusement, je n'ai pas encore trouvé de remèdes contre mon hyper sensibilité. Je ressens la nature des relations entre les gens et les climats de manière extrêmement intense et m'émotionne vite ou me retrouve en plein épisode hypo très irritée, affolée, à 200 à l'heure à chercher toutes les solutions possibles pour les fuir et partir :( ... Je suis tellement énervée et remontée comme une pendule, que je ne suis même plus en état de voir ses amis, de sortir. Je deviens obnubilée par mon besoin de m'échapper et de les laisser loin derrière moi. J'ai explosé plusieurs fois par mail car sa mère venait m'envahir par le virtuel.

C'est vrai, je ne les supporte pas. Ce qui est aussi le cas avec une partie de ma famille, du même acabit, avec laquelle j'ai coupé les ponts ( médisances, hypocrisie, hyper critique négative continuelle, j'étais morte d'angoisse à la simple idée de devoir les voir une journée à Noel lol. Maintenant, je n'y vais plus et puis c'est tout ).

Tu parles de culpabilité et tu as raison c'est elle qui crée mon dilemme. Je m'en veux! Certains arrivent bien à supporter malgré tout et une femme aimante et bien intentionnée n'a-t-elle pas pour rôle d'apaiser les conflits et de maintenir un équilibre correct entre les membres d'une famille ?

Je ne suis même pas sûr de penser cela au fond de moi mais j'ai été éduqué comme ça et je me sens coupable de ne pas y arriver. Je me demande si je ne commets pas une erreur etc ................. :(
Back to top
sharissa
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 09 Jan 2013
Posts: 177

PostPosted: Mon 14 Oct 2013 - 13:34    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

pourquoi si ils sont néfastes à toi et ton mari les voyez encore?
après tout aucune loi ne vous oblige à les côtoyer ce n'est pas parce que se sont ses parents que vous devez les voir, ton mari a t'il vraiment envie de les voir puisqu'il va s'enfermer dans sa chambre quand il va chez eux?
alors pourquoi devrait tu toi les supporter le mieux si aucun de vous 2 n'a envie de les voir serait de ne plus y aller tout simplement je crois que nous sommes suffisamment fragiles sans nous imposer des épreuves inutiles pour nos nerfs
Back to top
MS
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 25 Nov 2010
Posts: 188

PostPosted: Thu 17 Oct 2013 - 09:41    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Epona,
personne ne t'oblige à rien dans la vie, dans le sens où tu es libre de ton temps et d'utiliser ton énergie comme bon te semble.

Si tu as déjà à répondre à une maladie que tu n'as pas demandée, choisie ni cherché à avoir, occupes-toi de toi avant tout et pas des autres.

Pourquoi se lever et aller à un repas de famille quand on a une grippe et 40 de fièvre ? Tu ne le ferais pas, n'est-ce pas ?

Aussi, essayer d'atteindre une image de femme parfaite ne me semble pas un chemin très personnel. C'est plutôt l'image que tu as d'une femme idéale. Si tu es avec ton homme depuis plus de 4 ans, c'est certainement qu'il te considère comme sa femme parfaite :-) Inutile d'essayer de devancer les idées d'un homme qui visiblement t'aime pour ce que tu es, et cela depuis un bon nombre d'années déjà.

Vous vous êtes choisis, vous êtes adultes et n'avez plus à répondre de vos parents si vous ne le souhaitez pas. Mieux vaut peut-être de les fuir volontairement plutôt comme tu le dis plus haut que d'essayer de gérer ton hyper-sensibilité quand elle est fort attaquée par eux.

En tous cas voilà de bon sujet de stress à discuter avec ton psychiatre !

MS
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Sat 19 Oct 2013 - 22:18    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Bonsoir Sharissa et MS :)

Pardon pour ce temps de réponse mais sur certains sujets, j'ai besoin de laisser passer un peu de temps avant de me remettre dedans.

J'essaie de vous répondre dans l'ordre. Sharissa, c'est un peu plus compliqué en fait. Certes, quand nous sommes chez eux il y a souvent des disputes et ils sont insupportables. Mais malgré tout, il ne songe pas à couper les liens de son côté ( mon conjoint ) et je ne l'y pousse pas évidemment. C'est quelqu'un de très pondéré et qui a tendance à "laisser pisser", plutôt que de prendre des décisions radicales. Une journée avec eux pas très agréable mais sans crise majeure suffit à lui faire dire que ça c'est bien passé. Alors que de mon côté, pas du tout. Je suis très entière et surtout, ils me stressent. Si tu veux, mon inquiétude vient plutôt du fait de me dire qu'étant donné les circonstances, je vais être amenée à les revoir. Ses relations avec ses parents n'étaient ni bonnes ni épanouissantes mais il n'a pas suffisamment subi de choses graves pour aller leur dire " c'est fini, je ne veux plus entendre parler de vous". Il y a en plus en jeu ses grand-parents, âgés et complètement dans le déni des problèmes de leur fils qui ne comprendraient pas, avec le risque que les parents aillent leur monter le coup comme ça c'est déjà produit. Tout cela pour dire que je me rends-compte que c'est une situation dont je ne peux me débarrasser aussi facilement. Vous comprenez ? Et ce que vous savez aussi, c'est que je suis bipolaire. Et pas qu'à moitié ... Donc que faire ? Je pensais faire en sorte de limiter mes visites à des rencontres "éclair" pour les évènements majeurs de l'année type anniversaire ou Fêtes. Mais j'ai peur des dérapages. Pour qu'ils me fichent la paix et ne pas subir leurs réflexions, je leur ai menti sur ce que je fais socialement depuis juillet dernier. Je ne pense pas être capable de gérer une vie avec une belle-famille en fait. C'est ça le problème. Je ne supporte aucune pique ni aucune différence ni aucun coup bas. C'est comme ça. Là où une personne "saine", comme on dit, se vexerait un peu sans en faire une maladie, chez moi ça devient un facteur de crises et d'obsessions. Alors, comment faire ? Leur dire la vérité et ponctuer en disant que je ne peux pas les fréquenter ni rendre des comptes quotidiennement ? Que j'ai besoin de les tenir à distance ?

MS, je sais que je suis libre mais quand on vit à deux, refuser de faire certaines choses a des conséquences sur le couple. Je n'ai pas du tout peur de perdre mon conjoint. J'ai peur de le mettre dans l'embarras, dans une situation impossible! Je le connais, il ne brisera pas les liens. Il est très passif. Il va se contenter de suivre les marées de loin sans agir, ni régler ses comptes ni anticiper quoi que ce soit vis à vis de moi. Quand il s'y met, c'est vraiment un Droopy Very Happy

Pour vous donner une idée, de mon côté, j'ai mis les points sur les "i" avec mes propres parents, qui ont été très longtemps dans le déni. Et ils savent qu'il y a certaines personnes de la famille que je ne souhaite pas fréquenter ni revoir. Je ne leur ai pas laisser le choix et c'est entendu. Lui ne fera jamais cela. Et sa mère, dans le cas contraire, passerait sa vie à le harceler. Elle est complètement folle avec ça.

Ce que j'essaie de faire comprendre, c'est que je cherche à trouver une situation viable et intelligente.

Tu as raison MS, je vais essayer d'en parler avec ma psy même si pour le moment, on n'en est pas du tout là en fait. Ce sera ma 3ème séance le mois prochain et il y a trop à défricher sur du fondamental encore.

En tous cas, j'ai bien reçu vos impressions et vos points de vue et ils me permettent de confirmer ma légitimité à dire "stop" et à prendre cas de l'effet qu'ont ces relations sur moi en priorité.
Pour cela, un grand merci à vous. :=

Bonne soirée,
Epo
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Sat 19 Oct 2013 - 22:21    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Je corrige une faute, pardon, pour qu'il n'y ait pas de confusion : "je ne supporte aucune pique, ni aucune INdifférence .... Ligne 13 ^^
Back to top
sharissa
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 09 Jan 2013
Posts: 177

PostPosted: Mon 21 Oct 2013 - 14:48    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

je pense que le mieux effectivement, c'est de limiter tes visites auprès de ta belle famille, à quelle fréquence la vois tu ?
vas y de temps en temps pour y faire de la figuration et faire plaisir à tout le monde en espérant que tout se passe bien, mais si tu as peur que ta belle mère de te renvoie ta maladie à la figure je ne voie pas l’intérêt de lui dire à part lui donner un argument supplémentaire pour augmenter ton stress
voit effectivement avec ton psy il y a peut être un médicament à prendre pour t'aider à gérer ce stress comme moi j'en prend un quand je dois faire de long trajet
en attendant courage je ne pourrais pas t'aider plus n'ayant pas de belle famille à gérer (donc mes conseils reste théoriques )
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Thu 24 Oct 2013 - 14:28    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Coucou Sharissa :)

Merci pour ta réponse !
Il n'y a pas de fréquence stable niveau visites. Disons que nous avons mis un frein très vite de toute façon, parce qu'ils sont très pénibles quand nous y allons. C'est source de conflits, de dépenses ( sa mère ne fait pas de courses ni un brin de cuisine. Elle ne pense qu'à se promener ), et leur vie étant assez déstructurée pour moi ( pas d'unité familiale, chacun vit de son côté, repas pris à des heures décalées et soit chiches soit excessifs au resto avec des litres de vin et des humeurs infernales ) je ne peux pas envisager d'y aller souvent.
Je pense que tu as raison, à quoi bon leur confier que je suis bipolaire si c'est pour vivre dans l'angoisse de leurs réactions et des conflits. Ce ne sont pas des personnes sur qui je peux compter et je me vois mal confier quelque chose d'aussi énorme qui peut avoir tant de conséquences à des gens desquels je ne suis pas proche.
Alors tant pis, je n'irai plus ou juste ce qu'il faut pour faire figuration, comme tu dis. Sa mère est très demandeuse. Elle est très intrusive, pose des tas de questions sur notre vie et ne peut pas comprendre comment on ne peut pas vivre selon ses schémas. J'ai demandé à mon mari de ne pas lui raconter ma vie, en ce qui me concerne. Lui étant libre de parler comme il le souhaite à sa mère ( c'est à dire, peu également ! ). Ce n'est pas quelqu'un à qui il faut confier des choses qu'elle serait susceptible de retourner contre soi à l'occasion, n'étant pas saine ni toujours très bien intentionnée. C'est quelqu'un qui se soucie énormément des apparences et des qu'en dira-t-on. Je l'imagine mal réagir positivement à l'annonce d'avoir une belle-fille psy et qui traverses des périodes de dépression sans travailler ;)

Merci à tous en tous cas :)
Bonne journée!

Epo
Back to top
Ptite-lilie
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 07 Sep 2013
Posts: 130

PostPosted: Thu 24 Oct 2013 - 14:38    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Je pense aussi que c'est la bonne façon de réagir ;)
Perso, moins je les vois, mieux je me porte! :p
Back to top
pupuce
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 16 Jun 2013
Posts: 51

PostPosted: Thu 24 Oct 2013 - 18:20    Post subject: sponge people Reply with quote

Coucou Epona

Je l'avais déjà écrit dans un précédent sujet, les bipolaire nous sommes des éponges à émotions. Les agréables comme les désagréable. On nous loue notre empathie très souvent, mais aussi notre "perméabilité psychique", absence de barrière/armure. C'est là le nœud de notre problème je crois..
Chaque stimulus est décodé, analysé, traité.. Entraînant une fatigue pour notre petit cerveau :)

Poupah
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Thu 24 Oct 2013 - 19:18    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Toi aussi Ptite-lilie ?! :p

Coucou Pupuce,

Merci pour ton message. Tu confirmes un sentiment ... L'hyper perméabilité ... C'est tout à fait ce que je ressens. J'ai souvent l'impression qu'une multitude de "petits riens" prennent un sens et des proportions qu'ils n'ont pas pour les autres. Au boulot, on s'étonnait fréquemment de ce que j'étais capable de sortir d'une expérience que vivaient d'autres. Des milliers d'informations que j'avais passé au crible de ma sensibilité et de mon entendement détaillées dans des pages de rapport! :p
Et toi vois d'ailleurs, quand j'ai connu sa mère et plus généralement sa famille, je me suis présentée sur la pointe des pieds et j'ai joué naturellement ma carte de l'empathie. Sa maman ayant beaucoup souffert elle-même dans sa propre famille ( mise dehors à 16 ans par une mère dépressive et acariâtre sans aucune raison, défavorisée par rapport à sa sœur et laissée livrée à elle-même ). J'ai tout de suite essayé de comprendre car ses parents se sont assez rapidement montrés complètement centrés sur eux-mêmes en se définissant comme victimes des autres. J'ai essayé de les rassurer et de temporiser. Mais je pense aujourd'hui qu'au fond, ce sont des gens qui ne font aucun effort et qui ne se remettent pas du tout en question. En fait, ils font beaucoup de cinoche quand ils te voient la première fois et finalement eux-mêmes ne sont pas clairs ni sains avec les autres. Comme beaucoup de gens qui jouent les victimes, ils se sont rapidement montrés eux-mêmes injustes, inconstants voire malsains. C'est quelque chose que j'ai souvent constaté chez ceux qui commençaient à aborder toute relation en parlant des souffrances que leur auraient infligé les autres ... Un drôle de retour de manivelle, une tendance à la manipulation. A contrario, beaucoup de gens que j'ai connu qui avaient énormément souffert ne se présentaient pas du tout spontanément tels quels. J'ai tendance à me méfier maintenant de ceux qui apprivoisent les autres en se présentant comme des persécutés et des victimes dès les premières rencontres ... :p

Personnellement, j'ai énormément besoin de me retirer du monde social et de me ressourcer dans la nature. Nature qui elle aussi me sollicite énormément lol (en parmant de stimuli ) mais elle me le rend bien! :)

Je veux bien que tu me donnes le lien de ton ancien sujet Pupuce si ça ne te dérange pas! :)
Back to top
bipolarité
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 29 Nov 2011
Posts: 486

PostPosted: Thu 24 Oct 2013 - 19:34    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Bonjour Epona
Je lis avec attention les difficultés que vous rencontrez lors de vos visites chez vos beaux-parents.

Il n'est nulle utile de leur annoncer votre maladie. Peu de gens comprennent ce que nous endurons au quotidien, que nous prenons de plein fouet les humeurs de chacun et que cela nous déstabilise.

Le mieux est de garder tout cela pour vous, pour vous protéger, car il est facile de nous mettre l'étiquette de "cinglé" sur le dos.

Laissez dire et essayez d'être impassible, ce qui n'est pas toujours facile.

Bon courage.

Bipolarité
Back to top
Ptite-lilie
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 07 Sep 2013
Posts: 130

PostPosted: Thu 24 Oct 2013 - 19:58    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Moi aussi je ne suis pas bipolaire, mais hypersensible oui et j'ai des beaux parents insupportables... quand tu vois que ton homme et son frère sont des garçons franchement adorables et que malgré ça ils ont fait les pires conneries, drogues, alcool et tout ce qui va avec... que la belle mère te sort des atrocités du genre "et il a tout gâché à l'adolescence" gloups... comment dire... cette fois là j'ai dû avaler mon estomac tellement j'étais mal! Ca et encore pire... son beau père (remariage depuis très longtemps, en fait son père, lui, est adorable ouf!) déteste les enfants, à nous avoir invité en vacances et avoir traité ma fille de punaise.... (méchamment), quand mon ami en a discuté avec sa mère, il a continué, mais en plus se traitait ironiquement de méchant.... bref! (et encore je ne vous détaille pas la semaine lol, comme dit mon ami "j'ai jamais été reçu comme ça", on préfère le prendre à la rigolade, car à quoi bon....) Depuis, plus je suis loin, mieux je me porte!!! Il y va seul (ah oui car ils habitent loin et passent quelques fois dans l'année, prenne un hotel et mon ami va les voir à leur hotel )...

Avec l'âge, l'amour de mon ami, j'apprends à ce que tout ça me touche moins, même si des fois c'est dur, mais je me forge une carapace, ce n'est pas plus mal!
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Fri 25 Oct 2013 - 15:40    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Bipolarité,

Je pense que vous avez raison. Et après tout, comme dit le proverbe, vivons heureux, vivons cachés.
J'ai su couper les ponts avec des personnes de ma propre famille sans avoir eu à me poser toutes ces questions. Je vais faire de même, en adoptant la même méthode, avec ma belle-famille.

Merci pour ces mots. :)

Ptite-lilie, oui. Je crois que malheureusement dans ce monde il est des gens beaucoup plus sensibles à leur petite personne qu'autres autres! Je me dis parfois qu'être bipolaire, du coup, n'est pas la pire des "tares" qui existe en ce bas-monde et qu'elle n'est au moins pas forcément gage d’égocentrisme et de dureté envers les autres ( tout dépend finalement de la personne qui est derrière la maladie, de son histoire et de son tempérament ). Je préfère me savoir bipolaire originale qui perd contact avec la réalité qu'une personne "saine" à tendance perverse narcissique indifférente à ses proches et aux autres ;) !
Vous avez su vous organiser ton mari et toi, c'est vraiment bien. Pour vos enfants, ce doit être difficile de supporter les remarques de leurs grands-parents. J'ai subi moi-même les propos, critiques et réprimandes d'une grand-mère bipolaire acariâtre et obsessionnelle qui ne supportait rien et qui était obnubilée par elle-même. J'ai beaucoup reproché à mes parents de nous avoir, ma sœur et moi, fait subir de très près ma grand-mère et ses humeurs, ses réflexions dures. Résultats des courses, aujourd'hui, je ne la supporte pas et n'ai plus aucune relation avec elle. Comme quoi, quand il n'y a rien à sauver entre des gens incompatibles, inutile de trop se forcer et de tenter le diable! Quand ça ne prend pas, ça ne prend pas!

Bonne journée à tous et à toutes :)
Epo
Back to top
Ptite-lilie
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 07 Sep 2013
Posts: 130

PostPosted: Fri 25 Oct 2013 - 20:09    Post subject: Difficultés au quotidien avec sa belle-famille Reply with quote

Ce n'est pas mon mari et pas leur petite fille mais chute c'est mon ptit secret! :p
Les personnes bipolaires ou cyclothymiques sont loin d'être des monstres (heureusement car nous conjoint on serait tous maso? :p )! :)
Et oui il y a des gens vraiment très centrés sur leur petite personne... je ne serai pas étonnée qu'il y ai d'ailleurs un rapport enfance/déclaration de la maladie/souffrance :( (et c'est d'autant plus dur d'entendre des choses aussi horrible de la part d'une mère!)
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Wikipédia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | phpBB © 2001, 2005 phpBB Group