Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire et leurs proches.
Le forum des bipotes  Forum Index FAQ Search Register Log in

1er RV chez un psychiatre

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 10:06    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonjour à tous,

Voilà, il y a quelques jours que je m'intéresse et que je lis ce forum dans lequel je trouve plein d'informations et vous en remercie.

Je vous explique un peu ma situation afin que vous puissiez m'aider au mieux et répondre à mes interrogations si possible. Il y a quelques temps, un ami (le seul), a voulu attirer mon attention sur le fait que je changeais souvent d'humeur, voire d'état général. Il connaît tous les aspects de ma vie puisqu'il est également mon collègue de travail. Il s'est renseigné de son côté et m'a parlé de bipolarité, depuis j'en ai parlé à ma mère qui a "confirmé" ses pensées. J'ai été suivi par une psychologue ainsi que ma sœur, pendant notre adolescence dans le cadre d'une procédure judiciaire et depuis plus rien... Quand je regarde en arrière, je m'aperçois que j'ai gâché ma vie, surtout sur le plan sentimental et social en général.

J'étais avec un homme (le père de mon fils de 5 ans), depuis 7 ans et je l'ai quitté pendant cette période 4 fois. La dernière rupture remonte au début de l'été et je croyais être certaine de mon choix. Sauf qu'à chaque fois je regrette et je ne sais même pas pourquoi je le quitte. Bien sur, sur le moment je lui trouvais tous les défauts du monde, je lui reprochais tous les problèmes de ma vie. Je peux dire qu'il en pris pour son grade... Et tout ça pour aller voir ailleurs, reprendre contact avec des ex.., lorsque je me trouvais dans une phase d'euphorie complète, de sentiments exacerbés... Cette "phase" a duré tout l'été pour la dernière, j'avais un tas de projets, j'étais en pleine forme alors que je n'avais plus besoin de dormir, manger... J'ai perdu 6kg en 2 mois. Et là depuis 2-3 semaines, plus rien c'est la descente complète je dirais. Je suis en arrêt, mon médecin généraliste m'a conseillé de prendre RV avec un psychiatre. Je me sens nulle, déprimée, je n'ai envie de voir personne (comme souvent)... Il m'a donné quelques noms mais je n'arrive pas à prendre RV, à sauter le pas. Un jour je me dis que c'est certainement utile, qu'il faut que je le fasse ne serait-ce que pour mon fils. Le lendemain, aujourd'hui en l’occurrence, je me dis que ça ne sert à rien. Que dire à cette personne étrangère alors que moi-même je ne me comprends pas...

Mais j'ai fais beaucoup de mal autour de moi, j'en ai conscience alors qu'en pensez-vous? Comment se passe un rendez-vous chez un psychiatre?

Est-ce que quelqu'un se retrouve dans mon récit même si il est concis et qu'il y a tellement d'autres choses à dire, malheureusement...

Bien à vous,

Pennychoux
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 10:06    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
sharissa
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 09 Jan 2013
Posts: 177

PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 11:10    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

je te dirais de prendre rendez vous pour au moins être fixée sur une éventuelle bipolarité ou pas, les psychiatres ne sont pas des monstres et si le contact ne passe pas avec le premier rien ne t’empêche de prendre rendez vous avec un autre parce que une chose est sure c'est que si tu doit être suivit tu doit être à l'aise avec ton thérapeute .
tu dis que tu ne comprends pas lui c'est son métier de comprendre il sera faire un diagnostique de tous tes maux, comme toi j'ai laisser trainer les choses avant de consulter et maintenant que je suis suivit je me porte beaucoup mieux peu être peut tu te faire conseiller un spécialiste par ton géraliste
Back to top
laelie
Bipote Diamant

Offline

Joined: 01 Sep 2013
Posts: 1,909

PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 14:44    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

N'hésite pas, prends rdv ! Même s'il faut en essayer plusieurs avant que le "feeling" passe, tu ne le regretteras pas. Déjà pour mettre en place un traitement adapté pour te stabiliser, et ensuite pour essayer de mieux te comprendre toi-même... Lorsque tu auras trouvé un thérapeute en qui tu auras confiance, tu verras que le fait de pouvoir se confier à quelqu'un qui ne te juge pas et qui a une vision bienveillante t'apportera beaucoup...

En ce qui me concerne je n'ai pas eu à faire le choix puisque j'ai consulté à 16 ans, emmenée par mes parents. Mais depuis un an j'ai pris la décision de changer, de choisir une psychiatre spécialisée dans les TCC ainsi qu'une psychologue formée à l'EMDR. Pas facile de prendre les choses en main, surtout en période dépressive, mais je ne le regrette absolument pas !

Bon courage à toi et n'hésite pas à poser des questions si tu en as besoin !
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 16:22    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

consulter un psychiatre n'engage à rien, mais il peut t'aider à faire le point
un diagnostic prend un minimum de temps, un temps de dialogue et d'observation
comme il a été dit, leurs qualités humaines sont très variés, si les premiers contacts ne sont pas probants, tu peux choisir quelqu'un d'autre
mais c'est un travail humain d'étude, chacun doit trouver ses marques
c'est bien d'ouvrir une porte et de voir ou cela te mènera...
bon courage
Back to top
selven
Bipote Saphir

Offline

Joined: 02 Jul 2013
Posts: 668

PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 17:17    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

bonjour , tu ne risque rien a voir ton premier psy , ne te pose pas trop de questions . tu verra bien avec lui , si tu ne le sens pas au bouts de plusieurs entretiens change c est tout.moi j en ai vu 7 ou 8 avants d être avec cela .je ne pense pas quand un rendez vous il puisse te donner un diagnostique . mais tu fais un pas dans la bonne direction.tiens nous au courant de l évolution des événements . courage a toi
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 17:43    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Merci à tous pour vos réponses, pour avoir pris le temps de me lire. Ça m'encourage beaucoup.
Je vais prendre RV dès demain avec la personne que mon généraliste m'a indiqué, comme vous dîtes c'est un premier pas, je verrai bien si "ça passe" avec lui ou pas.
Je vous tiens au courant et continue à parcourir ce forum dans lequel je peux enfin me retrouver et qui m'aide à me dire que ce qu'il m'arrive n'est pas une fatalité..
Merci!
Back to top
laelie
Bipote Diamant

Offline

Joined: 01 Sep 2013
Posts: 1,909

PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 17:54    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bravo pour ta détermination, tiens-nous au courant !
Bon courage
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 18:00    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

C'est grâce à vous, à toi..! J'espère avoir toujours le même courage au moment de prendre mon téléphone demain..
Back to top
laelie
Bipote Diamant

Offline

Joined: 01 Sep 2013
Posts: 1,909

PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 18:16    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Tu l'auras ! Sinon reviens poster, on te coachera ! Razz
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Wed 16 Oct 2013 - 18:18    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Ok, pas de soucis Razz
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Fri 18 Oct 2013 - 10:13    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonjour à tous,

Voilà, j'ai essayé d'appeler hier matin et ce matin la psychiatre que m'a conseillé mon généraliste, sans succès...

Je vais tenter d'en joindre d'autres parce que c'est désespérant, de plus je me sens aller mieux et je sais que d'ici quelques jours je ne verrais plus du tout l'intérêt de ce rendez-vous... Je recommence à m'activer (reprise d'un projet pro laissé à l'abandon, tocs de ménage...)

Si jamais quelqu'un connaît un bon psychiatre dans l'Ain, joignable, n'hésitez pas à me faire part de vos expériences...

Bonne journée.

Pennychoux
Back to top
selven
Bipote Saphir

Offline

Joined: 02 Jul 2013
Posts: 668

PostPosted: Fri 18 Oct 2013 - 10:27    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

bonjour , je pense que tu devrais prendre un rendez vous , fais le forcing auprès du psy ou vas vers ton cmp le plus proche . et je pense que tu devrais relire la fin de ton message :Je recommence à m'activer (reprise d'un projet pro laissé à l'abandon, tocs de ménage...).fais attention as toi
Back to top
MS
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 25 Nov 2010
Posts: 188

PostPosted: Fri 18 Oct 2013 - 11:12    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Fais-toi aider par cet ami ou par ta mère pour prendre le rendez-vous, et même te faire accompagner là-bas. Ensuite tu rencontreras le psy et tu jugeras de ton feeling avec lui/elle.

Tu sembles plutôt motivée, alors profites-en. Tu verras ce qu'il en est le jour ou un diagnostic sera posé sur si oui ou non tu es bipolaire. D'ici là, pense que les médecins sont formés pour nous aider, nous faire aller mieux, et dans le meilleur des cas nous guérir. Tu te sentiras mieux au minimum d'en avoir parlé.

A bientôt pour les nouvelles,

MS
Back to top
laelie
Bipote Diamant

Offline

Joined: 01 Sep 2013
Posts: 1,909

PostPosted: Fri 18 Oct 2013 - 11:55    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Tu peux effectivement en essayer d'autres, tu n'as rien à perdre !
Donne nous de tes nouvelles et bon courage !
Back to top
fontaine
Bipote Diamant

Offline

Joined: 03 Mar 2008
Posts: 2,386

PostPosted: Sat 19 Oct 2013 - 11:05    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

les psychiatres sont assez surbookés en ce moment, tu peux avoir un délai d'attente. Tu entres dans un processus à long terme, il faut être un peu constant ,ne pas zapper un rdv car ce jour il fait beau et que tu te sens bien. fixe toi un objectif dans ta démarche, avoir un vie plus stable, semble t il, attelle toi à une feuille de route.
bon courage
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Mon 21 Oct 2013 - 09:48    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonjour à tous,
Merci pour vos encouragements. Comme vous me l'avez conseillé j'ai insisté un peu et je viens tout juste d'arriver à joindre un psychiatre pas loin de chez moi.
J'ai RV mardi 29/10 à 18h30 donc.
J'ai immédiatement demandé à mon ami de m'accompagner. Il a accepté de suite, il connaît bien mes angoisses...
Je n'ai absolument pas envie d'y aller parce que je ne sais comment aborder le RV... Mais je sais qu'il faut et que maintenant, en ayant commencé les démarches, il faut que je m'y tienne quoi qu'il m'en coûte..
Si vous avez quelques conseils à me donner pour aborder ce premier RV sereinement, n'hésitez pas, vos messages sont toujours d'un grand réconfort et plein de bon sens, ce dont je manque clairement!
Bonne journée
Back to top
selven
Bipote Saphir

Offline

Joined: 02 Jul 2013
Posts: 668

PostPosted: Mon 21 Oct 2013 - 09:57    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

bonjour , la première chose pour moi , tu vas chez un psy pour te faire aidé ne perd pas ça de vu. après normalement c est un pro si toi tu ne sais pas comment faut faire lui doit le savoir non? alors que tu soit inquiéte cela es normal , la peur de l inconnu .quand tu sera en face de lui tu sera comment faire et la seulement . ne stresse pas trop et courage a toi
Back to top
laelie
Bipote Diamant

Offline

Joined: 01 Sep 2013
Posts: 1,909

PostPosted: Mon 21 Oct 2013 - 10:02    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Tout d'abord félicitation, c'est déjà un grand pas de franchi !
Et pour le rdv ne t'inquiète pas, il s'agira d'une prise de contact où tu pourras exposer clairement tes questions et expliquer ton mal-être sans crainte d'être mal jugé. Tu verras, ça fait du bien !!

Encore bravo !
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Mon 21 Oct 2013 - 10:07    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Oui Selven tu as raison, je sais qu'à partir du moment où je serai en face de lui, les choses se dérouleront certainement plus facilement que ce que j'imagine à l'heure actuelle.
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Mon 21 Oct 2013 - 10:10    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Merci beaucoup Laelie, tes encouragements font toujours plaisir.
Où en-es tu toi? Le diagnostic a t-il pris du temps à être posé?
Back to top
laelie
Bipote Diamant

Offline

Joined: 01 Sep 2013
Posts: 1,909

PostPosted: Mon 21 Oct 2013 - 11:38    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Oui le diagnostic a pris 13 ans ! J'ai fait un syndrome de stress post traumatique à 16 ans qui a entraîné un épisode de dépression majeure, très mal pris en charge pour différentes raisons... Suite à cela 13 ans de rechutes successives, j'ai dû essayer tous les AD existants !! Avec quelques phases de répit qui m'ont permis de poursuivre mes études, de rencontrer mon conjoint, de travailler...

Devant le peu d'évolution j'ai finalement décidé de changer de psy pour m'orienter vers les TCC, et c'est cette psychiatre qui m'a diagnostiquée unipolaire et mise sous thymoregulateurs. Elle m'a aussi orientée en EMDR pour le stress post traumatique.

Tout ça c'était il y a un an, depuis je sens qu'on travaille enfin le fond du problème mais ça ne se fait pas sans douleur... Je suis en arrêt de travail depuis 7 mois... Sad

Enfin garde à l'esprit que même si c'est dur, très dur, il vaut mieux être correctement suivi et pouvoir affronter ses "démons intérieurs" plutôt que de laisser la situation s'enliser...

J'espère que ce psychiatre correspondra à tes attentes et saura te rassurer et t'accompagner sur la voie de la stabilité !
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Mon 21 Oct 2013 - 21:28    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Laelie,

Merci de ta réponse... Je suis en arrêt également en ce moment et j'appréhende la reprise (lundi prochain, veille de mon fameux RV...). Je comprends donc ton sentiment...

J'imagine bien que tout ne va pas être simple et que ça va être douloureux, mais la situation l'est déjà alors..!

J'espère aussi que ce spécialiste conviendra, l'approche au téléphone n'a pas été très évidente mais si je m'arrête à ça je n'irai jamais. J'ai bien compris que ce processus allait prendre du temps et que j'allais peut-être avoir à changer de médecin, j'essaie de me faire à l'idée. j'aimerai tant que les choses "coulent" sur moi au lieu que tout m'angoisse! Enfin...

En tout cas, merci de me faire partager ton expérience.

Je te souhaite plein de courage!

Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Tue 29 Oct 2013 - 22:39    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonsoir à tous,

Voilà je reviens poster ici pour vous donner des nouvelles suite à mon premier RV chez le psychiatre.

J'avais beaucoup d'appréhensions et elle se sont avérées être fondées...

Après m'être posée des tas de questions, avoir préparé le RV, avoir tout déchiré, j'ai décidé d'y aller en totale improvisation. De toute manière j'ai repris le travail lundi ce qui laisse beaucoup moins de place à mes tergiversations incessantes...

J'étais donc son dernier RV (18h30) et j'ai senti tout de suite qu'il était plutôt pressé. 1 ère question après m'avoir demandé mon adresse et ma carte vitale, "vous venez pourquoi?". Vous me direz que c'est logique mais que dire, par quoi commencer? J'ai un peu bloqué et lui ai dit que je venais sur conseil de mon médecin traitant qui m'a arrêté deux fois en 1 mois et demi, que dans tous les aspects de ma vie je n'arrivais plus à gérer mes humeurs, réactions et que j'aimerai me stabiliser, avoir une vie normale...

Il m'a ensuite questionné sur le spectre familiale, frères/sœurs/parents, relations avec eux...J'ai pu développer un peu sur les antécédents psychiatriques (je ne sais pas si c'est le bon terme?) de mon père non traités et les "traumatismes" de mon enfance. J'ai donc parler de ces troubles et de bipolarité. Erreur!!! Je pense que je n'aurai pas dû et ça l'a me semble t-il un peu braqué. Je ne lui ai pas dit que je pensais être atteinte de troubles bipolaires mais que je m'étais renseignée sur le sujet (en grande partie ici) sur conseil de mon ami Fred et après en avoir parlé à ma mère et à mon médecin. J'ai pensé bon de me renseigner sur ce sujet qui paraît me concerner pour mon entourage et que je ne connaissais absolument pas. Le psychiatre m'a donc demandé de but en blanc si je pensais être bipolaire. Je lui ai dit n'en avoir aucune idée. Il m'a dit : "si vous voulez, je vous donne un médicament, on se revoit dans 50 ans, il semble que ce soit une maladie à la mode!". En gros il me demandait si ça m'arrangeait qu'il diagnostique ça chez moi!! Il m'a demandé si je prenais un traitement, ma position par rapport à la médication et il parût surpris quand je lui ai répondu que dans toute ma vie j'ai dû prendre 3 doliprane et 2 smecta! et que j'avais stoppé le Miansérine prescrit par mon généraliste lors de mon arrêt (le 1er de ma courte vie!) parce que ça m'avait fait vraiment déprimer et dormir (c'était le but du médecin de me faire dormir et manger, pas déprimer :-) )

On a ensuite évoqué l'aspect vie sentimentale (catastrophique chez moi de par mes revirements incessants et conneries en tout genre..), et son analyse c'est que je suis jeune, à tout juste 26 ans il m'explique que je suis encore presque une adolescente pour lui et que tout ça va se stabiliser... Donc en 7 ans de relation avec le papa de mon fils, je le quitte 4 fois, déménage 3 fois avec pertes et fracas, regrette à chaque fois et reviens sur mes pas, pour lui tout est normal. Ça va se stabiliser, les dommages collatéraux, pas grave apparemment!! Et mon fils dans tout ça?

Bref, pour lui aux vues (très brèves) de ce que j'ai vécu dans le passé, de ma situation professionnelle plus que limite, et bien je m'en sors plutôt bien. Je me dis qu'il y a plusieurs options : - soit je me suis pas bien expliquée (probable),- soit il s'en fout (possible), - soit il faut attendre le prochain RV pour pouvoir plus approfondir (il m'a dit que le prochain RV serait plus court 30min, je n'y suis pourtant restée que 40min, difficile d'approfondir), - soit je l'ai vraiment braqué en parlant de bipolarité (quasi certain)

Que pensez-vous de ça? Je n'ai vraiment pas eu l'impression que lui veuille approfondir en tout cas. J'ai aussi l'impression d'être passée à côté de ce rendez-vous de pas avoir su dire ce qu'il fallait, décrire comme il faut ce qu'il m'arrive, que je ressens.. Non pas que je veuille être bipolaire ou souffrir de quelque trouble que ce soit, je ne pense pas que quelqu'un le souhaite d'ailleurs. J'ai juste trouvé ici, des conseils, beaucoup de compréhension et des témoignages dans lesquels je me retrouve... Et lui, il n'est pas sensé m'aider à comprendre?

J'ai hâte d'avoir vos ressentis et conseils (ça va devenir une habitude)

Bonne soirée
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Wed 30 Oct 2013 - 12:02    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonjour Pennychoux,


Ton état me fait beaucoup penser au mien, alors je me permets de réagir à ton message :)

Quand je lis ton post, tu sembles être très ( =trop ) angoissée à l'idée d'être mal comprise, de ne pas dire ce qu'il faut, c'est même un chouilla obsessionnel si je puis me permettre. J'étais comme toi il n'y a pas moins de deux semaines alors que je voyais ma psychiatre pour la première fois. Pour info, j'avais déjà été diagnostiquée bipolaire trois fois ( urgences psy + deux psychiatres libéraux ) deux ans auparavant. Jamais je n'avais eu l'idée avant d'être bipolaire. Un psy m'avait mis sur la piste des surdoués ( qui me laissait sceptique, franchement ), plusieurs généralistes sur la spasmophilie et les carences en calcium/magnesium ( jamais visible sur de quelconques analyses, j'en rigole de bon cœur à présent ). Il faut que tu sois bienveillante vis à vis de toi-même dans la mesure où ces angoisses, ce stress sont légitimes : tu as peut-être vécu très longtemps sur un rythme anormal et en souffrance sans soins et échecs après échecs. Des milliers de choses doivent se bousculer dans ta tête dans le désordre.

En fait, je pense que l'on est soi-même tellement embrouillée et perdue que l'on en arrive à perdre le thérapeute. Et ce, alors même que c'est la première peur que l'on a justement et que l'on chercher frénétiquement à éviter. En fait, j'ai l'impression que tu as déjà commencé à relier tous tes épisodes de vie aux symptômes et manifestations de la bipolarité. Sauf que tu n'as pas commencé par les "mots magiques" que beaucoup de médecins attendent quand un sujet bipolaire vient consulter. En théorie, il vient consulter parce qu'il est en grande souffrance. Encore plus souvent, il vient consulter en cabinet parce qu'il est en pleine phase dépressive ou maniaque, parfois suite à une HP. Et quand le thérapeute ne voit pas clairement l'une de ces deux phases portée par une grande souffrance, il hésite. Tu liras dans bien des billets et chez les spécialistes que les formes atténuées, atypiques, les périodes intermédiaires aux crises posent des soucis diagnostic chez beaucoup de praticiens qui ont tendance à mettre les maux dont souffrent le patient sur le dos de troubles de la personnalité, d'angoisses, etc.

De mon côté, mes obsessions et mes angoisses ( vouloir tout dire, peur passer à côté de l'essentiel, sentiment de ne pas avoir assez de temps pour tout détailler, dire ce qu'il faut ), font qu'aujourd'hui ma psychiatre ne focalise pas sur un traitement prophylactique de fond pour traiter mon TBP mais focalise sur les troubles anxieux et de la personnalité qu'elle croit avoir détecté. Sauf que personnellement, j'ai tout de même fait quatre dépressions majeures de 6 mois environ ( plus d'alimentation ni d'abreuvement, au lit toute la journée dans le noir à pleurer sans pouvoir m'arrêter sans raisons) après des périodes plus courtes de délire et d'excitation où je faisais clairement n'importe quoi, dans l'euphorie la plus totale :p
Si tu es dans ce cas, je te conseille de ne pas chercher à prouver à ton psychiatre, même involontairement, que tu es BP. Tu as le droit de soupçonner une bipolarité en plus avec la confirmation de tes proches, après avoir subi des périodes de dépression, de dépression et d’excitation ou d'euphorie. N'essaie pas de faire son boulot à sa place. Il faut que tu essaies d'y aller plus sereinement en sachant que c'est un médecin et que si tu es bipolaire, il le saura.
Si par contre, sa méfiance et son attitude te semblent sur la distance injustifiés, va consulter un spécialiste du TBP ou un centre spécialisé ou un autre praticien.

Je pense qu'il faut se soulager. Tu ne joues pas ta vie sur une consultation. Dis-toi que tu as le temps, qu'il faut le prendre. Que personne ne passera à côté de rien dans la mesure où tu parles sereinement de ta souffrance. Tu as parlé en premier de tes échecs si je comprends bien. Sûrement parce que tu te sens coupable et que ce sont des marqueurs traumatisants forts pour toi. Mais l'échec social ou professionnel n'est pas un symptôme clinique du TBP. Il peut être une conséquence du TBP dans la manifestation d'épisodes sévères ( = qui empêche d'exécuter ses obligations et d'avoir une vie personnelle et sociale normale ). Tu sais, beaucoup de praticiens sont formés à partir de tableaux cliniques très stricts, stéréotypés. Et quand tu ne rentres pas dans les cases, ça peut être long.

Si j'étais toi, j'essaierai de prendre les choses plus calmement. Essaie de te forcer à dresser un tableau de tes phases, ton historique. Mais de manière synthétique, sans rentrer dans les détails. Les échecs sont des conséquences. Aussi focalise-toi uniquement sur la détection de ces pics d'humeur vers le vers et vers le haut. Tu verras qu'assez naturellement, avec un tel graphique ou tableau que tu peux amener en consultation ( une copie pour toi, une copie pour le médecin ), tu sauras préciser à sa demande les circonstances et conséquences de ces troubles de l'humeur sans focaliser excessivement sur eux.

C'est ce que je m'astreins à faire depuis quinze jours. J'ai téléchargé le graphe de l'humeur du Dr Hantouche que je remplis tous les jours. J'ai dressé un tableau de l'historique de mes épisodes avec comme colonnes :

- nature et durée de l'épisode ( dépression/ manie et durée )
- les symptômes ( angoisses, dépersonnalisation, anorexie, angoisses panique, etc )
- les conséquences personnelles et affectives ( ruptures soudaines, perte de personnes, mensonges, etc )
- les conséquences sociales et professionnelles ( perte d'emploi, chômage prolongé, inactivité totale, associabilité, etc )

Enfin, j'ai écrit un petit texte sur ce don je souffrais clairement enfant et adolescente ( boulimie, timidité, mythomanie, etc ). Mais naturellement, sans chercher à l'expliquer. J'ai seulement décrit ce que j'ai ressenti et vécu. Point.

Voilà ce que je peux dire pour ma part. Finalement, c'est tout à fait personnel. Mais ton angoisse et tes peurs m'ont rappelé quelqu'un ! Rires ...
J'avais aussi crée un billet ici juste avant la consultation sur le même thème que toi il y a environ 3 semaines! :)))

Bonne chance et prends soin de toi.
Epo
Back to top
laelie
Bipote Diamant

Offline

Joined: 01 Sep 2013
Posts: 1,909

PostPosted: Wed 30 Oct 2013 - 12:28    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonjour,

Difficile d'analyser tout ça, tu es peut-être tombée sur le mauvais numéro, mais je pense que ça vaut le coup d'approfondir tout ça avec un autre rdv. Tu le revois dans combien de temps ?
Bon courage
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Wed 30 Oct 2013 - 21:20    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonsoir les filles,

Je vous remercie de m'avoir lu et répondu.

Laelie : Je le revois le 25 novembre normalement (normalement parce que je me tâte de prendre contact avec un autre psychiatre). Je te remercie de venir aux nouvelles alors que j'ai lu hier soir en me baladant sur certains post que tu étais au plus mal... J'ai beaucoup pensé à toi aujourd'hui. Comment te portes-tu?

Epona : Je te remercie aussi de m'avoir répondu, j'aime ce forum parce qu'on y échange avec des gens qui nous comprenne, ta réponse en est la preuve. Aurais-tu lu en moi comme dans un livre ouvert?

Tu as raison sur tous les points, j'angoisse beaucoup trop, essaye de toujours tout maîtriser... Tu parles au début de ton message des problèmes physiologiques vers lesquels les médecins généralistes t'ont orienté au départ, et aujourd'hui on m'a parlé de problèmes hormonaux ou thyroïdiens qui peuvent provoquer des changements d'humeur et d'autres symptômes sympathiques qui peuvent induire en erreur sur le diagnostic. Peut-être qu'effectivement un bilan sanguin et hormonal serait un bon départ pour éliminer ou creuser certaines pistes?
Et oui, c'est le bordel dans ma tête, ça fuse dans tous les sens et quand j'y pense aujourd'hui, il n'a pas dû comprendre pourquoi je venais ça va pas la tête? . Je n'ai pas su expliquer ma souffrance parce que je suis certainement dans une phase intermédiaire sinon je n'aurai pas fait ces démarches aussi facilement. Je n'aurai pas eu le courage d'y aller ou je n'en aurai pas vu l'utilité suivant la période. J'ai lu, comme tu disais justement, les difficultés pour les spécialistes de poser un diagnostic suivant dans quelle phase tu es quand tu le rencontres et c'est tout à fait compréhensible.

Je vais tâcher d'appliquer tes conseils quant au "lâcher prise", mais je n'ai pas besoin de t'expliquer à quel point c'est compliqué... Les angoisses sont tellement intenses et l'envie de m'en sortir aussi que ça fait un beau mélange de sentiments contraires qui s'entrechoquent. Je passe du "tout va bien" à tout l'inverse dans une même journée depuis 2 semaines et c'est compliqué à gérer. J'ai voulu je crois, y aller pour régler mes problèmes récents comme tu l'as si bien compris, mes échecs des derniers mois et ce n'était pas vraiment le sujet. Je suis passée par une phase d'euphorie complète depuis le mois de mai dernier je dirai jusqu'à début septembre et quand tout est "retombé" je me suis rendue compte des dégâts causés autour de moi. Ça laisse du temps 4 mois pour foutre sa vie familiale, sociale, professionnelle en l'air! Du coup, on m'a conseillé de m'occuper de moi et d'essayer de comprendre.

Comme tu indiques je vais essayer de prendre le temps, de noter ce qu'il se passe. Où as-tu téléchargé ce graphe de l'humeur du Dr Hantouche? Ça m'intéresse, je suis tellement perdue... Dans tous les cas ton récit me rappelle étrangement quelqu'un aussi ^^ Je vais de ce pas aller consulter ce que tu avais écrit il y a quelques temps du coup! J'ai l'impression que tu arrives bien à décrire ce qu'il t'arrive grâce au tableau que tu tiens et je vais tenter la même chose. J'espère juste arriver à me tenir à ça, régulièrement, et pas laisser tomber dans quelques temps comme d'habitude...
Pour conclure, je pense qu'il faut que j'arrive à prendre un peu de recul sur tout ça et faire un travail de fond. Je te remercie de tous tes bons conseils.

Prenez bien soin de vous!

Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Thu 31 Oct 2013 - 14:33    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Coucou pennychoux,

Merci pour ton enthousiasme! :)

Tu parles de problèmes thyroïdiens et hormonaux. Dis-toi qu'ils sont souvent impliqués dans le TBP. Ce n'est pas parce que ton médecin ne focalise pas sur ce que tu attends ( le TBP en lui-même en te disant "oui, vous êtes bipolaire" ), que ce qu'il dit est faux ou s'écarte du diagnostic de TBP. Tous les psychiatres ne te diagnostiqueront pas BP dès la première séance et préfèreront suivre leur propre cheminement par hypothético-déduction en étudiant scrupuleusement qui tu es, ton état de santé général, etc. Voilà pourquoi il est aussi difficile de coller une étiquette à un psychiatre si vite. Son scepticisme n'est pas forcément un refus catégorique de diagnostic BP. La meilleure chose à faire serait de demander des explications enfin plutôt des éclaircissements. Par exemple : Pouvez-vous affirmer aujourd'hui avec certitude que le diagnostic de TBP soit écarté ?

Je pense que tu dois avant tout te respecter et aussi faire diligence vis à vis de ton ressenti. Pardon de le dire, mais le ressenti d'un patient est très important. Si tu as besoin d'explications, d'être face à un praticien ouvert, peut-être qu'il ne te sera pas bénéfique de poursuivre avec un thérapeute qui ne veut pas se donner la peine de t'en fournir ou qui ne répond pas positivement à tes angoisses. En gros, tu ne devrais jamais avoir à t'en vouloir ou à regretter en sortant d'une séance dans la mesure où il y a eu sincérité et écoute, confiance mutuelle. Crois-moi, sans avoir dit tout ce que j'aurais voulu dire pour ma part, ma dernière séance a été dense et surtout, ma psychiatre est très respectueuse et réceptive. Elle a accepté très volontiers les documents que je lui donné, elle s'est montré tout à fait réceptive. J'en suis sortie bien et encouragée, avec le sentiment d'avancer et des objectifs pour la séance suivante.

Même si tu ne retournes pas chez ce psy là, franchement, essaie de faire ce tableau dont je te parle. Je sais que nous sommes tous différents et qu'à chacun ses méthodes, mais c'est une aide précieuse pour parvenir à ne pas t'éparpiller. Si tu te fixes l'objectif de déterminer très exactement tes périodes "up" et tes périodes "down" ou "mixtes" en focalisant sur l'humeur, cela devrait t'éviter la tentation de raconter frénétiquement ta vie dans le désordre avec l'obsession inconsciente de tout vouloir expliquer! :)
Parfois, c'est difficile de se rappeler de tout et ce n'est pas grave, ça reviendra petit à petit. De même, les épisodes parfois ne sont pas clairs, ils peuvent être mixtes. A ce moment-là, c'est bien de pouvoir caractériser les états dans lesquels tu étais. Par exemple : irritable et agité pendant tel laps de temps ( de manière significative je veux dire ).

Le TBP est un trouble de l'humeur. Point. Il n'est lpas un trouble de l'ordre de vie même si le désordre de vie et les échecs sont des conséquences souvent inévitables à cause justement de ces cycles qui nous empêchent d'agir, de penser et d'être de manière appropriée.

Pour le graphe de l'humeur, arf je n'arrive plus à retrouver le site. Serait-il possible de t'envoyer les prototypes que j'ai téléchargés par mail ? Ou alors, peut-être demander à Bipote s'il serait possible de les suggérer au téléchargement dans un billet ici ? Il y en a plusieurs. Celui que j'utilise est un tableau mensuel qui te demande de préciser chaque jour ton humeur ( ça va de -3 à +3 en passant par 0 ), ton poids ( un indicateur intéressant et important. Quand je suis en hypo ou en dépression avec grand agitation mentale et physique, je peux perdre 3 kg en deux ou trois jours. certains prennent rapidement du poids au contraire ), le nombre d'heures de sommeil, le traitement pris et la posologie journalière avec de la place dans la colonne de chaque jour pour noter des trucs en plus que tu as relevé. Pour chaque mois, un tableau. Il faut se fixer une heure dans la journée pendant laquelle le garnir. Ce qui est bien aussi c'est de tenir un même temps un journal de bords synthétique dans lequel tu précises les heures de lever et coucher, les heures de repas, comment tu t'es sentie, brièvement, tout au cours de la journée. Ce qui fait qu'à la fin du mois, tu as une visions précise de l'évolution de ton état et de tes humeurs, suivie de concert par ton psychiatre. Je sais que personnellement, étant souvent très agitée mentalement et déconnectée, j'ai des trous de mémoire. Je sais mal détailler et circonscrire mes périodes, mes cycles. Là au moins, je marque tout au jour le jour une fois par jour. Tout est consigné. Cela aide à se surveiller, c'est pas plus mal. Moi aussi je suis très distraire tu sais, je passe du coq à l'âne. Mais tu verras, si tu décides au fond de toi de tenir ces journaux quotidiens, tu le feras. Peut-être même que cela t'apportera une aide substantielle rapidement, un support pour comprendre ce qu'il se passe, t'éviter d'édulcorer ou de te perdre dans des détails ou des obsessions connexes qui n'apportent pas grand chose du point de vue diagnostic.

Voili voilou. En fait, je pense qu'il faut accepter de s'organiser correctement voire ne pas s'en laisser le choix. C'est que du positif en retour, je t'assure. Surtout pour les obsessionnelles stressées comme toi et moi!!!!! Rires :))

J'espère que ce message t'aura été un peu utile.
Bonne journée à toi et à tous.

Epo
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Sun 3 Nov 2013 - 12:13    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Salut Epona!

Merci pour ta réponse comme d'habitude très utile et fournie

Oui, j'aimerai vraiment remplir ce tableau, si on pouvait se l'échanger par mail ce serait top. Comment faire? Je pense que ça me sera d'une grande utilité pour m'organiser et comme tu dis, ne pas partir dans des obsessions inutiles..

Je ne sais toujours pas si je retournerai voir ce psychiatre, je veux me laisser un peu de temps, faire quelques examens médicaux (j'ai perdu pas mal de poids ces derniers temps, je recommence à ne plus dormir beaucoup la nuit sans être spécialement fatiguée....), et remplir ce tableau pour voir et comprendre dans quelle phase je me situe et essayer de voir quand ça dérape!

Tiens moi au courant si tu as la possibilité de me faire passer tes éléments.

Merci beaucoup pour ton aide et ton soutien. J'espère que toi ça va en ce moment?

Bonne journée.

Penny
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Mon 4 Nov 2013 - 20:36    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Coucou Pennychoux !

Apparemment on peut mettre des fichiers ici. Je n'avais pas fait attention. Je dépose alors le graphe de l'humeur du Dr Hantouche d'une part.
Je t'en mettrai d'autres pas mal et un peu différents au fil de ce billet.

Les diagrammes et tableaux ne sont pas des médicaments ni une thérapie mais un acte d'auto vigilance salutaire :)
Ils peuvent aider à ne pas perdre pieds, à revenir un peu sur terre à une plus simple considération de soi. Il suffit de se fixer une heure dans la journée pour le remplir. Par exemple, tu règles la sonnerie de ton portable à 18h. Tu te poses et tu remplis. Puis tu te mets sur le traitement de texte, tu marques la date du jour et en quelques tirets, tu détailles quand et comment tu t'es levé, tes humeurs, si tu as mangé et quand, etc. Ne rentre pas dans les détails ou ne va pas chercher midi à quatorze heure. Tu enregistres tout ça sur la mémoire de ton ordinateur ou tu le classes dans une chemise si tu n'as pas de PC. De suite, tu verras que le psychiatre appréciera, je pense. Ce genre de tableau va lui parler. Mais surtout, toi, tu auras un vrai recul sur l'historique de tes cycles, de tes états. Tu pourras aussi dresser des parallèles avec la posologie, tes prises ou pertes de poids, tes menstruations, etc. Bref, tout ce que des personnes anxieuses et obnubilées comme toi et moi ne feraient pas naturellement, tant on est préoccupées à tout décortiquer dans le désordre et par des tas de petits détails qui nous obsèdent :)

De mon côté, je dois voir ma psychiatre vendredi. Elle aura eu le temps de lire mes documents, je vais essayer de moins la surcharger de données et d'écrits sur moi et de la laisser un peu mener la danse maintenant. Bref, je lâche prise. Carpe diem. Mes humeurs sont à peu près stables mais je ne supporte pas de faillir à mes horaires, à mon rythme de vie. En gros, il ne faut aucun chamboulement pour que le château de cartes de n'effondre pas. Puis va falloir maintenant essayer de remettre un pied dans la vie socio-professionnelle et là ........................ :)))

J'espère que ce diagramme ne te cassera pas trop les pieds et te sera utile! Je posterai les autres dans d'autres messages car je ne peux pas accumuler les PJ dans un seul.

Tiens-nous au courant pour tout en tous cas. De tout coeur avec toi!

Bonne soirée Penny

Epo

Je ne pense pas qu'il faut que tu te dises que tes obsessions sont inutiles. Elles ont quelque chose à te faire comprendre, c'est un travail de fond sur soi. Je le commence aussi, on va pouvoir se coacher mutuellement lol! :) ... Finalement, si ton psy les a remarqués, c'est aussi bien. La seule chose, c'est que d'avoir des plages aménagées pour faire le point calmement sur ta journée sera bon pour toi sur le long terme. Tu auras des points de repères quand tu seras perdue ! Des choses un peu basiques mais finalement fondamentales pour comprendre ce qui se passe et comment concrètement je pense.
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Mon 4 Nov 2013 - 20:38    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Ah ... Malheureusement le graphe n'a pas été édité.

Pourrait-on avoir de l'aide de la part des administrateurs au sujet des PJ svp ? :)
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Mon 4 Nov 2013 - 22:00    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonsoir Epona!

Oui, j'espère que nous seront lues pour l'aide demandée au sujet des PJ.

Je te remercie encore de faire ton possible pour m'apporter de l'aide documentée qui plus est. J'en ai besoin, je suis tout à fait d'accord avec toi, faire ce "reporting" m'aiderait grandement et peut-être le psychiatre à l'avenir.
Tout comme toi, je suis à peu près stable je pense en ce moment mais hyper réglée, et si un grain de sable vient se mettre dans mes rouages rien ne va plus...Comme aujourd'hui, ma journée de boulot qui s'est très mal passée. Je suis en rage contre ma chef et une collègue, tout ce petit monde profite bien de moi et je sens que ça peut me faire basculer...Vers quoi, à voir...

Donc quand tu écris sur la reprise de vie socio-professionnelle, je comprends tout à fait à quoi tu peux penser! D'ailleurs si tu as besoin d'aide, de conseils ou juste d'écoute à ce sujet, je suis calée. Autant je ne maîtrise pas du tout ce qui m'arrive, mes humeurs, la maladie en gros, autant sur le plan socio-professionnel, je peux te soutenir alors n'hésites pas!

Quant aux obsessions, mon psychiatre n'a rien remarqué mais on va dire que le premier RV était un test. Et puis je sais tellement bien dissimuler, il faut juste que je sois plus naturelle la prochaine fois...J'aurai déjà moins peur dans le sens où je l'ai déjà appréhendé physiquement et c'est pour moi une démarche très importante. Et puis c'est dur, honteux presque de dire quelles obsessions t'habitent, n'as-tu pas eu de mal toi, les premières fois, à te livrer? Sans problème pour le coaching mutuel, ça m'aide beaucoup de partager et d'aider quand je peux, alors pourquoi pas! ^^

Tiens moi/nous au courant aussi du déroulement de ton RV vendredi, savoir si les éléments que tu lui a fourni lui ont apporté etc... Si tu as envie de partager bien sûr!

Si jamais on n'obtient pas de réponse pour les fichiers attachés aux messages, ça m'intéresse par mail... En même temps je fais ma feignasse, je pourrais chercher les graphes sur le net ou commencer sur support papier...

Je te souhaite une très bonne soirée également.

Penny
Back to top
Bipote
Admin_Bipote

Offline

Joined: 07 Jul 2007
Posts: 10,982

PostPosted: Tue 5 Nov 2013 - 09:30    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonjour,


Je pense qu'il est important pour vous d'identifier vos attentes, ce que vous souhaitez réellement car les solutions/réponses peuvent être différentes. Grossièrement, est-ce que vous souhaitez un traitement médical et/ou psychologique, ou les deux en même temps ?

J'ai rédigé modestement un article sur 









Post-it : Le patient bipolaire et son Psy




Vous pouvez comprendre facilement que si vous attendez une réponse médicale (un diagnostic, des médicaments) avec documents joints à l'appui et que vous vous dirigez vers un psychiatre/psychanalyste, c'est clair que vous allez avoir des réponses complètement différentes (parlez moi de votre passé, papa, maman, la famille, etc..) alors que c'est plutôt "faire pour" le trouble. Tout comme si vous éprouvez des difficultés psychologiques (relation à soi et aux autres) à un psychiatre, il risque de vous prescrire un médicament ceci ou cela qui n'arrangera pas nécessairement les choses à moyen ou long terme.

La phrase classique chez les psys (attribuée au systémicien Paul Watzlawick) «Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou.» Ou encore : «Pour qui ne possède qu'un marteau, tout problème ressemble à un clou.»

Je vous suggère donc de bien réfléchir sur ce que vous avez besoin maintenant et de vous orienter vers des solutions les plus adaptées et efficace possible.

Pour les outils, vous avez un topic prévu justement pour cela
Post-it : outils thérapeutiques spécifiques psychoéducation trouble bipolaire
Life Chart, agenda de l'humeur, agenda du sommeil

ainsi qu'une case 

 
Fichier
 


pour le partage.


Bonne chance !
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Tue 5 Nov 2013 - 19:48    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonsoir Bipote,

Tout d'abord, merci pour les éléments fournis et la réponse apportée à notre problème pour déposer des fichiers.

Ensuite, merci pour la réponse sur la question de la légitimité d'aller consulter un psychiatre. Je vais m'empresser d'aller consulter le sujet sur le patient bipolaire et son psychiatre. Pour mon cas, j'ai fait cette démarche sur conseil de mon médecin traitant, puisque mes changements d'humeurs intenses et persistants commencent à avoir un impact sur ma santé. Egalement sur conseil de proches qui s'inquiètent pour moi et subissent ma situation...
Il est vrai que je ne sais pas moi-même ce que j'attendais de cette entrevue, mis à part essayer de comprendre si j'ai un problème de l'ordre des troubles de l'humeur... J'ai besoin de savoir si ce que je vis depuis plusieurs années (physiquement, psychiquement) est "traitable", non pas forcément par des médicaments (j'ai précisé en amont n'avoir jamais eu de traitements médicamenteux et ce n'est pas ce que je recherche, sauf si ça peut m'aider et que j'ai un réel problème), mais par thérapie ou autre...

Voilà le but de ma démarche..

Merci pour vos conseils, je vais me documenter!

Bonne soirée

Penny
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Tue 5 Nov 2013 - 20:21    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonsoir Bipote,

Je me joins à pennychoux pour te remercier et lui préciser que le graphe dont je lui parlais était bel et bien dans le billet que précise Bipote : Post-it : outils thérapeutiques spécifiques psychoéducation trouble bipolaire
Life Chart, agenda de l'humeur, agenda du sommeil

Il y a même une découverte sympa à faire dans ce thème, le logiciel Opitmism, pour une observance des humeurs quotidiennes.

Bonne soirée à tous,
Merci encore.

Epo
Back to top
Bipote
Admin_Bipote

Offline

Joined: 07 Jul 2007
Posts: 10,982

PostPosted: Thu 7 Nov 2013 - 22:45    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonsoir pennychoux,
pennychoux wrote:

Il est vrai que je ne sais pas moi-même ce que j'attendais de cette entrevue, mis à part essayer de comprendre si j'ai un problème de l'ordre des troubles de l'humeur... J'ai besoin de savoir si ce que je vis depuis plusieurs années (physiquement, psychiquement) est "traitable", non pas forcément par des médicaments (j'ai précisé en amont n'avoir jamais eu de traitements médicamenteux et ce n'est pas ce que je recherche, sauf si ça peut m'aider et que j'ai un réel problème), mais par thérapie ou autre...

Voilà le but de ma démarche..


Au delà des histoires de classification, de diagnostic, c’est vraiment la souffrance psychique qui définit la maladie mentale, plutôt que le trouble strict du comportement, même si les deux peuvent être reliés dans certains cas. Dès qu’une personne est troublée dans les deux domaines de la souffrance et celui de la conduite de son existence, je considère qu’il est légitime qu’on puisse lui apporter de l'aide. A condition bien sur de pouvoir bénéficier d'un bilan clinique complet (psychiatrique, psychologique et somatique) comme il se déroule dans les centres expert par exemple.

Le trouble bipolaire est très hétérogène et présente des formes évolutives très diverses. Il y a des personnes qui ont un tempérament ou un trouble cyclothymique de l'humeur, elles peuvent bénéficier d'une thérapie spécifique pour bien vivre avec ce trouble. Suivant la gravité du trouble, une médication adaptée est incontournable. D'autres personnes font le choix de ne prendre aucun médicaments pour différentes raisons déni, peurs, croyances, etc..

Bien évidemment, à partir du moment où tu prends conscience de ton trouble et de la nécessité d'un traitement, le pronostic s’inverse complètement et s’améliore considérablement (surtout si c'est sévère). Il s’agit de l’étape première, fondamentale, dans le parcours du rétablissement.

Pour connaître le "poids de ta maladie", il existe le questionnaire index de sachs que chacun peut compléter pour avoir une idée. Grâce cet index, tu peux interpréter suivant le score différents type de troubles thymiques "classiques" (type 1 2) aux formes "atténuées" plus élargies dans le spectre TB (trouble/tempérament cyclothimiques, tempéraments hyperthimique/dysthymique, personnalités...). D'après le Docteur Gay, un index supérieur à 60 constitue un indice en faveur d'un trouble caractérisé qui justifie un traitement thymorégulateur.

http://bipotes.leforum.eu/t2750-Index-de-bipolarite-de-Sachs.htm#p22930

Bonne continuation !
Back to top
laelie
Bipote Diamant

Offline

Joined: 01 Sep 2013
Posts: 1,909

PostPosted: Wed 13 Nov 2013 - 12:15    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonjour,

Alors Pennychoux où en es tu ? Tu vas finalement te rendre au 2ème rdv ou tu as contacté quelqu'un d'autre ?
Et comment vas tu ?

Amicalement
Back to top
pennychoux
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 32

PostPosted: Thu 20 Mar 2014 - 10:47    Post subject: 1er RV chez un psychiatre Reply with quote

Bonjour Laelie,
C'est avec beaucoup de retard que je prends connaissance de ton message. Merci beaucoup d'avoir voulu prendre de mes nouvelles et mes excuses pour n'avoir pas répondu plus tôt.
J'ai traversé une phase plutôt longue et difficile, surtout concernant ma situation professionnelle...La médecine du travail m'a donc déclaré inapte et je suis en attente de licenciement.
Sur le plan médical, j'ai enfin trouvé une psychiatre très à l'écoute. Je suis pour l'instant allée la voir 2 fois, j'y retourne le 22/04. Les prochains RV seront normalement plus rapprochés, toujours pas de diagnostic donc pas de traitement.
J'oscille toujours entre phases dépressives et euphoriques, mêmes si ces dernières sont beaucoup moins intenses et les phases dépressives plus longues.
Cette psychiatre a effectivement senti que j'avais besoin d'un suivi régulier et a analysé mon caractère comme instable et excessif pour l'instant.
Et toi Laelie comment vas-tu? Et les autres bipotes qui m'avaient suivie, où en êtes-vous?
Dans l'attente de vos nouvelles,
Bonne journée.

PS : J'ai regardé le reportage mardi soir sur France 5, il m'a bouleversé et en même temps fait tellement de bien! Paradoxe de ne pouvoir supporter la souffrance des gens et en même rassurée de ne pas être seule à vivre ça! Bel élan d'espoir en tout cas!
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Wikipédia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | phpBB © 2001, 2005 phpBB Group