Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire et leurs proches.
Le forum des bipotes  Forum Index FAQ Search Register Log in

Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Luciole
Bipote Diamant

Offline

Joined: 28 Dec 2011
Posts: 4,006

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 13:02    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

Bonjour à tous,

Un peu contre toutes attentes, je viens de rencontrer une nouvelle personne, quelqu'un qui pourrait devenir mon éventuel nouveau compagnon de vie.

Et, là, je bloque, je souhaiterais être sincère dès le début (c'est à dire en ce moment), au sujet de ma maladie... mais je ne sais pas que lui dire exactement... je ne sais pas du tout comment aborder le sujet, sans qu'il s'enfuit !!!!

Pour l'instant, hier, je lui ai dit que j'avais un souci de santé, car il avait senti que je cachais ou étais mal à l'aise : il avait bien senti.

Certains bipotes ont ils retrouvé un compagnon, une compagne après la déclaration de la bipolairité ? si oui, comment avez-vous expliquer votre "souci" à votre nouvelle moitié ?

Merci d'avance pour vos témoignages.

Luciole
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 13:02    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
nad
Bipote Diamant

Offline

Joined: 29 Jan 2010
Posts: 3,734

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 13:22    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

Luciole,

Tout d'abord,félicitations, c'est pour ça que tu avais disparue ?

Perso, je le dis toujours, avant même qu'il se passe quelque chose.

Quand on me demande ce que je fais dans la vie, je dis que je suis en invalidité et je dis pourquoi.

courage
Back to top
selven
Bipote Saphir

Offline

Joined: 02 Jul 2013
Posts: 668

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 13:51    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

bonjour luciole , voila une bonne question et je suis pas sur d être d accord avec nad , elle as raison car elle es franche et dit directement les choses , mais il peut y avoir des personnes qui prennent peur et ne voit plus que la malade et plus la personnes . pour ma part je fais au cas par cas . tout dépend des situations , si il es compréhensif , ouvert d esprit ou autre . pour moi il y as pas de régle a chacun de faire suivant l autre ........
Back to top
TheValuk
Bipote Saphir

Offline

Joined: 24 Jul 2009
Posts: 1,361

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 14:34    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

Bonjour,

Je pense comme selven. On ne pourrait pas reprocher à une personne sensée de prendre peur et de se "bloquer" d'une façon ou d'une autre.
Voilà pourquoi il faut laisser faire les choses et se découvrir sans étiquette, en appréciant le positif chez l'autre.
J'ai rencontré ma copine quelques années après mon diagnostic et en étant "stabilisé". Je lui ai plu. Elle m'a trouvé des côtés "perchés" mais il était hors de propos que je dise : "Attention, je suis un peu excentrique sur ça ou ça mais c'est parce que je suis bipolaire tu comprends...". Non, laisse place à la légèreté. Ce n'est pas du mensonge que de ne pas dire au début.
Quand la personne et toi serez attachés et partis pour quelque chose, au bout d'un certain temps, glisse le mot sans employer un ton dramatique. Juste énoncer un fait qui ne change rien de spécial. De toute façon, il t'aura déjà cerné et apprécié. Ça n'altèrera pas son jugement à ton égard. Moi j'avais mi à peu près 3 semaines à le dire. Elle a été un peu étonnée mais rien de plus. L'histoire était déjà lancée. On n'arrête pas quelque chose de sympa comme ça. Mais il faut laisser ce quelque chose de sympa se développer un minimum.

Après, si comme tu le dis vous avez ressenti une gêne... Il va bien falloir aborder la chose un jour. Mais tu n'es pas obligée de passer au confessionnal tout de suite. La gêne s'en ira peut-être quand tu auras accepté qu'il n'y a rien à "avouer", aucune pression à se mettre.
Dans la séduction et l'amour il faut d'abord s'appuyer sur ses atouts avant d'étaler ses "mauvaises cartes".
Back to top
nad
Bipote Diamant

Offline

Joined: 29 Jan 2010
Posts: 3,734

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 14:49    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

Bonjour,

Moi, je ne veux pas qu'il y ait tromperie sur la marchandise

3 semaines, thevaluk, c'est tôt, je trouve, tu lui as dit presque tout de suite.

Luciole, ton histoire doit être récente, alors vas y mollo quand même, tu parles de compagnon de vie Question

Comme je connais tes précipitations Smile ,je te mets quand même en garde, reste vigilante, cela évitera des déceptions éventuelles.

Bisous
Back to top
TheValuk
Bipote Saphir

Offline

Joined: 24 Jul 2009
Posts: 1,361

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 14:56    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

Trois semaines ? Tôt ? Oui dans un certain sens. Mais on se voyait déjà très souvent, tous les jours, toutes les nuits (C'est vrai qu'on y a pas été molo molo). Mais plus de deux ans après, ça fonctionne bien encore !

Tu me fais sourire nad sur l'étalage de la marchandise. On dirait une poissonnière ! (ne le prends pas mal surtout )
On ne peut pas tout dire sur soi dès le début. Ça ne peut pas être de la tromperie. On se découvre petit à petit, c'est ça qui est excitant ! Chacun le voit comme il veut.
Mais là pour le coup ça me fait penser aux avertissement sur les paquets de clopes : attention, c'est de la balle de fumer, mais tu vas en chier mon coco !
Soyons clairs, je n'incite personne à fumer, je déteste l'odeur du tabac. Surtout froid.
Back to top
nad
Bipote Diamant

Offline

Joined: 29 Jan 2010
Posts: 3,734

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 15:38    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote



Bien évidemment que chacun fait comme il le veut, comme il le sent, je suis dans l'humour, souvent thevaluk.

En parlant de la maladie,je ne parle pas de moi mais d'un handicap certain.

Parler de moi, cela est un autre débat, même ici, malgré mes nombreuses interventions, on ne sait pas grand chose de moi, finalement.

Back to top
Luciole
Bipote Diamant

Offline

Joined: 28 Dec 2011
Posts: 4,006

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 16:06    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

Merci pour vos points de vue rapides !!! En fait, c'est sûr que c'est le feeling, le bon moment qui doivent primer.

Nad : non, ce n'est pas pour cette raison que j'avais pris du recul par rapport au forum, mais je me suis remise un peu plus dans la "vraie" vie. Et finalement, ce n'est pas plus mal pour mes proches, mes enfants et pour moi et comme ça, je ne suis pas trop envahissante pour le forum ! Je viens sur le forum essentiellement pour lire les informations sur le TBP.
Et, aussi, depuis l'introduction du Xéroquel dans mon ttt médicamenteux, je suis beaucoup plus ralentie, engourdie et en mode marmotte !

J'ai parlé "d'éventuel" compagnon de vie car l'un comme l'autre sommes attirés, l'un comme l'autre avons envie d'une vie de couple et de famille. Les premiers temps étaient très simples et fluides.
Mais, la gêne, il l'a ressenti car un soir, après une sortie, il m'a proposée de venir chez lui, mais patatras, je n'avais pas mon "kit de survie" (mes médicaments) : du coup, j'ai là été un peu à chercher ce que je pouvais dire... et il l'a senti... J'ai prétexté (en fait c'était vrai mais ce n'était pas la vraie raison et cela se sent lorsque je mens... que j'avais un Rdv à Nantes le lendemain pour lequel je devais être en forme...).

Pour l'instant, je ne m'emballe pas, mais je trouverais un peu "dégueulasse" de ne pas lui dire de quoi je souffre assez rapidement, car je n'aime pas cacher.
Mais je ne sais pas du tout ce qu'il connait de ce trouble.... et finalement, tout bêtement, j'ai peur d'un rejet.

En l'écrivant, je m'aperçois que s'il me rejette, après tout, c'est qu'effectivement, cela ne peut devenir un compagnon, alors autant le savoir "vite" ! Car quoi qu'il advienne, refaire ma vie avec quelqu'un nécessitera un compagnon prêt à vivre avec une bipo !

Je vais essayer de lui dire; hier, je lui ai déjà dit que j'avais une maladie; il m'a repondue que j'allais guérir....hum hum je lui ai dit que ce n'était pas une maladie dont on guérissait... du coup, je suis un peu bête, j'aurais dû lui dire car j'ai eu l'impression que cela l'a attristé que je ne me confie pas, dans le sens où lui l'interprête comme "je ne te fais pas confiance".

Bref, à suivre !

Merci pour les autres avis et témoignages !

Luciole
Back to top
bipolarité
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 29 Nov 2011
Posts: 486

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 16:25    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

bonjour Luciole,
tout ce que Nad, Selven, Thevaluk t'ont écrit est sensé.
Dire ou ne pas dire ? parfois il faut bien réfléchir.
La bipolarité fait peur...
J'ai été confronté comme toi à ce dilemme... Mais comme j'ai beaucoup de mal à mentir, comme Nad, je dis : je suis sous anxiolitiques suite à une très grave dépression... Puis j'explique mais sans dire que je suis en invalidité pour cette maladie...
Le reste de mon traitement je n'en parle pas...
Les gens ne sont pas bêtes, ils ressentent les sautes d'humeur, et certains sont également confrontés au problème..
J'ai eu un ami à qui j'ai dit de suite ma problèmatique, il l'a bien pris.
D'autres, effectivement fuient (d'où la nécessité d'un petit mensonge)..
Comme toi je viens de faire une rencontre, pour ma chance c'est aussi une bipolaire et je n'ai pas eu à lui dire car elle a compris,via mon discours que j'étais comme elle...
Maintenant s'il est prêt à accepter la vérité pourquoi pas le lui dire ?
C'est effectivement au cas par cas, comme dit Selven, et si tu penses qu'il est apte à tout entendre, alors pourquoi pas;

Quoi qu'il en soit, protèges toi car les déceptions peuvent avoir de graves conséquences.

Bonne chance à toi.
Back to top
sharissa
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 09 Jan 2013
Posts: 177

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 17:26    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

de toute façon tu as lui déjà dis que tu étais malade de quelque chose dont on ne guérissait pas, quelque part il va falloir que tu t'explique où alors ça risque de créer un malaise. ( du genre "j'aurais dû lui dire car j'ai eu l'impression que cela l'a attristé que je ne me confie pas, dans le sens où lui l'interprête comme "je ne te fais pas confiance"." je te cite )
je pense qu'en jeu il y a beaucoup donc mieux vaut aller au bout des choses maintenant que tu as commencé comme ça comme tu le dis tu sera fixé, mais sans pour autant entrer dans le coté médical brute
comme tu l'expliquerais à un enfant dans le sens où tu l'expliquerais en terme simple, en grande ligne
Back to top
TheValuk
Bipote Saphir

Offline

Joined: 24 Jul 2009
Posts: 1,361

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 19:42    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

@nad : Mais oui, je sais que tu es en mode ironie de façon quasi constante, et tu as bien raison. D'ailleurs c'est bien vrai que tu ne te livres pas des masses. En tout cas je n'ai pas le souvenir d'avoir lu quelque chose de vraiment personnel te concernant. A part peut-être la vie amoureuse en général. Affirmer que tu ne te livres pas est une perche que tu tends pour attiser notre curiosité ? Allez nad, raconte-nous ta vie, ton oeuvre !

@Luciole : sharissa a raison, tu t'es "trop livrée". Tu ne peux plus reculer maintenant. Et tu es parfaitement consciente, comme tu l'écris, que dire ce genre de chose très vaguement te met, excuse-moi l'expression, le cul entre deux chaises. Il ne peut pas sentir que tu as confiance en lui. Pourquoi ne pas te jeter à l'eau (pas pour en finir avec la vie ), et lui dire que tu as été maladroite car tu ne savais pas trop comment lui dire que tu étais sujette à ce qu'on appelle des "troubles de l'humeur". Mais de ne surtout pas s'inquiéter car tu te soignes bien. ?? Dit comme ça ce n'est pas dramatique pas vrai ?
Allez, courage !
Back to top
sharissa
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 09 Jan 2013
Posts: 177

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 20:51    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

sans compter qu'il peut peut être s’inquiéter, une maladie dont on ne guérit pas,il est peu être en train de cogiter sur ce que tu as ou pas
Back to top
bipolarité
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 29 Nov 2011
Posts: 486

PostPosted: Sat 2 Nov 2013 - 21:10    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

c'est clair qu'il peut se faire des films...
et le faire reculer aussi car rien n'est plus inquiétant que de croire que l'autre va partir..
Back to top
Luciole
Bipote Diamant

Offline

Joined: 28 Dec 2011
Posts: 4,006

PostPosted: Sun 3 Nov 2013 - 14:07    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

Bonjour et merci bien pour vos réponses.

J'ai choisi de ne pas l'inquiéter sans savoir et donc de le lui dire.
C'est mieux pour tous les 2, pas de gêne ou d'inquiétude.

Merci encore,
Bon dimanche,

Luciole
Back to top
emma16
Bipote Saphir

Offline

Joined: 17 Jan 2012
Posts: 517

PostPosted: Mon 11 Nov 2013 - 12:41    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

bonjour,
j'ai rencontrer mon compagnon actuel, il y a trois ans. j'étais équilibrée. mais il était plus ou moins au courant que j'avais un pbl psy par une copine. je crois qu'il a bcp minimise puisque j'allais bien. je lui en ai parle un peu plus clairement ensuite, avant de retomber très bas ( mais il y avait une raison pour l'expédier, j'avais fait une fausse couche) et depuis je crois que l'on ne se comprend plus. je l'ai laisse croire que tout irait bien et j'ai cru qu'il me comprendrait.
je crois qu'il faut vraiment en parler clairement.
Back to top
Kamille
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 21 Apr 2011
Posts: 55

PostPosted: Thu 14 Nov 2013 - 10:32    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

Coucou Luiole,

Tout d'abord félicitations c'est un vrai bonheur ça ! :)

Je me suis retrouvée dans ce cas aussi il y a deux ans. J'ai rencontré un garçon à ce moment là (qui est toujours mon chéri d'ailleurs), et c'est vrai que je ne savais pas trop comment gérer la situation surtout quand cela est devenu plus sérieux. Je lui avais dit que j'étais malade, et c'est vrai qu'il pouvait rester deux ou trois jours sans mes nouvelles car j'étais dans mon lit à déprimer et dans ces phases down je ne parle à personne et j'éteins généralement mon téléphone. Il m'a demandé ensuite de lui expliquer car ça le rendait triste, et j'ai décidé par honnêteté et parce que je voulais m'engager avec lui, de le faire. Bon je t'avoue que toute la nuit d'avat j'ai balisé et j'ai quasiment pas fermé l'oeil car je cherchais à tout prix la façon la plus "douce" de lui dire lol

Finalement on s'est vu au café, devant une bière et j'ai tergiversé pendant 20 min et puis finalement j'ai lâché "je suis malade, je suis bipolaire", et je lui ai expliqué ce que c'était réellement etc. Je lui ai dit que ce serait très dur par moment, je lui ai demandé s'il allait pouvoir supporter ça. Je lui ai fait lire le livre du Dr Gay, il est allé se renseigner sur Internet, sur Bipotes etc.

Aujourd'hui nous habitons ensemble, nous nous aimons toujours aussi fort, ce n'est pas toujours simple ça c'est sûr, peut-être plus du fait que je sois bipolaire, mais je me dit qu'au moins il faut être clair dès le début, ne pas essayer de "tromper" la personne, ou pire ne pas essayer de dissimuler, de toute façon, quand on aime, on prend la personne en entier.

Bisous
Back to top
Borderine
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 04 Nov 2013
Posts: 33

PostPosted: Fri 15 Nov 2013 - 13:17    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

Je pense qu'il n'est pas nécessaire de le dire aussitôt et qu'il serait préférable de prendre le temps de vivre la relation sans se stresser avec la bipolarité, puis, lorsqu'on sent que quelque chose tracasse l'un ou l'autre et que cela soit en rapport avec la bipolarité, puisque nous sommes les seuls à le savoir, nous lancer en premier. A ce moment précis, faut être direct.


Après, ce n'est que mon point de vue. Je crois qu'il faut faire ce que le coeur te dicte. Si tu t'es lancée c'est que cela devait être fait. Va jusqu'au bout pour le coup. ;)

Tu sais, de toute façon, cacher est une trés bad idea donc tu es sage. Je le sais par expérience. ( mais ce n'était pas concrètement de ma faute. Le diagnostique n'avait pas encore été posé quand j'ai commencé la relation. Ensuite, des professionnels médicaux m'ont amenés le truc doucement car je ne l'acceptais pas. Puis, ayant vraiment merdé, j'ai fini par me résoudre et c'est là que je l'ai annoncé à mon bel amour après avoir rompu... Je lui ai dis la vérité des mois après notre rupture. Il m'en a remerciée.) Bref, tout ça pour te dire qu'il n'y a rien de pire que de le cacher, cette maladie est "incachable" de toute façon.

Voilà un petit avis. Sinon, je te souhaite plein de moments de tendresse et de compréhension. Que l'amour te cocoone.
Back to top
Borderine
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 04 Nov 2013
Posts: 33

PostPosted: Fri 15 Nov 2013 - 13:19    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

oups, viens de voir que tu lui avais dis.
Back to top
épona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 19 Sep 2013
Posts: 231

PostPosted: Fri 15 Nov 2013 - 14:28    Post subject: Comment, quand, etc annoncer à un nouveau proche sa maladie Reply with quote

Coucou Luciole,

Je pense qu'il y aussi du vrai dans ce que dit Borderine. Il faut vivre sa relation sans y mettre le biais ou la grille de lecture "bipolarité" de manière envahissante.

Et pourtant, je pense que tu as eu bien raison de lui parler honnêtement. D'abord, parce qu'il a le droit de savoir et de s'engager en connaissance de cause. C'est une question d'honnêteté à l'égard de ceux que l'on aime que de ne pas cacher une partie de nous qui ma foi prend beaucoup de place dans nos vies comme dans celle des autres et qui n'est pas sans conséquence. Il y a toujours la peur d'effrayer ou le risque de perdre. Mais de toute façon, ces peurs et ces risques font partie intégrante de la vie à deux tout au long de la vie et ce serait reculer pour mieux sauter dans nos cas.

J'ai vécu les deux situations. Un amour fou mais vécu en proie à des phases sévères alors que je n'étais pas diagnostiquée, à chercher à tout dissimuler ou contrôler. Déception, incompréhension, destruction ont été à l'honneur jusqu'à la rupture totale.
Une relation amoureuse construite et aboutie basée et axée sur la confiance et la compréhension. Celle-ci vit toujours et se renforce chaque jour.

Alors en ce qui concerne les dialogues francs et sincères, moi, je dis banco ! :)

Courage et bonheur à toi Luciole :)
Epo
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Wikipédia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | phpBB © 2001, 2005 phpBB Group