Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire et leurs proches.
Le forum des bipotes  Forum Index FAQ Search Register Log in

bipo mais de quel type?

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
updown
Bipote Saphir

Offline

Joined: 26 Feb 2014
Posts: 692

PostPosted: Thu 20 Mar 2014 - 23:33    Post subject: bipo mais de quel type? Reply with quote

Bonsoir à tous,

En parcourant le site j'ai réalisé que la psychiatre que j'ai vu pour la 1ière fois samedi dernier ne m'a pas parlé du type de mes troubles bipolaires.....
Du coup je me pose certaines questions: le traitement varie t il en fonction du type de bipolarité?

Pour infos je vis depuis 15 ans des phases de dépressions ( sans TS) de 4 à 6 mois puis des phases où je me sens bien, parle beaucoup, ai mille envies, peu de sommeil mais pas de dépenses excessives ou de faits compulsifs (mises à part les abus d'alcool et la sexualité désinhibée Embarassed )
Mon traitement comme stabilisateur d'humeur est Abilify 5mg le matin, et Zoloft 50mg pour sortir de la dépression

Pouvez vous me dire, vous qui avez plus d'expérience, s'il est nécessaire voire important que je demande à ma psychiatre quel est le type de bipolarité?

Et selon le peu d'infos que je viens de vous donner, quelle est à votre avis le type de mes troubles?

Merci d'avance pour vos réponses

Updown
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 20 Mar 2014 - 23:33    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Bongrainivraie
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 12 Sep 2011
Posts: 340

PostPosted: Fri 21 Mar 2014 - 11:22    Post subject: bipo mais de quel type? Reply with quote

Bonjour updown,

Merci déjà pour la gentillesse, la douceur, la qualité, la régularité de tes échanges de bipote nouvelle. Le forum se trouve revitalisé par la newsletter merci d'être la plus présente possible en ce moment, puisque de nouvelles demandes d'entrants se fait depuis ces dernières semaines. L'as-tu lu ? Qu'en penses-tu ?

La demande de ton post me fait penser à Amstrong l'astonaute qui lorsqu'il est revenu dans son fameux périple sur la lune en 1969, est revenu en disant que la terre était bleue et belle et sans frontière. Il lui a fallu tout cela pour s'en rendre compte et être non-violent, non-nationnaliste pour le reste de ses jours.

La classification des personnes souffrant de troubles de l'humeur est utile pour des tas de raisons, parfois bonnes et que je trouve souvent aussi grotesques. Tu penses bien que ni toi, ni moi, ne sommes d'un type puisque la science ne cesse de prouver la plasticité neuronale, des gènes par l'épigénétique, l'évolution des échanges de la connéctivité des neuro-transmetteurs par la connectomique. Donc, nous sommes plastiques entre les oreilles, donc les libellés sont utiles pour l'industrie pharma, les médecins et les stéréotypeurs mais le sont-ils pour les patients ?

Ce qui me semble fondamental, c'est ta responsabilité dans la connaissances très micro-signes, très fines de tes équilibres psychiques, de tes phase de troubles, de tes apprentissages en psycho-éducation ou autres, de ta compréhension de tes humeurs et de leurs influences face à l'environnement social (ses attaques, ses tentations, ses mouvements...) culturel, médical, saisonnal... D'apprentissages, en patiences, en découvertes, tu vas devenir un bon médecin pour toi-même.

L'auto éducation est cruxial dans l'espoir de rétablissement. Voir pour en être certain beaucoup de posts du forum sur ces thèmes, voir ceux des bipotes. Voir pour rire et se poser des questions, l'article de Diogène sur Agoravox (hors de ce forum) "nous sommes tous des bipolaires" et un article d'un blog, journal le Monde, sur le "rétablissement" proposé par Bipote dans un post. Les centres-experts sont aussi des lieux pour avoir un second avis et une autre vision du diagnostic.

Bien à toi. Bonnes recherches en ce printemps de renouveau de soi.
Back to top
bipotebreizh
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 28 Feb 2014
Posts: 45

PostPosted: Fri 21 Mar 2014 - 14:19    Post subject: bipo mais de quel type? Reply with quote

Bonjour ,seul ton spy pourra te dire a quel niveau tu es ,mais sache que si tu mélanges alcool est traitement tu vas a coup sur vers un stade 1 .
Back to top
updown
Bipote Saphir

Offline

Joined: 26 Feb 2014
Posts: 692

PostPosted: Fri 21 Mar 2014 - 14:38    Post subject: bipo mais de quel type? Reply with quote

Merci à vous de vos réponses.
Il est vrai que cela n'importe que peu de savoir à quel type de troubles je suis atteinte car l'essentiel est ,comme l'a justement précisé Bongrainivraie, l'apprentissage des signes de la maladie.
Bipotebreizh, effectivement il m'est arrivé d'associer alcool et traitement AD, toutefois à chaque fois que j'étais en dépression je ne buvais plus...ou presque.
Aujourd'hui je suis encore sous AD + Abilify 5mg et je ne bois pas une goutte d'alcool, je sais qu'il me faut être très vigilante car l'association alcool/médocs est un poison.
Merci encore de vos réponses
Back to top
Astazou
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 31 Dec 2009
Posts: 56

PostPosted: Fri 21 Mar 2014 - 23:28    Post subject: bipo mais de quel type? Reply with quote

L'un des critères pour le type de bipolarité, c'est la durée de "calme" entre deux phases, la fréquence, l'amplitude et la durée des phases. Et la présence ou non de phases mixtes.
Si tu n'as pas de paperasseries à faire (RQTH, Invalidité etc..), tu t'en fiches de ton type.
Back to top
updown
Bipote Saphir

Offline

Joined: 26 Feb 2014
Posts: 692

PostPosted: Mon 31 Mar 2014 - 17:22    Post subject: bipo mais de quel type? Reply with quote

Merci Astazou de ta réponse.
Justement, j'ai du mal à évaluer le "calme" entre deux phases, et pour ce qui est de la paperasse je vais voir cela le 4/04 avec une assistante sociale du CMP car je crains qu'il soit difficile de travailler en milieu ordinaire si je retombe un jour dans une profonde dépression (là j'en sors progressivement).
J'ai lu ici que la reconnaissance handicapée n'est pas définitive , je sais que je peux exercer dans un milieu de travail ordinaire hors dépression , mais au cas où elle reviendrait je sais que l'employeur ne pourra me garder car cela est déjà arrivé, je deviens molle, désorganisée etc

Je ne souhaite pas forcément avoir une aide financière (AAH) mais davantage avoir la garantie de pouvoir travailler même en dépression, que l'employeur puisse être compréhensif et m'octroyer moins de responsabilités, dans la mesure du possible.

Pour le moment je ne travaille qu'en CDD mais j'aimerai trouver un emploi stable.

Peut être que j'en demande trop et que ce n'est pas réalisable ....? Rolling Eyes
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Wikipédia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | phpBB © 2001, 2005 phpBB Group