Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire et leurs proches.
Le forum des bipotes  Forum Index FAQ Search Register Log in

inefficacité traitement et découragement... (pour mon homme)

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
lali
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 29 Jan 2009
Posts: 9

PostPosted: Thu 23 Jul 2009 - 00:12    Post subject: inefficacité traitement et découragement... (pour mon homme) Reply with quote

bonjour à tous,

tout d'abord j'espère être dans la bonne rubrique...

Pour poser le décor, mon homme a essayé plusieurs thymorégulateurs : dépamide (jusqu'a 6 par jour !!!)..., dépakine, tégrétol (en ce moment), est sous antidépresseur : prozac (actuellement) mais a essayé le deroxat, l'effexor, le norset, et deux autres dont j'ai oublié le nom, a essayé x somnifères (noctran, donormyl, imovane,...), des antipsychotiques, et des anxiolytiques en quantité industrielle (dont une dépense au lysanxia à un moment)...enfin bref j'ai l'impression de citer le vidal !

Le voir prendre autant de comprimés par jour m'inquiète... est ce que ça vous arrive aussi?? est ce "normal"?
A chaque traitement la prise de poids est inévitable (même s'il s'arrête totalement de manger..) et il n'arrive pas à les perdre...est ce pareil pour certains d'entre vous???

enfin, et c'est ce qui m'inquiète le plus, c'est qu'il passe dans une phase de refus de tout traitement ("de toute façon rien ne marche, je suis bon à mettre à la casse" ) avez vous pu vous passer de votre traitement un moment ou est ce la rechute inévitable??? (question qui peut paraitre bête, je me doute de la réponse, mais je ne vis la bipolarité qu'à travers mon chéri...)
les traitements qui n'ont pas encore été essayé ne sont ils pas plus lourd à supporter? et est ce que certains d'entre vous ont mis du temps à trouver le traitement qui allait?

un traitement efficace à un moment, devenu inefficace, peut il remarcher un jour?

je ne l'ai jamais connu sans traitement et cela m'inquiète car même avec un traitement il va mal... entre 1/ ne rien faire/dormir toute la journée, n'avoir aucune estime pour soi, rejeter le bébé que nous attendons et 2/ ne pas arrêter, acheter une n-ième paire de chaussures, être le papa le plus épanouie du monde et repeindre le salon à minuit (oui oui avec les enfants qui dorment à coté! ) je suis perdue

help je ne sais plus quoi faire, plus quoi dire pour qu'il n'arrête pas son traitement et aille voir le médecin...

Lali
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 23 Jul 2009 - 00:12    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
sweetdy
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 21 Apr 2009
Posts: 239

PostPosted: Thu 23 Jul 2009 - 09:31    Post subject: inefficacité traitement et découragement... (pour mon homme) Reply with quote



a-t-il des TOCs, des phobies, enfin des trucs à côté de sa bipo ?
si oui, il faudrait déjà soigner çà, cela ferait beaucoup de stress et d'angoisse en moins, ce serait plus facile de le soigner, ce serait plus facile à vivre pour lui.
bon apparemment il achète plein de chaussures alors, il doit y avoir des trucs...

après il y a des médecins qui ont de l'imagination et d'autres qui n'en ont pas, des médecins qui voient tout sous l'aspect psychologique et d'autres qui voient les choses plus sous l'aspect "mécanique". Je pencherais pour dire que le sien voit les choses d'un point de vue psychologique. Bon, ben çà marche pas avec ton mari. Il faut essayer une vision plus mécanique, quelqu'un qui lui explique plus le fonctionnement de la bipo, qui ne le laisse pas s'étaler ainsi et surtout quelqu'un qui lui diminue ses angoisses et ses stress autrement que uniquement par des médocs car tu vois bien que çà ne le mène nulle part.

Au niveau du traitement de fond de la bipo, il est peut-être passé sur la bonne solution mais avec tant de problèmes connexes... sommeil, angoisse, stress... va savoir...

Je ne pense pas qu'il soit foutu comme il dit, mais juste qu'il est mal soigné.
change de psy.
Back to top
sweetdy
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 21 Apr 2009
Posts: 239

PostPosted: Thu 23 Jul 2009 - 09:37    Post subject: inefficacité traitement et découragement... (pour mon homme) Reply with quote

Prendre autant de comprimés, je ne sais pas si c'est normal en soi mais je suis sûre d'une chose c'est que si à côté rien n'est mis en place pour diminuer le stress et l'angoisse alors ce n'est pas normal.

Moi, j'appelle çà de la fainéantise, du foutage de gueule, de l'infantilisation, de l' "handicapisation" mais certainement pas de la médecine.

Désolée pour ces mots forts, mais il y en a vraiment marre de ces psys qui ne nous soignent pas mais qui se donnent juste pour objectif que l'on ne se suicident pas et que l'on ne crée pas de problème à la société.
Back to top
JardinZen
Bipote Saphir

Offline

Joined: 12 May 2008
Posts: 521

PostPosted: Thu 23 Jul 2009 - 11:05    Post subject: inefficacité traitement et découragement... (pour mon homme) Reply with quote

Bonjour,


Etre proche d'un bipo tout comme être bipo sont de lourdes épreuves.

En AUCUN CAS il ne doit arrêter son traitement, ni le prendre n'importe comment sous peine de rechute. (il s'agit d'une maladie chronique à vie)

LE traitement adapté à UN individu en particulier est difficile à trouver... d'autant plus que la majorité de nos médicaments mettent des semaines voire des mois à commencer à faire effet !

Parfois aussi nous avons besoin de prendre de fortes doses de médicaments afin de stopper une crise... ou tout simplement parce que ses troubles sont sévères.

Logiquement lorsqu'il sera stabilisé son traitement devrait être diminué au minimum faisant effet... en attendant, il faut d'abord le stabiliser... ce qui n'est pas fait !

Je suis passée par beaucoup de médications aussi, soignée depuis 1999 je ne suis toujours pas stabilisée ! (Bien qu'il faut avouer qu'il y a eu du changement par rapport à avant, lorsque je n'étais pas soignée... cela a mis beaucoup de temps)... et là mon psy pense me faire passer au lithium (médicament qui fonctionne bien chez 2/3 des bipos)... Le lithium n'est pas forcément "plus fort", cependant il est un thymorégulateur qui fonctionne couramment mais qui demande simplement une surveillance médicale rapprochée, surtout en début de tratitement, afin de voir si on le supporte bien. (D'ailleurs le Lithium est un élément naturel, comme quoi !)

C'est un vrai parcours du combattant que cette vie de bipo... Mais il faut s'accrocher, toujours s'accrocher ! Jusqu'à la stabilisation. Et parfois nous n'avons plus envie de nous accrocher, parce que nous nous décourageons...

Cependant, il faut qu'il voit REGULIEREMENT son psychiatre, être sûr qu'il s'entends bien avec lui, qu'il y a dialogue... notamment au niveau des médicaments et de leurs effets (sinon ne pas hésiter à en changer... ce n'est pas évident de trouver LE psychiatre qui nous corresponde du 1er coup non plus)...

Quand ça ne va pas il FAUT qu'il voit de toute urgence son psychiatre, qu'il lui téléphone afin que celui ci le conseille ou bien lui donne un rendez vous en urgence... Et si cela n'est pas possible, ne surtout pas hésiter à voir les urgences psychiatriques... (dans le pire des cas, si vire en dépression sévère ou en crise de manie sévère, alors tu auras a faire toi-même la démarche pour lui, car il n'en sera absolument pas capable, soit par découragement (dépression), soit en pensant que tout va bien (manie)... ces cas extrêmes demandent aux proches à être très attentifs à la personne bipo qui ne se rends pas forcément compte de la gravité de son état... surtout en phase maniaque d'ailleurs ou généralement l'on se sent tout à fait "normal", desinhibé et surtout plein d'énergie au contraire... et qui peut s'en ficher complètement en phase dépressive n'ayant même plus le goût à la vie !

Voilà, je vous souhaite à tous les deux un bon courage... et un beau et gentil bébé.
Back to top
lali
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 29 Jan 2009
Posts: 9

PostPosted: Fri 24 Jul 2009 - 22:48    Post subject: inefficacité traitement et découragement... (pour mon homme) Reply with quote

bonsoir,

merci pour vos réponses.

Il n'a pas (à ma connaissance en tout cas) eu de toc particulier, il a juste des achats compulsifs sur les paires de chaussures (pour lui, pour les filles ou pour moi) quand il est un peu trop up.

Après c'est vrai qu'il a quelques angoisses et stress qui ont repointé le bout de leur nez, surtout depuis qu'il s'est mis à sauter des prises dans ses médicaments...

pour moi les problèmes de sommeil sont liés à la bipo (up > arrête de dormir vu qu'il est toujours occupé , down > hypersomnie en général)

je le sens filer du mauvais coton, il a jeté son traitement aujourd'hui, n'arrête pas de la journée, je vais essayer de contacter l'unité psy demain pour avoir leur avis.

merci pour ces bases de réflexion.

Lali

ps : une question hors sujet, est ce qu'un choc/bonne ou mauvaise nouvelle peut déclencher une "crise"?
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Wikipédia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | phpBB © 2001, 2005 phpBB Group